Le projet Noor 1 a été réalisé par un consortium maroco- ibérico- saoudien. Le CEO d’Acwa Power revient pour Médias 24 sur l’investissement de son groupe au Maroc.

La compagnie saoudienne Acwa Power est le principal investisseur et développeur du plus grand complexe solaire au monde, aux côtés de l’agence Masen et des espagnols Aries et TSK.

La conception du projet, prévue en quatre phases, vise à injecter 580 MW d'électricité dans le réseau électrique marocain pour alimenter à terme un million de foyers.

L’exploitation et la maintenance de la centrale Noor seront assurées par un consortium composé de Nomac (filiale d’Acwa Power) et de l’Agence marocaine de l’énergie solaire.

Lors de l’inauguration royale de Noor 1, Mohammad Abunayyan, président d’Acwa Power, a déclaré que "le Maroc utilisera à terme ses abondantes ressources solaires et éoliennes pour générer de l'électricité aux fins d'autoconsommation, mais également à l'export."

Paddy Padmanathan, Chief Executive Officer du groupe a répondu aux questions de Médias 24.

- Médias 24: Quelle est la valeur de l'investissement d'Acwa Power dans le projet Noor?

- Paddy Padmanathan: Dans ses trois premières phases, notre investissement financier dépasse  4 milliards de DH. 

- Quel calendrier pour la conception de la deuxième et troisième phase du projet ?

- Noor 2 sera achevé au troisième trimestre 2017 et Noor 3 à la fin de l’année 2017.

- Qu'est ce qui vous poussé à investir dans l'énergie solaire au Maroc ?

- Quand nous avons décidé d'élargir en 2009 nos activités au-delà de l'Arabie Saoudite, nous avons porté notre choix sur le Maroc, qui cumule des facteurs essentiels pour les investisseurs.

Cette combinaison inclut le respect des investissements étrangers, un bon niveau de protection et de gouvernance pour le secteur privé, une croissance économique soutenue, un environnement social en plein essor, des industriels possédant une éthique de travail et un environnement permettant de fournir de l'électricité au moindre coût possible.

Nous avons également souscrit à la politique visionnaire du Maroc de réduire sa dépendance aux combustibles importés pour accroître sa dépendance à l'égard de ses propres ressources (hydroélectrique, éolienne et solaire).

Elle permettra d’améliorer l’approvisionnement électrique sur une base concurrentielle, de soutenir l’expansion économique et aussi d’améliorer les normes sociales du Maroc.

Le Maroc étant une destination attrayante, nous avons investi dans son secteur électrique (2010), en participant à la création de projets solaires faisant appel aux technologies CSP à Ouarzazate.

Comme Acwa Power est spécialisée dans la livraison d'électricité et d'eau dessalée au plus bas coût possible, nous avons tenu à répondre à la préférence stratégique du Maroc

Nous nous sommes donc engagés à diversifier les technologies marocaines de production d'énergie. Si nous continuons à participer aux projets d'énergie renouvelable, nous nous intéresserons aussi en temps voulu aux autres combustibles, en fonction des opportunités.

- Y-a-t-il d'autres projets au Maroc initiés par Acwa dans le domaine de l'énergie propre?

- Dans le cadre de l'article 13.09 (loi sur les énergies renouvelables), prévoyant la vente d'électricité à haute tension (HT) et très haute tension (THT) produite par des entités privées, nous développons un parc éolien de 120 MW pour un investissement de 1,8 milliard de DH marocains, qui devrait commencer à générer de l'électricité au 2e trimestre 2017.

- Le Maroc pourra t-il assurer son indépendance énergétique grâce à ces différents projets?

- Le Maroc a mis en œuvre une politique visionnaire pour augmenter progressivement la part de l'énergie renouvelable dans son mix-énergétique. Cela correspond à une volonté de réduire son empreinte carbone et de devenir indépendant en matière énergétique.

La politique énergétique définie par le Roi est un savant équilibre pour assurer la fiabilité de l'approvisionnement électrique du Maroc sur une base rentable.

- Quelle est la valeur des investissements du groupe au Maroc?

L'investissement financier d'Acwa Power est de plus de 4,5 milliards de DH. Nous sommes très fiers d’avoir investi dans la construction de centrales qui permettront à terme de créer des milliers d’'emplois et des centaines pour la phase actuelle, sur une base durable.

Nous sommes également fiers de notre investissement dans des programmes de responsabilité sociale des entreprises. Noor a été réalisé selon le schéma Boot (build, own, operate and transfer soit : construire - posséder - exploiter et transférer)

Quoi de neuf ?
Rendez-vous Partenaires
  • Newsletter

    Abonnez-vous à nos newsletters et alertes.

Le projet Noor 1 a été réalisé par un consortium maroco- ibérico- saoudien. Le CEO d’Acwa Power revient pour Médias 24 sur l’investissement de son groupe au Maroc. 

La compagnie saoudienne Acwa Power est le principal investisseur et développeur du plus grand complexe solaire au monde, aux côtés de l’agence Masen et des espagnols Aries et TSK.

La conception du projet, prévue en quatre phases, vise à injecter 580 MW d'électricité dans le réseau électrique marocain pour alimenter à terme un million de foyers.

L’exploitation et la maintenance de la centrale Noor seront assurées par un consortium composé de Nomac (filiale d’Acwa Power) et de l’Agence marocaine de l’énergie solaire.

Lors de l’inauguration royale de Noor 1, Mohammad Abunayyan, président d’Acwa Power, a déclaré que "le Maroc utilisera à terme ses abondantes ressources solaires et éoliennes pour générer de l'électricité aux fins d'autoconsommation, mais également à l'export."

Paddy Padmanathan, Chief Executive Officer du groupe a répondu aux questions de Médias 24.

- Médias 24: Quelle est la valeur de l'investissement d'Acwa Power dans le projet Noor?

- Paddy Padmanathan: Dans ses trois premières phases, notre investissement financier dépasse  4 milliards de DH. 

- Quel calendrier pour la conception de la deuxième et troisième phase du projet ?

- Noor 2 sera achevé au troisième trimestre 2017 et Noor 3 à la fin de l’année 2017.

- Qu'est ce qui vous poussé à investir dans l'énergie solaire au Maroc ?

- Quand nous avons décidé d'élargir en 2009 nos activités au-delà de l'Arabie Saoudite, nous avons porté notre choix sur le Maroc, qui cumule des facteurs essentiels pour les investisseurs.

Cette combinaison inclut le respect des investissements étrangers, un bon niveau de protection et de gouvernance pour le secteur privé, une croissance économique soutenue, un environnement social en plein essor, des industriels possédant une éthique de travail et un environnement permettant de fournir de l'électricité au moindre coût possible.

Nous avons également souscrit à la politique visionnaire du Maroc de réduire sa dépendance aux combustibles importés pour accroître sa dépendance à l'égard de ses propres ressources (hydroélectrique, éolienne et solaire).

Elle permettra d’améliorer l’approvisionnement électrique sur une base concurrentielle, de soutenir l’expansion économique et aussi d’améliorer les normes sociales du Maroc.

Le Maroc étant une destination attrayante, nous avons investi dans son secteur électrique (2010), en participant à la création de projets solaires faisant appel aux technologies CSP à Ouarzazate.

Comme Acwa Power est spécialisée dans la livraison d'électricité et d'eau dessalée au plus bas coût possible, nous avons tenu à répondre à la préférence stratégique du Maroc

Nous nous sommes donc engagés à diversifier les technologies marocaines de production d'énergie. Si nous continuons à participer aux projets d'énergie renouvelable, nous nous intéresserons aussi en temps voulu aux autres combustibles, en fonction des opportunités.

- Y-a-t-il d'autres projets au Maroc initiés par Acwa dans le domaine de l'énergie propre?

- Dans le cadre de l'article 13.09 (loi sur les énergies renouvelables), prévoyant la vente d'électricité à haute tension (HT) et très haute tension (THT) produite par des entités privées, nous développons un parc éolien de 120 MW pour un investissement de 1,8 milliard de DH marocains, qui devrait commencer à générer de l'électricité au 2e trimestre 2017.

- Le Maroc pourra t-il assurer son indépendance énergétique grâce à ces différents projets?

- Le Maroc a mis en œuvre une politique visionnaire pour augmenter progressivement la part de l'énergie renouvelable dans son mix-énergétique. Cela correspond à une volonté de réduire son empreinte carbone et de devenir indépendant en matière énergétique.

La politique énergétique définie par le Roi est un savant équilibre pour assurer la fiabilité de l'approvisionnement électrique du Maroc sur une base rentable.

- Quelle est la valeur des investissements du groupe au Maroc?

L'investissement financier d'Acwa Power est de plus de 4,5 milliards de DH. Nous sommes très fiers d’avoir investi dans la construction de centrales qui permettront à terme de créer des milliers d’'emplois et des centaines pour la phase actuelle, sur une base durable.

Nous sommes également fiers de notre investissement dans des programmes de responsabilité sociale des entreprises. Noor a été réalisé selon le schéma Boot (build, own, operate and transfer soit : construire - posséder - exploiter et transférer)

  • Newsletter

    Abonnez-vous à nos newsletters et alertes.
Quoi de neuf ?

A lire aussi


Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.