Yasmine Naciri : du blogging à la politique

Portrait. Yasmine Naciri, 31 ans, architecte indépendante et candidate aux élections, a choisi pour son baptême en politique de défendre les couleurs du Mouvement populaire dans l’arrondissement d’Agdal-Riad. Médias24 consacre une série d'articles à quelques jeunes candidats.

Yasmine Naciri : du blogging à la politique

Le 2 septembre 2021 à 17h37

Modifié 2 septembre 2021 à 18h10

Portrait. Yasmine Naciri, 31 ans, architecte indépendante et candidate aux élections, a choisi pour son baptême en politique de défendre les couleurs du Mouvement populaire dans l’arrondissement d’Agdal-Riad. Médias24 consacre une série d'articles à quelques jeunes candidats.

Yasmine Naciri, qui se présente aux élections pour la première fois, évoque dans un entretien avec Médias24 les raisons qui l’ont poussée à s’engager en politique.

Lauréate de l’École nationale d’architecture, elle a fondé, il y a quatre ans, un cabinet d’architecte qui s’adresse principalement à une clientèle du secteur privé.

Préalablement à sa carrière professionnelle, Yasmine s’est d’abord fait connaître auprès du grand public à travers son blog intitulé « Les Chroniques de Yamna ». Ses billets, compilés depuis ses débuts dans l’écriture en 2011, relatent le quotidien de personnes qui n’ont généralement pas droit de cité. Ainsi le blog se veut, pour reprendre l’expression de son auteur, le « porte-voix de ceux qui n’ont en pas ».

Ses écrits lui ont valu plusieurs distinctions, dont le prix The Bobs décerné par la chaîne allemande Deutsche Welle en 2014 ; son blog ayant été sélectionné parmi une liste de 154 candidats dans la catégorie Favori du public francophone. Yasmine a également reçu le prix de la Meilleure Bloggeuse aux Maroc Web Awards la même année.

C’était jusque-là un moyen d’apporter sa pierre à l’édifice d’un Maroc pluriel et inclusif, « ma manière de militer dans la société », souligne la bloggeuse.

« Cette expérience m’a ouvert les yeux sur l’importance des canaux d’expression pour les jeunes, et particulièrement les plus défavorisés. Une façon pour eux de s’impliquer dans la construction de la société, de reprendre la légitimité représentative qu’ils méritent », insiste Yasmine Naciri.

Une attention prononcée pour la justice sociale

C’est pourquoi la justice sociale est tout naturellement au centre de l’attention de la jeune candidate. « Mon espoir, c’est que le Maroc entame une vraie marche vers la démocratie, qu’il fasse son chemin vers la justice sociale et l’égalité en droit entre les hommes et les femmes. L’élargissement du champ des libertés est également un impératif pour la modernisation et la démocratisation du pays », estime Yasmine Naciri. Et d’ajouter : « Pour que ce rêve se concrétise, nous devrons être nombreux à y croire et à travailler pour. D’où l’importance de s’impliquer en politique.»

C’est au sein du parti de l’épi de blé que son engagement finit par se concrétiser. « Par pur hasard ! J’avais, préalablement à mon adhésion au parti, une opinion assez négative du jeu politique au Maroc », confie-t-elle.

Une rencontre sur le terrain la fera changer d’avis. « Quelques mois avant le début des échéances électorales, j’ai eu l’occasion d’échanger avec plusieurs membres du Mouvement populaire sur le sujet que je maîtrise le mieux, à savoir l’urbanisme et l’habitat. J’ai découvert, à ma grande surprise, que leur vision en la matière correspondait à la mienne, dont principalement le droit à un logement décent. C’est ainsi que j’ai décidé de m’engager dans ce parti, bien que je ne sois pas d’accord avec toutes ses positions officielles. »

Pour son initiation à la vie politique, Yasmine Naciri se présente aux élections communales. Il est hors de question pour elle de brûler les étapes : « Les élections communales sont pour moi l’occasion d’apprendre le b.a.-ba de l’action politique. »

Parallèlement à son engagement, Yasmine travaille depuis deux ans sur un projet d’écriture : « Un roman qui verra le jour prochainement et qui s’inspire du vécu de quatre personnes, dont les parcours de vie s’entrecroisent. » Que ce soit en politique ou en littérature, un avenir fécond se profile.

A lire aussi


Les dernières annonces judiciaires
Les dernières annonces légales

Communication financière

Microdata : principaux indicateurs du T2 exercice 2021

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.