26 civils blessés dans une attaque des Houthis contre un aéroport saoudien

Vingt-six civils de différentes nationalités ont été blessés dans l'explosion, tôt mercredi 12 juin, d'un "projectile" lancé par les rebelles yéménites houthies contre l'aéroport international d'Abha, a annoncé la coalition de soutien à la légitimité au Yémen.

26 civils blessés dans une attaque des Houthis contre un aéroport saoudien

Le 12 juin 2019 à 10:26

Modifié le 12 juin 2019 à 13:13

L'attaque "terroriste" a eu lieu vers 2h21 (heure locale) à Abha, dans le sud-ouest de l'Arabie saoudite, faisant 26 blessés parmi les voyageurs de différentes nationalités, dont huit ont été transférés à l’hôpital, alors que les autres ont reçu des soins sur place, a rapporté l'Agence saoudienne de presse SPA.

Trois femmes (une Saoudienne, une Indienne et une Yéménite), ainsi que deux enfants saoudiens, figurent parmi les blessés. Le projectile a légèrement endommagé la salle d'arrivée de l'aéroport.

Les milices yéménites houthies avaient annoncé plus tôt avoir attaqué cet aéroport à l'aide d'un missile de croisière.

Riposte "rapide et ferme"

La coalition antirebelles au Yémen, dirigée par l'Arabie saoudite, a promis une riposte "rapide et ferme" à cette attaque.

L'attaque, qui intervient deux jours après l'interception par la défense anti-aérienne saoudienne de deux drones lancés par les rebelles Houthis du Yémen, risque de provoquer une escalade militaire au moment où l'ONU tente de relancer le processus de règlement politique.

La chaîne de télévision Al-Massirah, contrôlée par les Houthis, avait fait état d'un tir de missile de croisière sur l'aéroport d'Abha ayant atteint son "objectif" et provoqué une interruption des vols.

Plusieurs vols ont été retardés dans la matinée, selon le site internet de l'aéroport qui a annoncé plus tard une reprise du trafic aérien.

Le porte-parole des rebelles, Mohammed Abdelsalam, a répliqué en affirmant sur Twitter que l'attaque contre l'aéroport d'Abha était de l'"autodéfense", alors que se poursuivent le "blocus" du Yémen, "la fermeture de l'aéroport de Sanaa" et "l'agression".

Les rebelles yéménites ont intensifié ces dernières semaines les attaques de drones contre le royaume saoudien qui intervient militairement depuis 2015 au Yémen à la tête d'une coalition progouvernementale.

(Avec agences)

26 civils blessés dans une attaque des Houthis contre un aéroport saoudien

Le 12 juin 2019 à10:43

Modifié le 12 juin 2019 à 13:13

Vingt-six civils de différentes nationalités ont été blessés dans l'explosion, tôt mercredi 12 juin, d'un "projectile" lancé par les rebelles yéménites houthies contre l'aéroport international d'Abha, a annoncé la coalition de soutien à la légitimité au Yémen.

L'attaque "terroriste" a eu lieu vers 2h21 (heure locale) à Abha, dans le sud-ouest de l'Arabie saoudite, faisant 26 blessés parmi les voyageurs de différentes nationalités, dont huit ont été transférés à l’hôpital, alors que les autres ont reçu des soins sur place, a rapporté l'Agence saoudienne de presse SPA.

Trois femmes (une Saoudienne, une Indienne et une Yéménite), ainsi que deux enfants saoudiens, figurent parmi les blessés. Le projectile a légèrement endommagé la salle d'arrivée de l'aéroport.

Les milices yéménites houthies avaient annoncé plus tôt avoir attaqué cet aéroport à l'aide d'un missile de croisière.

Riposte "rapide et ferme"

La coalition antirebelles au Yémen, dirigée par l'Arabie saoudite, a promis une riposte "rapide et ferme" à cette attaque.

L'attaque, qui intervient deux jours après l'interception par la défense anti-aérienne saoudienne de deux drones lancés par les rebelles Houthis du Yémen, risque de provoquer une escalade militaire au moment où l'ONU tente de relancer le processus de règlement politique.

La chaîne de télévision Al-Massirah, contrôlée par les Houthis, avait fait état d'un tir de missile de croisière sur l'aéroport d'Abha ayant atteint son "objectif" et provoqué une interruption des vols.

Plusieurs vols ont été retardés dans la matinée, selon le site internet de l'aéroport qui a annoncé plus tard une reprise du trafic aérien.

Le porte-parole des rebelles, Mohammed Abdelsalam, a répliqué en affirmant sur Twitter que l'attaque contre l'aéroport d'Abha était de l'"autodéfense", alors que se poursuivent le "blocus" du Yémen, "la fermeture de l'aéroport de Sanaa" et "l'agression".

Les rebelles yéménites ont intensifié ces dernières semaines les attaques de drones contre le royaume saoudien qui intervient militairement depuis 2015 au Yémen à la tête d'une coalition progouvernementale.

(Avec agences)

A lire aussi


Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.