Les finances du Raja lourdement impactées par la crise du Covid

La situation financière du Raja Club Athletic, au titre de la saison 2020-2021, fait ressortir un déséquilibre important lié à la crise du Covid-19. Celle-ci a entraîné, d’une part, la baisse des recettes, en grande partie en raison de la fermeture des terrains durant plusieurs mois, et de l'autre, la hausse des charges. Détails.

Les finances du Raja lourdement impactées par la crise du Covid

Le 28 octobre 2021 à 16h31

Modifié 28 octobre 2021 à 16h31

La situation financière du Raja Club Athletic, au titre de la saison 2020-2021, fait ressortir un déséquilibre important lié à la crise du Covid-19. Celle-ci a entraîné, d’une part, la baisse des recettes, en grande partie en raison de la fermeture des terrains durant plusieurs mois, et de l'autre, la hausse des charges. Détails.

Le Raja Club Athletic (RCA) a tenu, mercredi 27 octobre, son assemblée ordinaire au titre des années 2019-2020 et 2020-2021, au cours de laquelle ont été présentés les rapports financiers des deux années. Elle a également donné lieu à l’élection d’un nouveau président. Anis Mahfoud, ancien secrétaire général du club du temps de Jawad Ziyat, succède ainsi à Rachid El Andaloussi qui assurait l’intérim.

Malgré l’amélioration de sa performance, l’analyse du rapport financier du RCA au titre de la saison 2020-2021, dont Médias24 détient copie, révèle une baisse de 41.660 milliers de DH (KDH) du résultat courant, passant de -1.304 KDH 2019-2020 à -42.964 KDH en 2020-2021. Cette situation s’explique par une baisse de 11% des produits courants du club, et une hausse de 25% de ses charges courantes.

Résultat courant du RCA au titre de la saison 2020-2021

Baisse drastique des recettes des matchs et du sponsoring

Les produits courants du club, arrêtés au 30 juin 2021, ont atteint, durant la saison 2020-2021, un montant de 102.071 KDH, en baisse de 13.114 KDH par rapport à la précédente clôture. Cette baisse est principalement justifiée par les conséquences de la crise du Covid, qui a entraîné la fermeture des stades aux supporters, et l’arrêt des matchs pendant quelques mois.

En effet, les recettes brutes des matchs (y compris les cartes d’abonnement) ont enregistré une chute de 25.777 KDH, par rapport à la saison 2019-2020, passant de 26.715 KDH à 938 KDH, soit une régression de 96%.

Les ventes de marchandises ont également connu une chute de 87%, passant de 1.686 KDH en 2019-2020 à 217 KDH à peine durant la saison 2020-2021. Il s’agit des opérations de merchandising réalisées par le club durant la saison, avec les sociétés spécialisées dans le domaine.

La baisse des produits courants s’explique aussi par une chute de 9% des produits de sponsoring, passant à 26.074 KDH en 2020-2021. En effet, affaiblies par la crise du Covid, de nombreuses entreprises ont baissé leurs investissements dans le sponsoring, notamment dans le secteur sportif.

Dans le cas du RCA, les principales sociétés ayant réduit leurs budgets de sponsoring sont Sierra, Asta, Flash, Fiat ou encore Koutoubia.

Droits audiovisuels et subventions locales : explosion des recettes

En revanche les recettes provenant de la vente des droits audiovisuels ont explosé. Une hausse de 63% a été enregistrée sur une année, atteignant 40.283 KDH en 2020-2021 contre 24.761 KDH.

Les subventions et dons qu’a reçus le club ont également connu des hausses respectives de 149% et 27%. Les aides reçues par le club, qui s’élèvent à 8.700 KDH, proviennent de :

  • La région de Casablanca-Settat : 1.500 KDH ;
  • La Commune urbaine de Casablanca : 3.000 KDH ;
  • La Ligue nationale : 1.200 KDH ;
  • Le ministère de la Jeunesse et des sports : 3.000 KDH.

Les cotisations des adhérents s’élèvent, elles, à 2.580 KDH, et leurs dons à 1.940 KDH.

Transferts de joueurs

Durant la saison 2020-2021, le club a effectué trois nouveaux transferts de joueurs. Celui de Badr Banoun lui a rapporté la somme de 18.306 KDH, contre 718 KDH pour Fabrice Ngah et 300 KDH pour Zakaria Darouich.

Produits courants du RCA durant la saison 2020-2021

Le personnel et les consultations médicales font exploser les charges du club

Le total des charges courantes du RCA durant la saison 2020-2021 a connu une hausse de 25% (28.546 KDH), atteignant 145.035 KDH contre 116.489 KDH la saison passée.

Cette hausse est principalement due à l’augmentation des charges du personnel (+58%), des dotations aux amortissements (+18%) et de la valeur nette comptable des contrats joueurs cédés (+100%).

Les frais d’organisation des matchs de la saison, toutes compétitions confondues, ont baissé de 45% en raison de l’arrêt des rencontres durant plusieurs mois. En 2020-2021, ils se sont élevés à 5.270 KDH, contre 9.669 KDH en 2019-2020.

Les charges du personnel du club sont pour leur part en forte hausse de 13.250 KDH, passant de 22.749 KDH à 35.999 KDH en 2020-2021. Cette augmentation s’explique essentiellement par les primes provisionnées de la coupe Arabe et celles de la confédération CAF au stade de la finale.

Durant l’Assemblée générale, un responsable du club a fait état d’une hausse considérable de la masse salariale (salaires des joueurs, staff, encadrants et personnel administratif) durant les trois dernières années. En 2020-2021, elle représente 66% du budget total du club, contre 61% en 2019-2020. Selon une circulaire de la commission de contrôle de gestion de la Fédération royale marocaine de football (FRMF), le plafond des charges du personnel est fixé à 70% des revenus du club, a-t-il rappelé.


Charges courantes du RCA durant la saison 2020-2021

Les achats consommés des matières et fournitures, qui regroupent notamment la consommation d’eau et d’électricité (+98%) et les consultations médicales (+154%) ont aussi augmenté de 21%. Le club explique ce fait par l’hébergement des joueurs durant plusieurs mois de la pandémie dans son académie, et par la réalisation régulière de tests Covid.

Enfin, la valeur comptable des joueurs cédées (VNC) s’élève à 9.922 KDH. Le solde de ce poste est constitué essentiellement de :

  • l’indemnité de formation des joueurs recrutés par le RCA (528 KDH) ;
  • VNC du transfert du joueur Banoun (8.397 KDH) ;
  • VNC du transfert du joueur Ngah (998 KHD).

Si le Raja a connu durant cette saison une situation financière délicate, en raison de la crise du Covid, il demeure évidemment une grande marque du football marocain et régional.

A lire aussi


Les dernières annonces judiciaires
Les dernières annonces légales

Communication financière

SALAFIN : Avis de convocation AGO Exercice 2020

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.