Conflit du Sahara : pourquoi le processus onusien doit reprendre là où il s’était arrêté

Récemment annoncé comme futur envoyé personnel du Secrétaire général de l’ONU, Staffan de Mistura va commencer, lorsque la nomination deviendra officielle, par rencontrer tous les acteurs régionaux du conflit du Sahara, avant de préparer la reprise du processus. La question de la reprise du processus onusien se pose.