Sahara: le vote de la résolution sur la Minurso reporté à vendredi

Blocage habituel au conseil de sécurité. La Russie soutient le refus algérien de poursuivre le processus onusien des tables rondes. Voici les explications.

Sahara: le vote de la résolution sur la Minurso reporté à vendredi

Le 28 octobre 2021 à 9h34

Modifié 28 octobre 2021 à 9h42

Blocage habituel au conseil de sécurité. La Russie soutient le refus algérien de poursuivre le processus onusien des tables rondes. Voici les explications.

La résolution du Conseil de sécurité, sur le renouvellement du mandat de la Minurso et sur le Sahara sera, probablement, votée vendredi 29 octobre.

Pourquoi ce blocage?

Comme c’est le cas, depuis de nombreuses années, le processus de vote programmé au départ mercredi 27 octobre, a été bloqué car les dernières consultations, avec les membres du conseil, n’ont pu aboutir à un accord.

Le projet de résolution est toujours élaboré par les États-Unis, penholder sur ce dossier. Peu de temps avant la date du vote, le draft circule au sein du conseil pour dernier avis.

Cette fois-ci, le blocage est venu de l’Algérie qui refuse, officiellement, toute mention à la reprise des tables rondes, dont deux sessions avaient étaient organisées en 2019 par Horst Köhler, à l’époque envoyé personnel du secrétaire général de l’ONU. Ces tables rondes avaient vu la participation de l’Algérie. Cette fois-ci, Alger veut bloquer tout le processus politique onusien et mettre en avant, une option dont on sait qu’elle n’aboutira jamais pour des raisons objectives: les négociations directes et le referendum.

L’Algérie ne siège pas au conseil de sécurité et même si cela avait été  le cas, elle n’aurait pas pu bloquer le processus de vote. Elle est passée par un membre permanent, son allié russe. C’est ce qui s’est passé l’année dernière où la Russie avait bloqué le vote sans, toutefois, obtenir les modifications qu’elle a demandées, pour finalement voter l’abstention.

Quel est l’enjeu?

L’enjeu apparent, ce sont donc les tables rondes surtout. Les 2 tables rondes précédentes avaient, dans leur format, permis de mettre autour de la table, le vrai moteur du conflit, l’Algérie. Dans le fond, elles ont permis les premières avancées, depuis de nombreuses années.

Le vrai enjeu, c’est la poursuite ou pas du processus politique onusien.

Quel serait l’impact sur le Maroc d’une résolution moins favorable à la cause marocaine?

Si l’expression ou la référence à une reprise des tables rondes était supprimée, ce serait une grave régression, dans le processus de solution finale de l’affaire dite du Sahara.

Mais sur le Maroc, il n’y aura pas d’impact direct. La situation est, déjà, bloquée et la vie se poursuivra, normalement, comme aujourd’hui, sur le plan économique, culturel et social, dans les régions méridionales du pays.

Quel est le processus onusien? Quels sont les paramètres de solution du conseil de sécurité?

Depuis plusieurs années, le conseil de sécurité réaffirme « sa volonté à aider les parties à parvenir à une solution politique juste, durable et mutuellement acceptable, basée sur le compromis ». Tout est dit.

A lire aussi


Les dernières annonces judiciaires
Les dernières annonces légales

Communication financière

Aluminium du Maroc : Communication financière – Résultats Annuels au 31/12/2020

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.

Séminaire international sur « l’Intelligence artificielle et droits humains »