Khalid Baddou est président de l'AMMC (DR).

Petits déjeuners pour les marketeurs, séances de mentoring en marketing et communication et partenariats aux événements liés au marketing… Après seulement quelques mois d’existence, l’Association marocaine du marketing et de la communication multiplie les initiatives.

«Dix mois après sa création et quatre mois après le lancement officiel de ses activités, l’Association marocaine du marketing et de la communication a pu fédérer une cinquantaine de profils spécialisés en marketing et communication, appartenant à des secteurs diversifiés, ce qui nourrit le contenu et les réflexions de nos projets», se félicite Khalid Baddou, président de l’AMMC, dans une déclaration à Médias 24.

Effectivement, l’association compte de belles personnalités opérant dans le marketing comme Achraf Maouloudi, brand manager au Groupe Anouar Invest, Sanaa Bousbai, digital manager au groupe Centrale Laitière, Hanaa Foulani, DGA de Strateus Group ou Anouar Abdessadek, digital manager au groupe Addoha.

Khalid Baddou, président de l’AMMC, déclare à Médias 24 que d’ici la fin de l’année, l’association souhaite atteindre au minimum 150 membres. Il souhaite attirer des adhérents de qualité, expérimentés et engagés à travers la prise en charge de projet, la sollicitation de sponsors et l’animation de conférences…

Par ailleurs, des réunions hebdomadaires sont tenues par les membres et le bureau de l’AMMC, ayant pour but d’alimenter les réflexions opérationnelles portant sur les projets actuels et futurs de l’AMMC.

«Les mornings de l’AMMC, le mentoring en marketing et communication et le projet du label Maroc sont la colonne vertébrale de notre action», énumère Khalid Baddou.

Les morning de l’AMMC est un cycle de conférences thématiques, se rapportant à l’évidence aux domaines du marketing et de la communication. Le premier morning s’est tenu en janvier. La seconde édition est prévue pour ce 26 mars.

Quant au volet formation, l’association a signé le 1er mars une convention avec le CEED (Centre of Entrepreunarial and Executive development), organisation non gouvernementale américaine qui accompagne les entrepreneurs des pays émergents. La convention stipule que les entrepreneurs du CEED peuvent désormais bénéficier à leur volonté de l’accompagnement des membres de l’AMMC dans l’élaboration ou la consolidation de leurs stratégies et actions marketing et communication.

La convention a été couplée par le lancement du premier programme de mentoring des jeunes entrepreneurs du CEED. «L’association a en son actif actuel une douzaine de mentors qui programment d’ores et déjà leur rendez-vous avec des startups», précise Khalid Baddou.

De plus, il ajoute que l’association aspire à poursuivre ses partenariats de formation avec les institutionnels engagés pour assister les jeunes entreprise comme les pépinières d’entreprises.

Le troisième projet et non des moindres est le projet «label Maroc».

«Au Maroc, plusieurs plans sectoriels existent pour la promotion du label Maroc, mais qui ne disposent pas de fil conducteur pour implémenter une vision transversale et coordonner les actions de promotion de la marque Maroc au niveau national et international», constate Khalid Baddou. C’est la raison d’être de ce projet.

Celui-ci passe, en plus du volet professionnel, par un concours qui mettra en compétition les étudiants en écoles de commerce marocaines, dont la thématique est de concevoir une stratégie complète du marketing du Maroc. Il est prévu pour le début de la prochaine année scolaire, et sera couronné par une conférence de grande envergure en décembre.

Khalid Baddou souligne que les discussions sont entamées avec des organisations publiques et privées pour incuber le projet avec l’AMMC. Parmi ces organisations, on trouve la CGEM, le ministère de l’Industrie, du commerce et de l’économie numérique et Maroc Export.

Dans ce même contexte, l’association compte mener deux études de perception du Maroc au niveau national et international, dont les résultats seront présentés lors de la conférence.

L’AMMC aspire donc à «devenir le think tank marocain en marketing et communication, qui est l’essence même de la création de l’association», soutient Khalid Baddou.

L’association n’en est qu’à l’esquisse de projets structurants en marketing et communication. Le meilleur reste à venir ! Restez branchés…

 


 

Quoi de neuf ?
Rendez-vous Partenaires
  • Newsletter

    Abonnez-vous à nos newsletters et alertes.
Khalid Baddou est président de l'AMMC (DR).

Petits déjeuners pour les marketeurs, séances de mentoring en marketing et communication et partenariats aux événements liés au marketing… Après seulement quelques mois d’existence, l’Association marocaine du marketing et de la communication multiplie les initiatives.

 

«Dix mois après sa création et quatre mois après le lancement officiel de ses activités, l’Association marocaine du marketing et de la communication a pu fédérer une cinquantaine de profils spécialisés en marketing et communication, appartenant à des secteurs diversifiés, ce qui nourrit le contenu et les réflexions de nos projets», se félicite Khalid Baddou, président de l’AMMC, dans une déclaration à Médias 24.

Effectivement, l’association compte de belles personnalités opérant dans le marketing comme Achraf Maouloudi, brand manager au Groupe Anouar Invest, Sanaa Bousbai, digital manager au groupe Centrale Laitière, Hanaa Foulani, DGA de Strateus Group ou Anouar Abdessadek, digital manager au groupe Addoha.

Khalid Baddou, président de l’AMMC, déclare à Médias 24 que d’ici la fin de l’année, l’association souhaite atteindre au minimum 150 membres. Il souhaite attirer des adhérents de qualité, expérimentés et engagés à travers la prise en charge de projet, la sollicitation de sponsors et l’animation de conférences…

Par ailleurs, des réunions hebdomadaires sont tenues par les membres et le bureau de l’AMMC, ayant pour but d’alimenter les réflexions opérationnelles portant sur les projets actuels et futurs de l’AMMC.

«Les mornings de l’AMMC, le mentoring en marketing et communication et le projet du label Maroc sont la colonne vertébrale de notre action», énumère Khalid Baddou.

Les morning de l’AMMC est un cycle de conférences thématiques, se rapportant à l’évidence aux domaines du marketing et de la communication. Le premier morning s’est tenu en janvier. La seconde édition est prévue pour ce 26 mars.

Quant au volet formation, l’association a signé le 1er mars une convention avec le CEED (Centre of Entrepreunarial and Executive development), organisation non gouvernementale américaine qui accompagne les entrepreneurs des pays émergents. La convention stipule que les entrepreneurs du CEED peuvent désormais bénéficier à leur volonté de l’accompagnement des membres de l’AMMC dans l’élaboration ou la consolidation de leurs stratégies et actions marketing et communication.

La convention a été couplée par le lancement du premier programme de mentoring des jeunes entrepreneurs du CEED. «L’association a en son actif actuel une douzaine de mentors qui programment d’ores et déjà leur rendez-vous avec des startups», précise Khalid Baddou.

De plus, il ajoute que l’association aspire à poursuivre ses partenariats de formation avec les institutionnels engagés pour assister les jeunes entreprise comme les pépinières d’entreprises.

Le troisième projet et non des moindres est le projet «label Maroc».

«Au Maroc, plusieurs plans sectoriels existent pour la promotion du label Maroc, mais qui ne disposent pas de fil conducteur pour implémenter une vision transversale et coordonner les actions de promotion de la marque Maroc au niveau national et international», constate Khalid Baddou. C’est la raison d’être de ce projet.

Celui-ci passe, en plus du volet professionnel, par un concours qui mettra en compétition les étudiants en écoles de commerce marocaines, dont la thématique est de concevoir une stratégie complète du marketing du Maroc. Il est prévu pour le début de la prochaine année scolaire, et sera couronné par une conférence de grande envergure en décembre.

Khalid Baddou souligne que les discussions sont entamées avec des organisations publiques et privées pour incuber le projet avec l’AMMC. Parmi ces organisations, on trouve la CGEM, le ministère de l’Industrie, du commerce et de l’économie numérique et Maroc Export.

Dans ce même contexte, l’association compte mener deux études de perception du Maroc au niveau national et international, dont les résultats seront présentés lors de la conférence.

L’AMMC aspire donc à «devenir le think tank marocain en marketing et communication, qui est l’essence même de la création de l’association», soutient Khalid Baddou.

L’association n’en est qu’à l’esquisse de projets structurants en marketing et communication. Le meilleur reste à venir ! Restez branchés…

 


 

  • Newsletter

    Abonnez-vous à nos newsletters et alertes.
Quoi de neuf ?

A lire aussi


Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.