Menu
facebook twitter
 
.
.
Page d'accueil CULTUREEvénement: Ouverture imminente de Cinéatlas, le 1er multiplexe de Rabat

Evénement: Ouverture imminente de Cinéatlas, le 1er multiplexe de Rabat 

Mardi 22 mai 2018 à 15h28
Evénement: Ouverture imminente de Cinéatlas, le 1er multiplexe de Rabat
 

Après près d’une année de travaux, la salle "Le Colisée" située au centre-ville de la capitale réouvrira ses portes après le Ramadan sous forme d’un multiplexe de 4 salles, intitulé "Cinéatlas Rabat Colisée". Portée par un promoteur français, cette initiative risquée espère ressusciter les sorties culturelles dans une ville qui ne compte plus que trois vraies salles de cinéma.

Sachant qu’en 30 ans, 90% des salles marocaines ont fermé et que 1,5 million de tickets d’entrée ont été vendus en 2016 contre 30 millions au début des années 80, l’ouverture du 1er multiplexe de Rabat est un événement sachant qu’il repose sur le risque que les spectateurs ne soient pas au rendez-vous.

Selon le promoteur de ce projet inédit depuis l’ouverture du Mégarama à Casablanca, les quatre salles d’une superficie totale de 1.000 mètres-carrés, seront inaugurées "quelques jours après le Ramadan".

"La date d’ouverture définitive n’a pas encore été fixée mais elle sera annoncée lors d’une conférence de presse qui aura lieu dans la plus grande des 4 salles après la livraison des fauteuils. Au départ, nous espérions ouvrir le multiplexe en février dernier mais les travaux se sont éternisés. Aujourd’hui, tout est prêt ou presque, il ne reste plus que la pose des fauteuils et une batterie de tests électriques.

"Le résultat dépasse nos attentes et nous espérons que les habitants de Rabat se sentiront considérés et viendront en masse pour être les acteurs d’une expérience unique au Maroc", nous déclare Pierre-François Bernet qui ajoute que la programmation cinématographique sera annoncée lors de la conférence de presse qui se tiendra quelques jours avant l’inauguration officielle.

En transformant l’ancienne salle "Le Colisée" en multiplexe, Cinéatlas Rabat Colisée, celui qui préside également la société de production "Chrysalis Films" est conscient des risques, sachant qu’il existe très peu de salles qui arrivent encore à survivre à Rabat et dans le reste du Royaume.

Situé à proximité des cinémas Royal, 7ème Art et Renaissance, ce multiplexe sera le seul de la région de Rabat après l’échec du "Dawliz" voisin de Salé qui avait dû fermer par manque de spectateurs.

Pour construire les 4 salles de qualité prémium équipées en projecteurs numériques 4K, Bernet a investi 6,6 MDH, en fonds propres, auxquels se sont ajoutés 3,6 MDH financés par le Centre cinématographique marocain dont une des missions est de sauver les entreprises de diffusion.

Hormis le financement des travaux de transformation du lieu, une partie du budget total de 10,2 MDH a servi à acquérir des technologies ultramodernes inexistantes dans les autres salles du Maroc.

"Dans la grande salle de 250 fauteuils, on sera équipé de technologie 3D et dans les 3 autres (70 fauteuils) nous disposerons pour la première fois en Afrique du procédé éclair color. Ce procédé ultramoderne offre des images impossibles à avoir sur le meilleur téléviseur au monde car notre but est de faire sortir les Marocains de chez eux", nous avait précisé Bernet dans un précédent article.

Notre interlocuteur avait ajouté que ce multiplexe sera plus moderne que le Mégarama et le IMAX de Casablanca qui ne disposent pas de ces technologies. Il reste cependant à espérer que le public sera au rendez-vous mais, selon Bernet, le test "devrait être concluant ou pas au bout de quelques mois après l'ouverture".

En fonction des chiffres de fréquentation, l’entrepreneur se dit prêt à ouvrir d’autres salles au Maroc.

Interrogé, le réalisateur Nabil Ayouch, dont le dernier film Razzia sera projeté au multiplexe Cinéatlas, se réjouit de cette ouverture qui devrait relancer la consommation cinématographique de la capitale.

"En réalité, il ne reste que le cinéma multifonctions Renaissance qui alterne films et spectacles car la vieille salle du Royal dont le projecteur est en panne diffuse désormais ses films avec un lecteur DVD.

"Dans une grande ville comme Rabat qui présente un tel déficit en salles, toute la profession ne peut que se féliciter de cette initiative qui gagnerait à être dupliquée dans les autres villes du Maroc", conclut Ayouch qui espère que le complexe Cinéatlas fera revenir le public rbati dans les salles sombres.

.
Signaler une erreurAjouter un commentaire
.
.

Votre commentaire

 

Il vous reste  caractères.
Code de sécurité
Rafraîchir

Accéder à la charte des commentaires »
.
.

Quoi de neuf?

.
.
.

Quoi de neuf?

.
.
.

- Médias 24 présente -

Le guide immobilier de Casablanca - Rabat

Le prix de vente du neuf et de l’occasion, quartier par quartier, appartements, villas, terrains

Guide offert par
.
.
.
.
.
.
 
Abonnez vous à nos newsletters et alertes
.
TOUT LE FIL
Close