Menu
facebook twitter
 
.
.
Page d'accueil CULTURE

Le Musée de la céramique de Safi fait peau neuve 

Lundi 5 mars 2018 à 15h50

Après plusieurs mois de travaux, le Musée national de la céramique est désormais ouvert au public, depuis le 3 mars dernier.

 

Après plusieurs mois de travaux, le Musée national de la céramique est désormais ouvert au public, depuis le 3 mars dernier.

L’accès sera gratuit jusqu’au 3 avril. Le Musée national de la céramique regroupe une importante collection d’objets en céramique du Maroc. Ces objets de nature ethnographique et archéologique proviennent en grande partie des musées des Oudayas, d’Archéologie de Rabat, Dar Jamaï de Meknès et Al Batha de Fès.

Des oeuvres uniques sont exposées avec une nouvelle scénographie qui répond aux normes de conservation et d’exposition internationales, enrichie de supports de médiation et d’orientation des visiteurs, indique la Fondation nationale des musées dans un communiqué.

Le musée propose un espace multimédia, plusieurs espaces d’exposition, des activités ludiques, ainsi que des documents adaptés destinés aux différents profils de visiteurs. 

Depuis 2014, le Musée national de la céramique de Safi, comme 13 autres musées marocains, a été confié à la Fondation nationale des musées. Dans le cadre de sa stratégie de rénovation des musées, la Fondation a élaboré un projet de restauration et de réhabilitation du musée, qui a nécessité sa fermeture temporaire.

Aperçu historique

Construite sous les Almohades (XII-XIIIe siècle), la citadelle qui abrite le musée national de la céramique est classée monument historique depuis 1922. Son emplacement, surplombant la médina de Safi et offrant une vue sur l'océan, atteste de son rôle défensif, lit-on dans l'affiche présentative du ministère de la Culture.

Sous la dynastie Alaouite, la citadelle allait recevoir vers 1762 la bahia, demeure palatiale construite par le prince Moulay Hicham, fils du Sultan Sidi Mohammed Ben Abdellah. C'est vraisemblablement à cette époque qu'on doit le nom de maison du sultan (Dar Essoltan) que conserve encore la tradition orale.

Après avoir été le bureau du contrôleur civile sous le protectorat français, ce monument fut le siège de plusieurs administrations avant de devenir le Musée national de la céramique en 1990.

.
Signaler une erreurAjouter un commentaire
.
.

Votre commentaire

 

Il vous reste  caractères.
Code de sécurité
Rafraîchir

Accéder à la charte des commentaires »
.
.

Quoi de neuf?

.
.
.

Quoi de neuf?

.
.
.

- Médias 24 présente -

Le guide immobilier de Casablanca - Rabat

Le prix de vente du neuf et de l’occasion, quartier par quartier, appartements, villas, terrains

Guide offert par
.
.
.
.
.
.
 
Abonnez vous à nos newsletters et alertes
.
TOUT LE FIL
Close