Covid-19. Le Comité scientifique en faveur de l’allègement des restrictions sanitaires

C’est ce que nous ont confié différentes sources du Comité, qui rappellent l’amélioration de la situation épidémiologique du pays. Un rapport favorable à l'assouplissement des restrictions, en cours d'élaboration, devrait être transféré au ministre de la Santé, la semaine prochaine.

Covid-19. Le Comité scientifique en faveur de l’allègement des restrictions sanitaires

Le 28 septembre 2021 à 16h48

Modifié 28 septembre 2021 à 17h45

C’est ce que nous ont confié différentes sources du Comité, qui rappellent l’amélioration de la situation épidémiologique du pays. Un rapport favorable à l'assouplissement des restrictions, en cours d'élaboration, devrait être transféré au ministre de la Santé, la semaine prochaine.

Trois facteurs principaux plaident pour un allégement des restrictions en vigueur depuis l’été : l’amélioration de la situation épidémiologique, le bon déroulement (sur le plan sanitaire) des élections du 8 septembre, ainsi que l’avancement de la campagne de vaccination.

Amélioration des indicateurs épidémiologiques pour la 7e semaine consécutive

L’amélioration de la situation épidémiologique peut être justifiée par un ensemble d’indicateurs, dont le premier est le R0 (ou taux de reproduction). Selon nos informations, il est actuellement de 0,8, soit en dessous de 1. Les autres indicateurs se présentent comme suit :

Baisse continue du taux d’occupation des capacités de réanimation. Au lundi 27 septembre, ce taux était de 20,6%, contre 33% le 14 septembre dernier.

Baisse de 35% du nombre de cas critiques, avec 1.148 cas sévères lundi, contre 1.764 il y a deux semaines. Une baisse significative de 46% du nombre de cas placés sous intubation, au sein des unités de réanimation, a aussi été constatée ces deux dernières semaines.

Nette baisse de 30% de la courbe des décès pour la sixième semaine consécutive.

Baisse de 43% du nombre de cas actifs. Au 27 septembre, le Maroc compte 14.280 cas actifs, contre 30.000 il y a deux semaines.

Baisse du taux de positivité qui s’établit, lundi 28 septembre, à 5,37%.

Lors de la présentation du bilan bimensuel Covid, Abdelkrim Meziane Bellefquih, chef de la division des maladies transmissibles au ministère de la Santé, a annoncé que les cas positifs étaient toujours en baisse, pour la septième semaine consécutive, dans toutes les régions du Royaume. Il a précisé que cette évolution épidémiologique était globalement valable pour tous les indicateurs.

« L’étude des indicateurs de suivi de la situation épidémiologique, du 14 au 27 septembre, montre que la tendance baissière se poursuit depuis sept semaines concernant les contaminations par la Covid-19. Les cas positifs sont en effet passés de 15.000 cas hebdomadaires, il y a deux semaines, à moins de 10.000 cas la semaine dernière, soit une baisse de 36%. »

« Le taux de reproduction du virus a baissé durant les deux dernières semaines, de même que le taux de positivité. La même tendance à la baisse a été observée au niveau du nombre de cas actifs. »

Bon déroulement des campagnes électorale et de vaccination

Le bon déroulement de la campagne électorale est le second facteur justifiant la possibilité d’assouplir les restrictions sanitaires. Selon nos sources, « malgré le scrutin du 8 septembre qui a mobilisé plus de 8 millions de personnes dans les bureaux de vote, il n’y a pas eu de regain de l’épidémie vingt jours plus tard, et aucun cluster n’est apparu. Ce qui prouve que le respect des mesures barrières peut donner des résultats probants ».

S’agissant de l’opération de vaccination anti-Covid-19, 51,64% de la population globale a été totalement vaccinée et 61,49% ont reçu au moins la première dose, d’après nos informations.

Celle-ci avance donc à un rythme soutenu, avec 40,7 millions d’injections, première et deuxième doses confondues, à la date du 27 septembre 2021.

La décision finale revient au gouvernement

« Tous ces éléments montrent qu’on peut alléger les restrictions en adoptant le pass vaccinal« , nous confie une source bien informée, qui estime ainsi que « les salles de sport, les cinémas, théâtres, hammams et restaurants doivent pouvoir rouvrir jusqu’à 23h« .

« Le respect des mesures barrières reste toutefois une nécessité absolue, tout en poursuivant les efforts de vaccination des adultes et des enfants âgés de 12-17 ans », ajoute notre interlocuteur. Il rappelle que « nous sommes à la veille de la rentrée scolaire, qui mobilise plus de 11 millions d’élèves ainsi que leurs parents. Il ne faut donc pas baisser la vigilance. Il est nécessaire de maintenir le cap pour réussir cette rentrée, comme on a réussi les élections, en évitant les attroupements et en respectant les mesures barrières. N’oublions pas qu’en France, plus de 3.000 classes ont été fermées après la rentrée, pour cause de Covid ».

Selon une autre source du Comité scientifique, « un rapport comportant les recommandations du Comité est en cours d’élaboration. Il est prévu de l’adresser au ministre de la Santé au cours de la semaine prochaine« .

« Le Comité scientifique n’a toutefois qu’un pouvoir consultatif. Ses recommandations se basent principalement sur le volet épidémiologique. La décision de les adopter revient au gouvernement, qui prend en compte d’autres aspects, notamment politique et socioéconomique. »

La décision d’alléger les restrictions sanitaires en vigueur est donc entre les mains du gouvernement. Cependant, au moment de la mise en ligne de ce papier, nous ne savons pas si elle sera prise par celui d’El Otmani, qui gère les affaires courantes, ou si elle devra attendre le futur gouvernement.

Lire aussi: 

Covid-19. Les appels à l’allègement des mesures restrictives se multiplient

Accélération de la vaccination pour garantir une rentrée scolaire en toute sécurité

Le pass vaccinal sera bientôt nécessaire pour accéder à des lieux publics (cafés, restaurants, centres commerciaux…)

A lire aussi


Les dernières annonces judiciaires
Les dernières annonces légales

Communication financière

Indicateurs trimestriels au 31/03/2020 d’Aluminium du Maroc

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.