Après Casablanca et Rabat, Tanger aura son technopark à l’automne 2015. Il offrira 5.000 m² de surface utile aux entreprises des nouvelles technologies de l’information, du greentech ,de l’agrobusiness et de l’industrie culturelle.

Lancés au début de cette année, «les travaux doivent s’achever dans six mois», indique le directeur du développement et directeur du site de Tanger de la MITC promotrice du projet, Marouane Chelli à Médias 24.

Chelli (photo), lauréat de l’Ecole Mohammadia des Ingénieurs (Promotion 2004), a fait l’essentiel de sa carrière dans le développement du concept technopark marocain.

MITC, la Moroccan Information Technopark Company, gère le fameux ensemble de bureaux «Goldorak» de Casablanca à Sidi Maârouf et ses 15.000 m² de surface utile depuis 2001. Le technopark de Rabat, situé sur la rue Gandhi depuis 2012, est vaste de 2.000m² utiles.

230 entreprises à Casa et Rabat

Les technoparks de Casablanca et de Rabat abritent actuellement 230 entreprises avec un turnover annuel de 50 entreprises en moyenne. MTIC revendique 10% du chiffres d’affaire Maroc du secteur des NTIC réalisé sur les sites de Casa et Rabat. 700 entreprises ont «transité » par les technoparks marocains depuis 2001. MTIC se présente comme «un accélérateur de start ups».

MITC est une S.A. dont les actionnaires sont le ministère du Commerce et de l’Industrie (35%), et les banques  BMCE Bank, Attijariwafa Bank, Banque populaire et la CDG, avec 12 à 17,5% du capital.

A Tanger, le technopark est situé au cœur de la ville à l’angle des avenues Mohamed V et Youssef Ibn Tachfine avec une large façade sur la place des Nations. MITC a repris une propriété des Domaines de l’Etat, un ancien bâtiment du centre africain de formation, le CAFRAD.  MTIC dépense 15 MDH pour le remettre en état.

Des loyers de 50 à 150 DH/m²

Médias 24 a pu apprendre auprès de M. Chelli que «les loyers des bureaux s’échelonnent entre 50 et 150 DH le m² selon le type d’activité et la taille de l’entreprise». Mais MITC n’est pas seulement un loueur de bureaux.

Il s’agit certes de mettre à disposition des entreprises des espaces de travail équipés, mais le technopark joue également un  rôle d’incubateur et d’accompagnateur. Ainsi l’AFEM, l’Association des femmes chefs d’entreprises du Maroc est un locataire et un partenaire de la MTIC à Casa et à Rabat.

Le Maroc Numeric Fund et le Réseau Entreprendre Maroc sont également domiciliés dans les technoparks existants.

«En outre, indique Marouane Chelli, MTIC négocient des conventions avec les assureurs et les banques pour que nos clients bénéficient de conditions préférentielles. On regroupe nos demandes et puis on va négocier les meilleures conditions». Cette démarche est également appliquée pour obtenir des tarifs préférentiels dans des salles de sport.

Le technopark de Tanger disposera également d’un amphithéâtre d’une capacité de 180 sièges et de quatre salles de réunions et de formation d’une vingtaine de personnes chacune. Un restaurant et une agence bancaire sont prévus.


 

Vente aux enchères
Quoi de neuf ?
Partenaires
  • Newsletter

    Abonnez-vous à nos newsletters et alertes.

Après Casablanca et Rabat, Tanger aura son technopark à l’automne 2015. Il offrira 5.000 m² de surface utile aux entreprises des nouvelles technologies de l’information, du greentech ,de l’agrobusiness et de l’industrie culturelle.

Lancés au début de cette année, «les travaux doivent s’achever dans six mois», indique le directeur du développement et directeur du site de Tanger de la MITC promotrice du projet, Marouane Chelli à Médias 24.

Chelli (photo), lauréat de l’Ecole Mohammadia des Ingénieurs (Promotion 2004), a fait l’essentiel de sa carrière dans le développement du concept technopark marocain.

MITC, la Moroccan Information Technopark Company, gère le fameux ensemble de bureaux «Goldorak» de Casablanca à Sidi Maârouf et ses 15.000 m² de surface utile depuis 2001. Le technopark de Rabat, situé sur la rue Gandhi depuis 2012, est vaste de 2.000m² utiles.

230 entreprises à Casa et Rabat

Les technoparks de Casablanca et de Rabat abritent actuellement 230 entreprises avec un turnover annuel de 50 entreprises en moyenne. MTIC revendique 10% du chiffres d’affaire Maroc du secteur des NTIC réalisé sur les sites de Casa et Rabat. 700 entreprises ont «transité » par les technoparks marocains depuis 2001. MTIC se présente comme «un accélérateur de start ups».

MITC est une S.A. dont les actionnaires sont le ministère du Commerce et de l’Industrie (35%), et les banques  BMCE Bank, Attijariwafa Bank, Banque populaire et la CDG, avec 12 à 17,5% du capital.

A Tanger, le technopark est situé au cœur de la ville à l’angle des avenues Mohamed V et Youssef Ibn Tachfine avec une large façade sur la place des Nations. MITC a repris une propriété des Domaines de l’Etat, un ancien bâtiment du centre africain de formation, le CAFRAD.  MTIC dépense 15 MDH pour le remettre en état.

Des loyers de 50 à 150 DH/m²

Médias 24 a pu apprendre auprès de M. Chelli que «les loyers des bureaux s’échelonnent entre 50 et 150 DH le m² selon le type d’activité et la taille de l’entreprise». Mais MITC n’est pas seulement un loueur de bureaux.

Il s’agit certes de mettre à disposition des entreprises des espaces de travail équipés, mais le technopark joue également un  rôle d’incubateur et d’accompagnateur. Ainsi l’AFEM, l’Association des femmes chefs d’entreprises du Maroc est un locataire et un partenaire de la MTIC à Casa et à Rabat.

Le Maroc Numeric Fund et le Réseau Entreprendre Maroc sont également domiciliés dans les technoparks existants.

«En outre, indique Marouane Chelli, MTIC négocient des conventions avec les assureurs et les banques pour que nos clients bénéficient de conditions préférentielles. On regroupe nos demandes et puis on va négocier les meilleures conditions». Cette démarche est également appliquée pour obtenir des tarifs préférentiels dans des salles de sport.

Le technopark de Tanger disposera également d’un amphithéâtre d’une capacité de 180 sièges et de quatre salles de réunions et de formation d’une vingtaine de personnes chacune. Un restaurant et une agence bancaire sont prévus.


 

  • Newsletter

    Abonnez-vous à nos newsletters et alertes.
Quoi de neuf ?

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.