Accords Maroc-UE: une première décision sans influence pour les activités en cours (Comader)

Pour la Confédération marocaine de l'agriculture et de développement rural (Comader), la décision du Tribunal de l’UE n'a pas d'effet immédiat et n'influencera pas les activités en cours, dans le cadre des accords concernés.

Mohamed Alamouri; président de la Comader.

Accords Maroc-UE: une première décision sans influence pour les activités en cours (Comader)

Le 1 octobre 2021 à 13h39

Modifié 1 octobre 2021 à 13h51

Pour la Confédération marocaine de l'agriculture et de développement rural (Comader), la décision du Tribunal de l’UE n'a pas d'effet immédiat et n'influencera pas les activités en cours, dans le cadre des accords concernés.

Dans un communiqué, la Comader commente les arrêts rendus par le Tribunal de l’UE mercredi 29 septembre.

Cette décision qui se prête à révision, est une décision de première instance, dans l’attente des résultats du recours en appel, indique le communiqué. A noter que cette première décision n’a pas d’effet immédiat et n’influencera pas les activités en cours, dans le cadre des accords concernés, ajoute la même source.

Dans une déclaration à Médias 24, le président de la Comader, Mohamed Alamouri, avait confirmé que « le flux d’affaires se poursuivait normalement ».

La profession agricole marocaine espère, toutefois, voir ces perturbations répétitives levées définitivement, sur la coopération dans ces secteurs entre deux partenaires historiques.

Ainsi, la Comader enregistre avec satisfaction l’engagement de l’UE, avec les autorités marocaines de prendre les mesures nécessaires, afin de garantir la sécurité juridique des accords de partenariat entre le Maroc et l’Union européenne.

Ce partenariat est parmi les plus forts de l’UE et il est important pour les deux parties de le préserver, le consolider et le développer dans la confiance et le respect mutuel, poursuit la même source.

Les opérateurs des deux côtés de la Méditerranée qui collaborent en bonne intelligence continueront à joindre leurs efforts, pour consolider davantage cette coopération et maintenir les accords tels qu’ils existent.

Par ailleurs, les professionnels des provinces du Sud, organisés autour de la Comader, sont résolus à faire valoir leurs droits, autant qu’ils sont résolus à accroître leurs investissements, dans les volumes et les termes prévus.

Le développement spectaculaire des filières agricoles, végétales et animales, dans ces provinces, prouvent incontestablement l’implication des habitants et investisseurs, des provinces du Sud dans le développement socio-économique de leurs régions.

La Comader et ses interprofessions agricoles membres se disent mobilisées pour d’une part, développer et accroître la production agricole dans les provinces du sud, au bénéfice de ses habitants et d’autre part pour la gestion des prochaines étapes de ce processus d’autant plus, que ce jugement fera l’objet de recours judiciaires.

Lire aussi: Maroc-UE. Mohamed Alamouri (Comader) : « Nous aurons gain de cause, c’est évident »

A lire aussi


Les dernières annonces judiciaires
Les dernières annonces légales

Communication financière

MUTANDIS S1 2020 : STABILITE DES INDICATEURS ET RESILIENCE FACE A UNE CRISE SANITAIRE EXCEPTIONNELLE !

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.

Essaouira : découverte des plus anciens objets de parure à la grotte de Bizmoune