Covid-19 : l’EMA approuve une 3e dose du vaccin Pfizer pour les plus de 18 ans

L'Agence européenne des médicaments a approuvé, lundi 4 octobre, l'administration d'une troisième dose du vaccin Pfizer/BioNTech contre le coronavirus aux personnes âgées de plus de 18 ans.

Covid-19 : l’EMA approuve une 3e dose du vaccin Pfizer pour les plus de 18 ans

Le 4 octobre 2021 à 16h43

Modifié 4 octobre 2021 à 17h23

L'Agence européenne des médicaments a approuvé, lundi 4 octobre, l'administration d'une troisième dose du vaccin Pfizer/BioNTech contre le coronavirus aux personnes âgées de plus de 18 ans.

« Le comité des médicaments à usage humain de l’EMA a évalué les données de Comirnaty (vaccin Pfizer/BioNTech, ndlr) montrant une augmentation des taux d’anticorps, lorsqu’une dose de rappel est administrée environ six mois après la deuxième dose, chez les personnes âgées de 18 à 55 ans », indique l’Agence européenne des médicaments (EMA) dans un communiqué.

Sur la base de ces données, souligne l’Agence, le Comité a conclu que des doses de rappel peuvent être envisagées pour les personnes âgées de 18 ans et plus, au moins six mois après la deuxième dose.

Selon l’EMA, les organismes de santé publique dans les États membres de l’UE peuvent émettre des recommandations officielles sur l’utilisation des doses de rappel. Elle ajoute que le risque de maladies cardiaques inflammatoires ou d’autres effets secondaires très rares, après un rappel, « n’est pas connu et fait l’objet d’une surveillance étroite« .

L’EMA relève qu’elle évalue, actuellement, les données relatives à une dose de rappel du vaccin anti-Covid de Moderna, notant qu’elle communiquera le résultat une fois l’évaluation terminée.

Par ailleurs, le Comité a conclu qu’une dose supplémentaire des vaccins anti-Covid de Pfizer/BioNTech et Moderna peut être administrée aux personnes dont le système immunitaire est « gravement affaibli« , au moins 28 jours après avoir reçu la deuxième dose.

D’après l’EMA, cette recommandation « intervient après que des études ont montré qu’une dose supplémentaire de ces vaccins augmentait la capacité à produire des anticorps contre le virus qui cause le Covid-19, chez les patients transplantés d’organes dont le système immunitaire est affaibli ».

(Avec agences)

A lire aussi


Les dernières annonces judiciaires
Les dernières annonces légales

Communication financière

CFG Bank – Indicateurs financiers trimestriels à fin Septembre 2020

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.

Essaouira : découverte des plus anciens objets de parure à la grotte de Bizmoune