Cinq fondateurs du PAM lancent un appel qui désavoue la direction actu

5 fondateurs du PAM sortent de leur réserve ou de leur relative discrétion et lancent un appel plein de signification.

5 fondateurs du PAM lancent un appel qui désavoue la direction actuell Le bureau fédéral du PAM s'est réuni samedi 20 avril sans la présence de Benchamach.

Le 21 avril 2019 à 13:29

Modifié le 31 juillet 2019 à 18:04

Les signataires de cet appel sont les trois premiers secrétaires généraux (Hassan Benaddi, Mohamed Cheikh Biadillah et Mustapha Bakkoury) ainsi que deux fondateurs qui avaient fait partie du MTD avant d’apporter leurs partis au PAM (Ali Belhaj et Mohamed Benhamou).

L’appel est plein de signification en raison de l’identité des signataires. En creux, ils désavouent en fait le leadership actuel.

Implicitement, c’est également une manière de dire que le projet du PAM reste valable, que le Maroc en a besoin, qu’il a sa place sur l’échiquier politique à condition qu’il revienne à ses fondamentaux, son projet d’origine : la modernité dans le “tamaghrabit“. Leur posture est également un appel à revenir à “la normalité dans le fonctionnement du parti“.

Le texte de l’appel fait le constat d’une “crise qui prend de l’ampleur“ au sein du PAM. Cette crise est susceptible d’empêcher ce parti de contribuer à relever les défis majeurs qui se posent à tous les acteurs politiques et notamment les nombreuses réformes engagées.

Il qualifie certaines pratiques au sein du parti de “futilités“ et fait le constat d’errements et dysfonctionnements qui n’obéissent pas à une logique politique mais à des calculs opportunistes.

Ce comité autoproclamé s’est en quelque sorte auto-saisi, en partant de sa légitimité, pour s’adresser aux militants et être présents, pour s’assurer des correctifs nécessaires, pour un retour du PAM à ses fondamentaux et pour un fonctionnement normal à l’intérieur du parti.

Le conseil national du PAM se réunira le 5 mai. C'est à lui qu'il appartient de fixer la date du prochain congrès. Le bureau fédéral réuni samedi 20 avril en l'absence de Benchamach, contesté et chahuté, a appelé à accélérer les préparatifs du prochain congrès et a adopté une proposition de composition du comité préparatoire de congrès décisif qui pourrait renouveler totalement la direction du parti.

Voici le texte intégral de l'appel:

                               Appel à la responsabilité

Face à l’aggravation de la situation au sein du PAM et à la détérioration du climat et des rapports au sein de ses instances dirigeantes, qui menacent de le précipiter dans une crise qui pourrait totalement le disqualifier et annihiler ses capacités à relever les défis du présent et à se hisser au niveau des défis à venir,

Considérant le moment et les enjeux de la situation que nous vivons, dans un environnement régional et international de plus en plus compliqué ; ce qui appelle plus que jamais de la part de tous, davantage de responsabilité et d’engagement patriotique sincère,

Considérant l’insignifiance et la futilité des pratiques et des comportements en vigueur et qui ne sont inspirés que par des calculs opportunistes, des visées égoïstes et même des propensions anarchistes voir même nihilistes,

Et après des échanges suivis,

 Un groupe de fondateurs du parti ont décidé d’assumer leur responsabilité et de lancer un appel à pour :

 1)   Affirmer leur engagement d’assumer leur responsabilité vis-à-vis du projet auquel ils ont librement adhéré et pris part, chacun selon ses capacités, à sa création et à son développement.

2)   Intervenir, en toute sagesse et en toute sérénité, pour aider à ramener le projet sur la ligne juste, qui a été clairement définie, au moment de la création ; en parfaite harmonie avec les potentialités positives et les aspirations constructives dont regorge le parti, que ce soit au niveau central que régional.

3)   Affirmer leur volonté d’être présents et disponibles pour agir , à côté de toutes les militantes et de tous les militants sincères, à toutes les étapes à venir et à tous les niveaux, pour la mise à niveau et la qualification des instances et des structures du parti, afin que chacun y trouve la place et la considération qu’il mérite.

4)   Adresser cet appel à la responsabilité à tous les membres et partisans du PAM, afin que tous se lèvent à nouveau, pour avancer en toute confiance vers des succès et des victoires à venir, sur la voie exaltante de l’édification du Maroc du progrès, de la démocratie et de la modernité.

Rabat le 18 avril 2019.

Les signataires :

Hassan Benaddi

Mohamed Cheikh Biadillah

Mostafa Bakouri

Ali Belhaj

Mohamed Benhammou

Ci-dessous, le fac-similé de l’appel dans sa version en langue arabe:

Tags : Pam
Le bureau fédéral du PAM s'est réuni samedi 20 avril sans la présence de Benchamach.

Cinq fondateurs du PAM lancent un appel qui désavoue la direction actu

Le 21 avril 2019 à19:58

Modifié le 31 juillet 2019 à 18:04

5 fondateurs du PAM sortent de leur réserve ou de leur relative discrétion et lancent un appel plein de signification.

Les signataires de cet appel sont les trois premiers secrétaires généraux (Hassan Benaddi, Mohamed Cheikh Biadillah et Mustapha Bakkoury) ainsi que deux fondateurs qui avaient fait partie du MTD avant d’apporter leurs partis au PAM (Ali Belhaj et Mohamed Benhamou).

L’appel est plein de signification en raison de l’identité des signataires. En creux, ils désavouent en fait le leadership actuel.

Implicitement, c’est également une manière de dire que le projet du PAM reste valable, que le Maroc en a besoin, qu’il a sa place sur l’échiquier politique à condition qu’il revienne à ses fondamentaux, son projet d’origine : la modernité dans le “tamaghrabit“. Leur posture est également un appel à revenir à “la normalité dans le fonctionnement du parti“.

Le texte de l’appel fait le constat d’une “crise qui prend de l’ampleur“ au sein du PAM. Cette crise est susceptible d’empêcher ce parti de contribuer à relever les défis majeurs qui se posent à tous les acteurs politiques et notamment les nombreuses réformes engagées.

Il qualifie certaines pratiques au sein du parti de “futilités“ et fait le constat d’errements et dysfonctionnements qui n’obéissent pas à une logique politique mais à des calculs opportunistes.

Ce comité autoproclamé s’est en quelque sorte auto-saisi, en partant de sa légitimité, pour s’adresser aux militants et être présents, pour s’assurer des correctifs nécessaires, pour un retour du PAM à ses fondamentaux et pour un fonctionnement normal à l’intérieur du parti.

Le conseil national du PAM se réunira le 5 mai. C'est à lui qu'il appartient de fixer la date du prochain congrès. Le bureau fédéral réuni samedi 20 avril en l'absence de Benchamach, contesté et chahuté, a appelé à accélérer les préparatifs du prochain congrès et a adopté une proposition de composition du comité préparatoire de congrès décisif qui pourrait renouveler totalement la direction du parti.

Voici le texte intégral de l'appel:

                               Appel à la responsabilité

Face à l’aggravation de la situation au sein du PAM et à la détérioration du climat et des rapports au sein de ses instances dirigeantes, qui menacent de le précipiter dans une crise qui pourrait totalement le disqualifier et annihiler ses capacités à relever les défis du présent et à se hisser au niveau des défis à venir,

Considérant le moment et les enjeux de la situation que nous vivons, dans un environnement régional et international de plus en plus compliqué ; ce qui appelle plus que jamais de la part de tous, davantage de responsabilité et d’engagement patriotique sincère,

Considérant l’insignifiance et la futilité des pratiques et des comportements en vigueur et qui ne sont inspirés que par des calculs opportunistes, des visées égoïstes et même des propensions anarchistes voir même nihilistes,

Et après des échanges suivis,

 Un groupe de fondateurs du parti ont décidé d’assumer leur responsabilité et de lancer un appel à pour :

 1)   Affirmer leur engagement d’assumer leur responsabilité vis-à-vis du projet auquel ils ont librement adhéré et pris part, chacun selon ses capacités, à sa création et à son développement.

2)   Intervenir, en toute sagesse et en toute sérénité, pour aider à ramener le projet sur la ligne juste, qui a été clairement définie, au moment de la création ; en parfaite harmonie avec les potentialités positives et les aspirations constructives dont regorge le parti, que ce soit au niveau central que régional.

3)   Affirmer leur volonté d’être présents et disponibles pour agir , à côté de toutes les militantes et de tous les militants sincères, à toutes les étapes à venir et à tous les niveaux, pour la mise à niveau et la qualification des instances et des structures du parti, afin que chacun y trouve la place et la considération qu’il mérite.

4)   Adresser cet appel à la responsabilité à tous les membres et partisans du PAM, afin que tous se lèvent à nouveau, pour avancer en toute confiance vers des succès et des victoires à venir, sur la voie exaltante de l’édification du Maroc du progrès, de la démocratie et de la modernité.

Rabat le 18 avril 2019.

Les signataires :

Hassan Benaddi

Mohamed Cheikh Biadillah

Mostafa Bakouri

Ali Belhaj

Mohamed Benhammou

Ci-dessous, le fac-similé de l’appel dans sa version en langue arabe:

A lire aussi


Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.