Plateforme Rokhas. L’octroi des clés de signature électronique en cours de déblocage

Délivrées par Barid Al-Maghrib, les clés de signature électronique des présidents de commune font l’objet d’un blocage depuis les élections. Selon les informations recueillies par Médias24, cette situation qui ne concerne qu'une minorité de communes, est en voie d'être résolue.

Plateforme Rokhas. L’octroi des clés de signature électronique en cours de déblocage

Le 24 novembre 2021 à 15h36

Modifié 24 novembre 2021 à 15h51

Délivrées par Barid Al-Maghrib, les clés de signature électronique des présidents de commune font l’objet d’un blocage depuis les élections. Selon les informations recueillies par Médias24, cette situation qui ne concerne qu'une minorité de communes, est en voie d'être résolue.

Depuis les élections des nouveaux présidents de commune, la délivrance des autorisations urbanistiques et économiques fait l’objet d’un blocage, en raison des clés de signature électronique que Barid Al-Maghrib doit fournir aux nouveaux élus. Une opération qui a pris plus de temps que prévu et engendré, ainsi, un blocage dans le traitement de ces autorisations.

Joint par Médias24, Fayçal Benachou, directeur général de “Ribatis”, la société chargée de la gestion de la plateforme “Rokhas”, affirme que “c’est Barid Al-Maghrib qui est en charge de délivrer les clés de signature électronique aux présidents de commune”.

Ces derniers l’utilisent sur la plateforme de dématérialisation des autorisations à caractère urbanistique et économique (Rokhas), notamment pour “signer électroniquement divers actes et plans”.

Il s’agit d’une signature “individuelle et nominative, avec le nom de la personne concernée et sa CIN intégrés. C’est pourquoi, suite aux élections, Barid Al-Maghrib a dû créer des clés de signature électronique pour les nouveaux présidents de commune”, explique M. Benachou.

Ce dernier constate, au niveau de la plateforme Rokhas, que la majorité des communes, surtout dans les grandes villes, ne sont pas concernées par ce blocage.  Selon lui, elles ont déjà “acquis leurs clés de signature électronique et signent normalement. Seules quelques communes de petite taille attendent encore”.

La raison de cette attente reste inconnue pour Fayçal Benachou, étant donné que la plateforme Rokhas n’est pas concernée par la délivrance des clés de signature. Une tâche exclusivement à la charge de Barid Al-Maghrib.

Néanmoins, notre interlocuteur écarte la piste d’un problème financier car, selon lui, “c’est la direction générale des collectivités territoriales qui prend en charge le paiement de ces clés pour le compte des présidents de commune”.

Le déblocage de la situation nous a également été confirmé par une source bien informée, qui a assisté récemment à une réunion en présence de la maire de Marrakech, Fatima-Zahra Mansouri, au cours de laquelle cette problématique a été discutée.

“Lors de cette réunion, la maire a annoncé qu’ils allaient y remédier. Depuis, nous constatons que certaines communes de la région de Marrakech commencent à livrer des permis d’habiter et de construire. Ce qui traduit un déblocage de la situation”, indique la même source.

A lire aussi


Les dernières annonces judiciaires
Les dernières annonces légales

Communication financière

Communiqué post AG 30 juin 2020 – LafargeHolcim Maroc

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.