Comme Médias 24 l’avait annoncé hier mardi en exclusivité, Saham Assurances devient le second acteur de l’assurance agricole au Maroc, après la Mamda.

Une convention tripartite relative au lancement de cette assurance a été signée ce mercredi 20 janvier entre l’Agriculture, les Finances et Saham Assurances. Selon nos informations, cette convention ressemble à celle qui avait été conclue entre l’Etat et la Mamda en 2011.

Au cours de la cérémonie, les personnalités présentes sont restées sur le registre des généralités. Peu de précisions ont été données concernant le nouveau produit. La presse n’a pas été invitée à couvrir l’événement.

Le nouveau produit d'assurance agricole s’apelle "Taamine Al Mahssol". Il est destiné à couvrir les récoltes céréalières, légumineuses et oléagineuses contre les principaux aléas climatiques (sécheresse, excès d'eau, gel, grêle, vent violent et vent de sable).
La convention a été signée, mercredi à Rabat, par le ministre de l'Economie et des Finances, Mohamed Boussaid, le ministre de l'Agriculture et de la Pêche Maritime, Aziz Akhannouch, et le Président directeur général de Saham Assurance, Ahmed Mehdi Tazi.
Initié dans le cadre d'un partenariat public privé, le produit "Taamine Al Mahssol" sera commercialisé à partir du 21 janvier 2016, à travers le réseau de la société Saham Assurance.
L'Etat contribue au financement de ce produit, à travers une subvention aux cotisations des agriculteurs, orientée principalement vers les plus petits et pouvant atteindre 90 % de la prime.
Cette démarche intervient dans le cadre du chantier plus global du développement de l'assurance agricole au Maroc, dans l'objectif de réduire la vulnérabilité des petits agriculteurs face aux risques et de promouvoir et sécuriser l'investissement agricole.
Le département de l'Agriculture a en effet mis en place depuis 2011 une stratégie ambitieuse de gestion des risques, dont l'Assurance est un instrument majeur et un levier important, pour l'amélioration de la productivité, à travers l'incitation à l'adoption de pratiques climato-résilientes, dans un contexte de risques climatiques croissants.
S'exprimant à cette occasion, M. Boussaid a relevé que le Maroc a toujours été exposé aux aléas climatiques et à la sécheresse, d'où l'importance de ce nouveau produit d'assurance agricole, qui traduit l'intérêt particulier qu'accorde l'Etat au secteur agricole.
Il s'est, par ailleurs, félicité des résultats "satisfaisants" réalisés par le produit d'assurance "multirisque climatique" lancé en 2011 suite à une convention entre l'Etat et la Mutuelle agricole marocaine d'assurances (Mamda), notant, dans ce sens que le Maroc a atteint une superficie couverte de 1 million d'hectares (ha,) contre 30.000 ha en 2008.
"Fort de cette première expérience, le Maroc ambitionne d'accélérer ce système d'assurance agricole et d'élargir les superficies couvertes", a ajouté M. Boussaid.
De son côté, M. Akhannouch a exprimé ses remerciements à Saham Assurance pour cette initiative, qui illustre l'engagement de cette société en faveur du développement du secteur agricole marocain, se réjouissant de la réussite du produit d'assurance "multirisque climatique" due, selon lui, à "une forte contribution de l'Etat et à "l'excellent" travail accompli par la Mamda.
Quant à Mehdi Tazi, il a souligné que Saham Assurance ambitionne, à travers la mise en place de ce nouveau produit d'assurance agricole, en partenariat avec l'Etat, d'offrir aux agriculteurs des services de qualité qui répondent à leurs besoins et à leurs attentes, louant les réalisations du Plan Maroc Vert, qui constitue "un levier du développement économique et social et un vecteur de modernisation du secteur agricole".
Le lancement de ce nouveau produit d'assurance agricole s'inscrit également dans le cadre des efforts de lutte contre les effets du réchauffement climatique, dont le point d'orgue cette année sera l'organisation au Maroc de la COP 22.

Quoi de neuf ?
Rendez-vous Partenaires
  • Newsletter

    Abonnez-vous à nos newsletters et alertes.

Comme Médias 24 l’avait annoncé hier mardi en exclusivité, Saham Assurances devient le second acteur de l’assurance agricole au Maroc, après la Mamda.

Une convention tripartite relative au lancement de cette assurance a été signée ce mercredi 20 janvier entre l’Agriculture, les Finances et Saham Assurances. Selon nos informations, cette convention ressemble à celle qui avait été conclue entre l’Etat et la Mamda en 2011.

Au cours de la cérémonie, les personnalités présentes sont restées sur le registre des généralités. Peu de précisions ont été données concernant le nouveau produit. La presse n’a pas été invitée à couvrir l’événement.

Le nouveau produit d'assurance agricole s’apelle "Taamine Al Mahssol". Il est destiné à couvrir les récoltes céréalières, légumineuses et oléagineuses contre les principaux aléas climatiques (sécheresse, excès d'eau, gel, grêle, vent violent et vent de sable).
La convention a été signée, mercredi à Rabat, par le ministre de l'Economie et des Finances, Mohamed Boussaid, le ministre de l'Agriculture et de la Pêche Maritime, Aziz Akhannouch, et le Président directeur général de Saham Assurance, Ahmed Mehdi Tazi.
Initié dans le cadre d'un partenariat public privé, le produit "Taamine Al Mahssol" sera commercialisé à partir du 21 janvier 2016, à travers le réseau de la société Saham Assurance.
L'Etat contribue au financement de ce produit, à travers une subvention aux cotisations des agriculteurs, orientée principalement vers les plus petits et pouvant atteindre 90 % de la prime.
Cette démarche intervient dans le cadre du chantier plus global du développement de l'assurance agricole au Maroc, dans l'objectif de réduire la vulnérabilité des petits agriculteurs face aux risques et de promouvoir et sécuriser l'investissement agricole.
Le département de l'Agriculture a en effet mis en place depuis 2011 une stratégie ambitieuse de gestion des risques, dont l'Assurance est un instrument majeur et un levier important, pour l'amélioration de la productivité, à travers l'incitation à l'adoption de pratiques climato-résilientes, dans un contexte de risques climatiques croissants.
S'exprimant à cette occasion, M. Boussaid a relevé que le Maroc a toujours été exposé aux aléas climatiques et à la sécheresse, d'où l'importance de ce nouveau produit d'assurance agricole, qui traduit l'intérêt particulier qu'accorde l'Etat au secteur agricole.
Il s'est, par ailleurs, félicité des résultats "satisfaisants" réalisés par le produit d'assurance "multirisque climatique" lancé en 2011 suite à une convention entre l'Etat et la Mutuelle agricole marocaine d'assurances (Mamda), notant, dans ce sens que le Maroc a atteint une superficie couverte de 1 million d'hectares (ha,) contre 30.000 ha en 2008.
"Fort de cette première expérience, le Maroc ambitionne d'accélérer ce système d'assurance agricole et d'élargir les superficies couvertes", a ajouté M. Boussaid.
De son côté, M. Akhannouch a exprimé ses remerciements à Saham Assurance pour cette initiative, qui illustre l'engagement de cette société en faveur du développement du secteur agricole marocain, se réjouissant de la réussite du produit d'assurance "multirisque climatique" due, selon lui, à "une forte contribution de l'Etat et à "l'excellent" travail accompli par la Mamda.
Quant à Mehdi Tazi, il a souligné que Saham Assurance ambitionne, à travers la mise en place de ce nouveau produit d'assurance agricole, en partenariat avec l'Etat, d'offrir aux agriculteurs des services de qualité qui répondent à leurs besoins et à leurs attentes, louant les réalisations du Plan Maroc Vert, qui constitue "un levier du développement économique et social et un vecteur de modernisation du secteur agricole".
Le lancement de ce nouveau produit d'assurance agricole s'inscrit également dans le cadre des efforts de lutte contre les effets du réchauffement climatique, dont le point d'orgue cette année sera l'organisation au Maroc de la COP 22.

  • Newsletter

    Abonnez-vous à nos newsletters et alertes.
Quoi de neuf ?

A lire aussi


Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.