Menu
facebook twitter
 
.
.
Page d'accueil 

La dette extérieure publique du Maroc atteint 26,5% du PIB fin 2013 

Mardi 1 avril 2014 à 12h46
La dette extérieure publique du Maroc atteint 26,5% du PIB fin 2013
 

La dette extérieure publique a poursuivi son trend haussier en se situant à 26,5% du PIB en 2013 contre 25,7% en 2012, selon la Direction du Trésor et des finances extérieures (DTFE).

L'encours de cette dette s'est établi à 234,74 MMDH contre 212,71 MMDH à fin 2012, enregistrant ainsi une hausse de 10,35%, note la DTFE dans le bulletin statistique de la dette extérieure publique de décembre 2013.

S'agissant de la structure de la dette publique, les créanciers multilatéraux constituent le premier groupement de créanciers du Maroc avec une part de 51%, suivis des créanciers bilatéraux avec 32,8% et des institutions financières monétaires et des banques commerciales avec 16,2%.

Par structure d'emprunteurs, la note relève que le Trésor s'accapare 55,3% du total de la dette extérieure publique et demeure ainsi le principal emprunteur, suivi par les établissements publics qui détiennent 44,7%, alors que les banques et les collectivités locales ne comptent à leurs actifs que 0,4%.

Par devise, l'euro s'accapare la part du lion avec 73,8% de la structure de la dette extérieure publique, alors que le dollar détient 11,4%.

Par type de taux d'intérêt, c'est la dette à taux d'intérêt fixe qui domine avec 74,2% alors que la dette à taux d'intérêt variable représente 25,7%.

Ces statistiques portent essentiellement sur l'évolution de l'encours de la dette et sa structure par maturité originale, par groupes de créanciers, d'emprunteurs et sa composition, ainsi que sur l'évolution et la ventilation des charges et tirages de la dette extérieure publique par groupe de créanciers, outre les projections à court et à moyen termes du service de la dette extérieure sur la base de l'encours.

La dette extérieure du Trésor atteint 14,6% du PIB

La dette extérieure du Trésor a enregistré une légère hausse, se situant à 14,6% du produit intérieur brut (PIB) en 2013 contre 14,1% en 2012. L'encours de cette dette s'est établi à 129,80 MMDH contre 116,87 MMDH à fin 2012, enregistrant ainsi une hausse de 11,06%.

S'agissant de la structure de la dette du Trésor, les créanciers multilatéraux constituent le premier groupement de créanciers du Maroc avec une part de 50,6% de la dette extérieure publique, suivis des créanciers bilatéraux avec 23,7% et des institutions financières monétaires et des banques commerciales avec 25,7%.

Les tirages sur la dette extérieure du Trésor par groupes de créanciers se sont établies à 23,01 MMDH en 2013, dont 15 MMDH sont accaparés par les institutions internationales alors que les créanciers bilatéraux ne détiennent que 1,59 MMDH.

Pour ce qui est des charges de la dette, elles ont atteint 11,88 MMDH en 2013, dont 3,39 MMDH sont des charges en intérêts, contre 3,03 MMDH à fin 2012.

Par devise, l'euro s'accapare la part du lion avec 77,2% de la structure de la dette extérieure du Trésor en 2013, alors que le dollar détient 13,3% de ladite dette.

Par type de taux d'intérêt, c'est la dette à taux d'intérêt fixe qui domine avec 63,4% alors que la dette à taux d'intérêt flottant représente 36,5%.
 

.
Signaler une erreurAjouter un commentaire
.
.

Votre commentaire

 

Il vous reste  caractères.
Code de sécurité
Rafraîchir

Accéder à la charte des commentaires »
.
.

Quoi de neuf?

.
.
.

Quoi de neuf?

.
.
.

- Médias 24 présente -

Le guide immobilier de Casablanca - Rabat

Le prix de vente du neuf et de l’occasion, quartier par quartier, appartements, villas, terrains

.
.
.
.
.
.
 
Abonnez vous à nos newsletters et alertes
.
TOUT LE FIL
Close