Braquage d'un fourgon de transport de fonds à Tanger, coups de feu tirés (Photos exclusives Médias 24. Reproduction interdite)

Exclusif. Trois hommes encagoulés arrivés à bord d'une Logan noire ont tenté ce jeudi matin 13 août vers 10H à Tanger de braquer un fourgon de transport de fonds.

Celui-ci se trouvait à proximité d'une agence de la Société Générale au quartier Val Fleuri où se trouvent la prison civile de Tanger et la faculté de Droit.
Les trois hommes ont pu fuir à bord de la Logan avant l'arrivée des forces de l'ordre.
"Un impressionnant échange de coups de feu" a eu lieu sur place, au moment de la tentative de braquage, selon un témoignage recueilli par Médias 24.
Aucun blessé n'est à déplorer et en début d'parès midi, on ne savait pas si les braqueurs avaient pu accéder aux fonds convoité.
 
Selon des sources contactées ultérieurement par Médias 24, il y a eu usage de pisolet-mitrailleur (et pas seulement de pistolets) et usage de chalumeau pour découper le fourgon. Selon les mêmes sources, les braqueurs n'ont pas eu le temps de prendre l'argent et ont dû s'enfuir dans leur voiture.
L'événement a suscité un vif émoi dans la ville.
Il y a 18 mois en février 2014, un braquage spectaculaire avec usage d'armes à feu et course-poursuite par hélicoptère s'était produit à Tanger devant une agence Attijariwafa Bank sur l'avenue Moulay Abdelaziz.
Les détails de l'enquête sur ce hold-up qui avait coûté entre 5 et 7 MDH au transporteur de fonds GS4 n'ont jamais été rendus publics.
Quelques mois plus tard, fin juin,  le préfet de la police de Tanger perdait son poste.


 

Quoi de neuf ?
Rendez-vous Partenaires
Braquage d'un fourgon de transport de fonds à Tanger, coups de feu tirés (Photos exclusives Médias 24. Reproduction interdite)
Exclusif. Trois hommes encagoulés arrivés à bord d'une Logan noire ont tenté ce jeudi matin 13 août vers 10H à Tanger de braquer un fourgon de transport de fonds.
Celui-ci se trouvait à proximité d'une agence de la Société Générale au quartier Val Fleuri où se trouvent la prison civile de Tanger et la faculté de Droit.
Les trois hommes ont pu fuir à bord de la Logan avant l'arrivée des forces de l'ordre.
"Un impressionnant échange de coups de feu" a eu lieu sur place, au moment de la tentative de braquage, selon un témoignage recueilli par Médias 24.
Aucun blessé n'est à déplorer et en début d'parès midi, on ne savait pas si les braqueurs avaient pu accéder aux fonds convoité.
 
Selon des sources contactées ultérieurement par Médias 24, il y a eu usage de pisolet-mitrailleur (et pas seulement de pistolets) et usage de chalumeau pour découper le fourgon. Selon les mêmes sources, les braqueurs n'ont pas eu le temps de prendre l'argent et ont dû s'enfuir dans leur voiture.
L'événement a suscité un vif émoi dans la ville.
Il y a 18 mois en février 2014, un braquage spectaculaire avec usage d'armes à feu et course-poursuite par hélicoptère s'était produit à Tanger devant une agence Attijariwafa Bank sur l'avenue Moulay Abdelaziz.
Les détails de l'enquête sur ce hold-up qui avait coûté entre 5 et 7 MDH au transporteur de fonds GS4 n'ont jamais été rendus publics.
Quelques mois plus tard, fin juin,  le préfet de la police de Tanger perdait son poste.


 

Quoi de neuf ?

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.