L’appel d’offres pour mesurer la faisabilité économique et la rentabilité du nouveau port du nord du Maroc vient d’être lancé. L’étude devra aussi mesurer l’impact du projet sur l’économie locale. Le port est prévu pour 2019 et comprendra une zone franche de 1.500 ha.

La société Nador West Med SA a lancé le jeudi 20 mars 2014 un appel d’offres pour une étude socio-économique dont l’objectif est d’évaluer l’intérêt du projet de construction du port de Nador West Med pour la collectivité ainsi que sa rentabilité. Selon l’appel d’offres, l’ouverture des plis aura lieu le 22 avril.

Le projet de Nador West Med (NWM) s’inscrit dans la stratégie portuaire du royaume et vise à renforcer sa position au niveau de la Méditerranée occidentale. Ce nouveau complexe industrialo-portuaire qui sera construit dans la même logique que celui de Tanger devrait comprendre :

-un grand port en eau profonde doté de capacités importantes pour le transbordement des conteneurs, le développement d’un pôle énergétique et le traitement des produits vrac, notamment le charbon ;

-une plateforme industrielle intégrée ouverte aux investisseurs et destinée à abriter les métiers mondiaux du Maroc, notamment grâce à une zone franche de 1.500 hectares et une zone de développement adjacente de près de 2.500 hectares.

La première phase du projet devrait être mise en service en 2019.

Ce que la société Nador West Med attend de cette étude

A partir d’un état des lieux de l’environnement socio-économique régional et local de la zone d’influence du projet, l’objectif de l’étude est de :

-mesurer la faisabilité économique et financière du projet et sa rentabilité ;

-identifier, évaluer et mesurer les effets directs et indirects à court, moyen et long termes en vue d’obtenir une évaluation exhaustive de l’ensemble des impacts économiques et sociaux du projet. Ces impacts comprennent notamment les créations d’emplois directs et indirects, la création de valeur ajoutée, les créations d’entreprises, les effets sur les différents secteurs d’activités, les économies de coûts de transports, de temps, etc. L’étude devra analyser les différents flux de transports et activités économiques qui pourront être développés sur la plateforme de NWM ;

-évaluer le potentiel du projet en matière de développement local, c’est-à-dire dans quelle mesure le projet contribuera à une meilleure répartition sur le territoire national des opportunités économiques pour un rééquilibrage du développement économique et social.

Cette étude d’impact permettra de dresser un bilan socio-économique du projet à partir de la comparaison des situations « avec » et « sans projet » pour la zone d’influence du projet, les populations potentiellement bénéficiaires et les parties prenantes, notamment les collectivités locales et la plateforme NWM elle-même.

L’étude qui doit s’étaler sur 4 mois sera supervisée par un comité de pilotage et un comité technique de suivi. Rendez-vous donc le 22 avril pour connaître les résultats de l’appel d’offres.


 

Quoi de neuf ?
Rendez-vous Partenaires
  • Newsletter

    Abonnez-vous à nos newsletters et alertes.

L’appel d’offres pour mesurer la faisabilité économique et la rentabilité du nouveau port du nord du Maroc vient d’être lancé. L’étude devra aussi mesurer l’impact du projet sur l’économie locale. Le port est prévu pour 2019 et comprendra une zone franche de 1.500 ha.

 

La société Nador West Med SA a lancé le jeudi 20 mars 2014 un appel d’offres pour une étude socio-économique dont l’objectif est d’évaluer l’intérêt du projet de construction du port de Nador West Med pour la collectivité ainsi que sa rentabilité. Selon l’appel d’offres, l’ouverture des plis aura lieu le 22 avril.

Le projet de Nador West Med (NWM) s’inscrit dans la stratégie portuaire du royaume et vise à renforcer sa position au niveau de la Méditerranée occidentale. Ce nouveau complexe industrialo-portuaire qui sera construit dans la même logique que celui de Tanger devrait comprendre :

-un grand port en eau profonde doté de capacités importantes pour le transbordement des conteneurs, le développement d’un pôle énergétique et le traitement des produits vrac, notamment le charbon ;

-une plateforme industrielle intégrée ouverte aux investisseurs et destinée à abriter les métiers mondiaux du Maroc, notamment grâce à une zone franche de 1.500 hectares et une zone de développement adjacente de près de 2.500 hectares.

La première phase du projet devrait être mise en service en 2019.

Ce que la société Nador West Med attend de cette étude

A partir d’un état des lieux de l’environnement socio-économique régional et local de la zone d’influence du projet, l’objectif de l’étude est de :

-mesurer la faisabilité économique et financière du projet et sa rentabilité ;

-identifier, évaluer et mesurer les effets directs et indirects à court, moyen et long termes en vue d’obtenir une évaluation exhaustive de l’ensemble des impacts économiques et sociaux du projet. Ces impacts comprennent notamment les créations d’emplois directs et indirects, la création de valeur ajoutée, les créations d’entreprises, les effets sur les différents secteurs d’activités, les économies de coûts de transports, de temps, etc. L’étude devra analyser les différents flux de transports et activités économiques qui pourront être développés sur la plateforme de NWM ;

-évaluer le potentiel du projet en matière de développement local, c’est-à-dire dans quelle mesure le projet contribuera à une meilleure répartition sur le territoire national des opportunités économiques pour un rééquilibrage du développement économique et social.

Cette étude d’impact permettra de dresser un bilan socio-économique du projet à partir de la comparaison des situations « avec » et « sans projet » pour la zone d’influence du projet, les populations potentiellement bénéficiaires et les parties prenantes, notamment les collectivités locales et la plateforme NWM elle-même.

L’étude qui doit s’étaler sur 4 mois sera supervisée par un comité de pilotage et un comité technique de suivi. Rendez-vous donc le 22 avril pour connaître les résultats de l’appel d’offres.


 

  • Newsletter

    Abonnez-vous à nos newsletters et alertes.
Quoi de neuf ?

A lire aussi


Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.