Pierre Bergé et Yves Saint Laurent au Musée Majorelle. Ph. Didier Fèvre.

La fondation Pierre Bergé-Yves Saint-Laurent procèdera à l’ouverture conjointe de deux musées Yves Saint-Laurent, l’un à Paris et l’autre à Marrakech.

La ville de Marrakech accueillera le musée Yves Saint-Laurent à l’automne 2017.

Il se situera dans la rue qui porte également son nom, près du jardin Majorelle, qu’il a sauvé en 1980.

Le musée s’étalera sur une surface de 4.000 m² et abritera notamment une exposition permanente de l’œuvre du grand couturier français, ainsi qu’une salle d’exposition temporaire, un auditorium, une bibliothèque de recherche et un café-restaurant.

La réalisation de ce projet est confiée à Studio KO. Des initiales des prénoms des deux associés Karl Fournier et Olivier Marty. Ce cabinet d’architectes parisien est déjà bien implanté à Marrakech, puisqu’ils y ont déjà livré plusieurs travaux, en particulier la villa K, une maison contemporaine, mais traditionnelle, vue de l’extérieur.

Yves Saint-Laurent, célèbre couturier français disparu en 2008, avait découvert Marrakech en 1966, ville qui a grandement inspiré son œuvre et où il passait, chaque année, au moins trois mois.

D’ailleurs, les cendres d’Yves Saint-Laurent ont été déposées au jardin Majorelle qu’il avait racheté, avec son compagnon Pierre Bergé, il y a bientôt 36 ans. Tout comme la villa Oasis, qu’ils avaient acquise il y a 50 ans.

Dans une interview à Paris-Match, parue le 19 novembre 2010, Pierre Bergé explique l’influence qu’a eu le Maroc sur la création d’Yves Saint-Laurent. Selon lui, «c’est au Maroc qu’Yves a découvert la couleur et l’orientalisme, les alliances des teintes avec les foulards, les caftans, les burnous, les ocres du ciel.»

Quoi de neuf ?
Rendez-vous Partenaires
  • Newsletter

    Abonnez-vous à nos newsletters et alertes.
Pierre Bergé et Yves Saint Laurent au Musée Majorelle. Ph. Didier Fèvre.

La fondation Pierre Bergé-Yves Saint-Laurent procèdera à l’ouverture conjointe de deux musées Yves Saint-Laurent, l’un à Paris et l’autre à Marrakech.

La ville de Marrakech accueillera le musée Yves Saint-Laurent à l’automne 2017.

Il se situera dans la rue qui porte également son nom, près du jardin Majorelle, qu’il a sauvé en 1980.

Le musée s’étalera sur une surface de 4.000 m² et abritera notamment une exposition permanente de l’œuvre du grand couturier français, ainsi qu’une salle d’exposition temporaire, un auditorium, une bibliothèque de recherche et un café-restaurant.

La réalisation de ce projet est confiée à Studio KO. Des initiales des prénoms des deux associés Karl Fournier et Olivier Marty. Ce cabinet d’architectes parisien est déjà bien implanté à Marrakech, puisqu’ils y ont déjà livré plusieurs travaux, en particulier la villa K, une maison contemporaine, mais traditionnelle, vue de l’extérieur.

Yves Saint-Laurent, célèbre couturier français disparu en 2008, avait découvert Marrakech en 1966, ville qui a grandement inspiré son œuvre et où il passait, chaque année, au moins trois mois.

D’ailleurs, les cendres d’Yves Saint-Laurent ont été déposées au jardin Majorelle qu’il avait racheté, avec son compagnon Pierre Bergé, il y a bientôt 36 ans. Tout comme la villa Oasis, qu’ils avaient acquise il y a 50 ans.

Dans une interview à Paris-Match, parue le 19 novembre 2010, Pierre Bergé explique l’influence qu’a eu le Maroc sur la création d’Yves Saint-Laurent. Selon lui, «c’est au Maroc qu’Yves a découvert la couleur et l’orientalisme, les alliances des teintes avec les foulards, les caftans, les burnous, les ocres du ciel.»

  • Newsletter

    Abonnez-vous à nos newsletters et alertes.
Quoi de neuf ?

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.