Menu
facebook twitter
 
.
.
Page d'accueil 

PLF 2016: 189 MMDH d'investissements publics, les détails disponibles 

Mercredi 28 octobre 2015 à 15h00
PLF 2016: 189 MMDH d'investissements publics, les détails disponibles
Les projets Wessal Casa Port (photo) et Wessal Bouregreg seront inscrits dans les investissements publics 2016. 

Le projet de loi de Finances 2016 prévoit un investissement public global de 189 milliards de DH. L’effort d’investissement prévu pour l’année prochaine se situe donc au même niveau que celui de cette année 2015, et se répartit entre le budget général de l’Etat, les entreprises et établissements publics (EEP), ainsi que les collectivités territoriales.

En effet, l’investissement public global pour cette année se répartit comme suit:

- 67,5 milliards de DH pour le budget général de l’Etat, les comptes spéciaux du Trésor et les SEGMA (Services de l'Etat gérés de manière autonome);

- 108 milliards de DH pour les établissements et entreprises publics;

- 13,5 milliards de DH pour les collectivités territoriales.

Le budget général de l’Etat est un compte retraçant les principales dépenses et recettes annuelles de l’Etat qui ne font pas l’objet d’une affectation spéciale, dont notamment les dépenses et recettes des ministères et institutions publics.

Dans ce sens, les dépenses d’investissement du Budget général proposées pour 2016, relatives aux ministères et institutions publiques, s'élèvent à 61,392 milliards de DH (charges communes incluses), et sont réparties comme suit (en millions de DH):

    

Par ailleurs, le budget d’investissement alloué aux SEGMA affiliés aux différents ministères s’est élevé à 781,26 millions de DH (hors les dépenses d’investissements cités ci-dessus). La répartition de ce montant entre SEGMA de différents ministères est comme suit:

En outre, les investissements programmés au niveau régional par le budget général, détaillés par région et par secteur dans une note accompagnant le PLF, s’élèvent à un peu plus de 48 milliards de DH. L’assemblage de ces investissements par secteur et par région fait ressortir le tableau suivant (en millions de DH):

Cette répartition indique que les régions de l’Oriental, de Rabat-Salé-Kénitra et de Marrakech-Safi s’accaparent les trois plus grands budgets d’investissement par région. L’élan des investissements dans ces régions est porté par le secteur portuaire, notamment par le lancement des travaux du port de Nador West-Med dans la région de l’Oriental (10 milliards de DH) et du port de Kénitra – Atlantic dans la région de Rabat-Salé-Kénitra (5 milliards de DH), et par la poursuite des travaux de construction du port de Safi (4 milliards de DH).

S’agissant des entreprises et établissements publics, l’effort d’investissement qui leur est alloué dans le cadre du PLF 2016 s’est situé à 108 milliards, par rapport à 115 milliards de DH en 2015.

A vrai dire, les EEP tiennent une place prépondérante dans la réalisation des investissements publics (64% en moyenne entre 2011 et 2014), et contribuent également au développement territorial, notamment par la présence d’EEP qui œuvrent sur les niveaux local et régional.

Ainsi, la répartition des investissements globaux des EEP par région dans le PLF 2016 est comme suit:

Ceci dit, certains EEP ne communiquent pas la répartition régionale de leurs investissements, car il est "difficile de domicilier certains projets réalisés par EEP par région",  précise la note. De plus, dans certains cas, les EEP ne disposent que du coût global précis de certains projets qui peuvent concerner plusieurs régions ou qui seront réalisés sur plusieurs années.

Ainsi, les modestes données présentées dans la note accompagnant le PLF font ressortir cette répartition des investissements prévus par EEP dans chaque région du pays.

 

Enfin, la note sur la répartition régionale de l'investissement (accompagnant le PLF2016) a rappelé que les principaux projets d'investissement public prévus au niveau régional, au titre de l'année 2016, sont (outre les projets portuaires de Nador West-Med et Kénitra Atlantic):

- L'achèvement des travaux de construction de l'autoroute El Jadida - Safi (500 millions de DH);

- L'extension du Tramway de Rabat (4 milliards de DH) et la création d'une ligne BHNS (Bus haut niveau de service) à Agadir;

- Le démarrage effectif des travaux de construction de deux grands barrages: Agdez dans la province de Zagora et Toudgha dans la province de Tinghir. En plus du lancement d’un nouveau barrage Lghiss dans la province d’Al-Hoceima;

- Le lancement de 85 nouveaux projets, dans le cadre de la poursuite de la politique volontariste de développement solidaire et inclusif au titre du Plan Maroc Vert, dont 55 projets se rapportant aux filières végétales et 30 projets touchant les filières animales.

- Le développement de projets touristiques d'envergure: Wessal Casa Port et Wessal Bouregreg.

.
Signaler une erreurAjouter un commentaire
.
.

Votre commentaire

 

Il vous reste  caractères.
Code de sécurité
Rafraîchir

Accéder à la charte des commentaires »
.
.

Quoi de neuf?

.
.
.

Quoi de neuf?

.
.
.

- Médias 24 présente -

Le guide immobilier de Casablanca - Rabat

Le prix de vente du neuf et de l’occasion, quartier par quartier, appartements, villas, terrains

Guide offert par
.
.
.
.
.
.
 
Abonnez vous à nos newsletters et alertes
.
TOUT LE FIL
Close