Revirement et nouvelle déception dans l’exploration pétrolière marocaine. Le puits prometteur SM-1 de la licence offshore de Sidi Moussa, au large de Sidi Ifni, est en passe d’être rebouché et abandonné par les firmes exploitantes, selon Reuters citant les communiqués respectifs des partenaires Genel Energy et de l’Onhym.

Selon ces sources, le puits avait été foré à une profondeur totale de 2.825 mètres, permettant ainsi d’atteindre des poches renfermant du pétrole. Cependant, les tests effectués indiquent que si la présence de pétrole est confirmée dans ces réservoirs, ils échouent à produire un flux continue.

Cette dernière découverte va à l’encontre des annonces et espoirs des opérateurs, dont Genel Energy, possédant 60% du permis d’exploration. Cette compagnie anglo-turque, encouragée par les promesses du puits SM-1, avait en effet annoncé en octobre dernier avoir accédé à un potentiel pétrolier qui bénéficierait à la région.

L’Onhym, prudente, souligne qu’une « évaluation plus poussée des derniers résultats du puits ainsi que des données géologiques et géophysiques sont encore nécessaires avant de formuler toutes conclusions définitives ».

Le site spécialisé Stock Market Wire, citant des informations fournies par San Leon Energy, compagnie participant également au forage, précise pour sa part que la plateforme semi-submersible employée – Noble Paul Romano – sera instamment libérée. 

Quoi de neuf ?
Rendez-vous Partenaires

Revirement et nouvelle déception dans l’exploration pétrolière marocaine. Le puits prometteur SM-1 de la licence offshore de Sidi Moussa, au large de Sidi Ifni, est en passe d’être rebouché et abandonné par les firmes exploitantes, selon Reuters citant les communiqués respectifs des partenaires Genel Energy et de l’Onhym.

Selon ces sources, le puits avait été foré à une profondeur totale de 2.825 mètres, permettant ainsi d’atteindre des poches renfermant du pétrole. Cependant, les tests effectués indiquent que si la présence de pétrole est confirmée dans ces réservoirs, ils échouent à produire un flux continue.

Cette dernière découverte va à l’encontre des annonces et espoirs des opérateurs, dont Genel Energy, possédant 60% du permis d’exploration. Cette compagnie anglo-turque, encouragée par les promesses du puits SM-1, avait en effet annoncé en octobre dernier avoir accédé à un potentiel pétrolier qui bénéficierait à la région.

L’Onhym, prudente, souligne qu’une « évaluation plus poussée des derniers résultats du puits ainsi que des données géologiques et géophysiques sont encore nécessaires avant de formuler toutes conclusions définitives ».

Le site spécialisé Stock Market Wire, citant des informations fournies par San Leon Energy, compagnie participant également au forage, précise pour sa part que la plateforme semi-submersible employée – Noble Paul Romano – sera instamment libérée. 

Quoi de neuf ?

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.