Les pédiatres privés de Casablanca se portent volontaires pour la vaccination des élèves

De nouveau, le public et le privé sont ensemble pour faire face au Covid. ici, il s'agit de pédiatres privés qui se portent volontaires ce week-end pour gérer deux centres de vaccination d'élèves à Casablanca. Une formule qui sera étendue à toutes les régions pendant les week-ends à venir.

Photo d'illustration: Début de la vaccination des élèves de 12-17 ans. Ph. MAP

Les pédiatres privés de Casablanca se portent volontaires pour la vaccination des élèves

Le 4 septembre 2021 à 14h00

Modifié 4 septembre 2021 à 14h17

De nouveau, le public et le privé sont ensemble pour faire face au Covid. ici, il s'agit de pédiatres privés qui se portent volontaires ce week-end pour gérer deux centres de vaccination d'élèves à Casablanca. Une formule qui sera étendue à toutes les régions pendant les week-ends à venir.

Les vaccinateurs travaillant dans le cadre de la campagne nationale au profit des 12-17 ans, ont fait valoir leur droit au repos selon nos sources et ne travailleront pas ce week-end. Selon des sources sûres, cette décision concerne Casablanca. Il est possible qu’elle concerne également d’autres villes, voire la totalité du territoire national.

Cette décision a créé une situation imprévue. Vendredi après-midi et dans la soirée, le secteur privé et le secteur public ont mis en place de concert, un dispositif pour la ville de Casablanca.

Dr Said Afif, président de l’ACPP (Association casablancaise des pédiatres privés), a joué un rôle clé dans cette mobilisation, avons-nous constaté. Contacté par Médias24, il nous a confirmé ces informations et fourni des éléments complémentaires. L’Association prendra en charge deux centres de vaccination des élèves, le lycée Ibn Toumert (vaccinPfizer) et le lycée Annasr (Sinopharm), qui sont les deux centres qui ont la plus forte affluence dans la ville.

12 pédiatres privés se sont portés volontaires pour effectuer l’acte vaccinal: Drs Ahmed Lahlou, Ouadiae Bennani, Mohamed Bennouna, RAchid Bennouna, Mohamed Sedjari, Mohamed Dadoune, Naïma Seraj, Mohamed Sedira, Abdellah Belgas, Taïeb Kadiri, Jalal El Oudghiri et Said Afif.

Sur le plan logistique, l’opération est totalement prise en charge par l’ACPP.

De son côté, le CHU de Casablanca à travers le Pr Mouhaoui et la direction générale du CHU ont mis à la disposition de l’association un médecin réanimateur pour chacun des deux centres. Dr Afif salue l’implication du CHU de Casablanca ainsi que de la déléguée générale par intérim, Mme Fatiha Raji, pour leur mobilisation.

Le ministère et l’association considèrent qu’il s’agit d’un défi à relever. Dr Abdelhakim Yahyane, directeur de la population au ministère de la Santé et le Pr Tahar Alaoui, président du comité technique et scientifique de la vaccination, devaient également être présents dans les centres.

Pour les prochains week-ends, ce système sera dupliqué dans toutes les régions, à travers les associations régionales des pédiatres privés et la Société marocaine de pédiatrie.

A lire aussi


Les dernières annonces judiciaires
Les dernières annonces légales

Communication financière

Promopharm : des indicateurs trimestriels T1 2021

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.