Menu
facebook twitter
 
.
.
Page d'accueil 

Benkirane: "Le PJD est arrivé premier en nombre de voix" 

Samedi 5 septembre 2015 à 21h07
Benkirane:
 (Photo AIC press)

Benkirane revendique la victoire la plus totale aux communales, avec 1,5 million de voix et la première place dans la majorité des grands centres urbains.

“Comme vous le savez, la politique, c’est la ville“. Ainsi parle Abdelilah Benkirane. Il fait allusion au triomphe du PJD dans les grands centres urbains et même dans les centres urbains en général. Tous ceux qui ont plus de 35.000 habitants et dans lesquels, au scrutin de liste, le PJD est largement en tête si on raisonne en chiffres globaux.

Ce n’est pas tout. En nombre de voix, le PJD affirme qu’il est arrivé en tête. Alors qu’il n’est que troisième en nombre de sièges.

Benkirane révèle que son parti a obtenu 1,5 million de voix sur les 7.772.000 qui se sont exprimées. Le PAM, 1.330.000 voix et l’Istiqlal 1.070.000 voix.

Le secrétaire général du PJD recevait la presse pour sa première sortie publique te médiatique après les élections. “Une heure après le début du dépouillement, nous savions que c’était gagné dans les grandes villes et cela nous suffisait“.

Le Maroc, ce sont 6.000 villes et 24.000 communes rurales. Il ne le dit pas comme ça, mais ses adversaires ont surtout gagné à la campagne.

Il va jusqu’à qualifier l’ampleur de la victoire de son parti de phénomène “ahurissant“. Et ajoute que l’opposition a subi un “échec cinglant“.

Il donne des conseils à ses adversaires politiques: “acceptez la défaite, c’est cela la démocratie“. En d’autres termes, il fait savoir perdre et passer la main. “A leur place, j’aurais démissionné“. Puis, seigneur : “Cette victoire est aussi celle de nos alliés de la majorité gouvernementale, MP, PPS et RNI, car le style nouveau de ce gouvernement a amplifié notre victoire et ce style, nous le devons à tous“.

Toujours dans les petites phrases: “Fès respire. Elle pousse un ouf de soulagement. Cherchez sur FB, il y a une blague qui tourne : qui a construit Fès ? qui a libéré Fès ?“

Toujours sur ses adversaires : “vous critiquez la suppression de la compensation: pourquoi en pas promettre de la rétablir si vous êtes élus ?“.

“Le style chabatien, ou chabatesque de la politique, c’est fini“.

“Le parti de l’argent est en régression, le parti des principes et des valeurs progresse“.

“Narjis (oncle de Fouad Ali Al Himma, ex du PAM), m’a contacté à quelques jours du dernier délai de dépôt des candidatures, nous l’avons accepté, nous lui avons proposé Rhmana, il a préféré être candidat à Marrakech, cla n’a pas été possible“.

Pour les résultats, on nous redit qu’à Fès, le PJD est majoritaire dans tous les arrondissements. A Rabat, il est majoritaire à HAssane. A Salé, dans trois arrondissements (Hssine, Tabriket, Bab Lamrissa). A Casa, dans 11 arrondissements sur 16. A Marrakech, dans deux arrondissements:  Guéliz et Ménara.

“Avec mon ami Tariq Kabbage, nous avonseu une expérience réussie dans la gestion de la ville et également à Rabat avec si Oualalou. Mais pour le prochain mandat, je ne peux laisser mes alliés de la majorité“.

Les grandes villes où le PJD est majoritaire sont Chaouen, Fès, Meknès (Abdallah Bouanou), Témara, Kénitra, Taroudant, Agadir, Errachidia, Oued Zem, Inezgane, Ait Melloul, Ouled Taima.

Abdelaziz Omari sera probablement maire de Casa, Driss Azami Idrissi de Fès, Aziz Rabbah président du conseil de la ville de Kénitra. Ce sont les seuls noms qui ont filtré.

.
.
.
Nous rappelons à nos lecteurs que les commentaires sont désactivés pour les articles consacrés aux élections et ce jusqu'à la fin de la campagne électorale
.


.
.

Quoi de neuf?

.
.
.

Quoi de neuf?

.
.
.

- Médias 24 présente -

Le guide immobilier de Casablanca - Rabat

Le prix de vente du neuf et de l’occasion, quartier par quartier, appartements, villas, terrains

.
.
.
.
.
.
 
Abonnez vous à nos newsletters et alertes
.
TOUT LE FIL
Close