La 24e édition du festival des musiques sacrées du monde et son forum mettront à l’honneur, cette année, le renouveau de la médina de Fès et ses savoirs ancestraux. Découvrez les temps forts du programme.

La ville de Fès accueillera, du 22 au 30 juin, la 24e édition du festival des musiques sacrées du monde. "La thématique choisie sonne comme une évidence dans cette cité de Fès qui a si merveilleusement préservé ses traditions culturelles et artisanales", lit-on dans un communiqué de la Fondation "Esprit de Fès".

Le Festival prendra ses quartiers à la place Bab Al Makina, place Boujloud, au jardin Jnan Sbil et à Dar Adiyel et Dar Tazi.

Temps forts de la programmation

Tout au long des 9 jours du festival, se succéderont rythmes porteurs de grandes traditions spirituelles d’Afrique, du Moyen-Orient, d’Asie, d’Amérique, d’Europe occidentale et orientale. Aux liturgies orthodoxes, hébraïques-andalouses, grégoriennes et jésuites de Bolivie, répondront les poésies arabes, les chants des soufis, des griots d’Afrique subsaharienne et des rwayyes du Haut-Atlas marocain, mais aussi des rythmes du Rajasthan, du Pakistan ou de Bali.

Le 22 juin à Bab Makina, la création d’ouverture "Les Savoirs Ancestraux" donnera le ton au festival.

Le 23 juin à Bab Makina, le grand maître du oud, vocaliste et compositeur tunisien Dhafer Yousef offrira un spectacle, dans lequel il juxtapose la musique ancienne soufie avec la texture du jazz actuel.

Avec son ensemble musical Hesperion XXI, Jordi Savall, l’un des principaux protagonistes du renouveau de la musique historique, convie son public à un voyage musical qui suit les traces du grand explorateur Ibn Battuta. Le 24 juin à Bab Makina.

Le 25 juin au Jardin Jnan Sbil, place aux "Musiques pour la vie et la dignité" de Jordi Savall et son projet Orpheus XXI.

Le 28 juin, la synagogue Slat-al-fassiyine abritera une soirée donnée par le maître chanteur et guitariste Gérard Edery.

Le 26 juin au Jardin Jnan Sbil, rendez-vous avec le maître de kora malien Ballaké Sissoko, le maître du oud marocain Driss El Maloumi et le maître de valiha malgache Rajery.

L'Afrique soufie sera au programme de la soirée du 28 juin à Bab Makina, avec l’ensemble Mtendeni Maulid de Zanzibar.

Le 29 juin à Bab Makina, la rock-star Goran Bregovic se produira avec son Orchestre des Mariages et des Enterrements et l’Orchestre Symphonique de Bretagne.

Le public aura rendez-vous, le 29 juin, avec Soweto Gospel Choir à Bab Makina.

Du 23 au 25 juin, la grande salle de la préfecture Fès Medina-Batha accueillera le Forum de Fès. Scientifiques, philosophes, musicologues, chercheurs mais aussi hommes et femmes de terrain, architectes, musiciens, conservateurs... seront réunis pour partager leurs réflexions autour des "Savoirs ancestraux". 

 

Quoi de neuf ?
Rendez-vous Partenaires
  • Newsletter

    Abonnez-vous à nos newsletters et alertes.

La 24e édition du festival des musiques sacrées du monde et son forum mettront à l’honneur, cette année, le renouveau de la médina de Fès et ses savoirs ancestraux. Découvrez les temps forts du programme.

La ville de Fès accueillera, du 22 au 30 juin, la 24e édition du festival des musiques sacrées du monde. "La thématique choisie sonne comme une évidence dans cette cité de Fès qui a si merveilleusement préservé ses traditions culturelles et artisanales", lit-on dans un communiqué de la Fondation "Esprit de Fès".

Le Festival prendra ses quartiers à la place Bab Al Makina, place Boujloud, au jardin Jnan Sbil et à Dar Adiyel et Dar Tazi.

Temps forts de la programmation

Tout au long des 9 jours du festival, se succéderont rythmes porteurs de grandes traditions spirituelles d’Afrique, du Moyen-Orient, d’Asie, d’Amérique, d’Europe occidentale et orientale. Aux liturgies orthodoxes, hébraïques-andalouses, grégoriennes et jésuites de Bolivie, répondront les poésies arabes, les chants des soufis, des griots d’Afrique subsaharienne et des rwayyes du Haut-Atlas marocain, mais aussi des rythmes du Rajasthan, du Pakistan ou de Bali.

Le 22 juin à Bab Makina, la création d’ouverture "Les Savoirs Ancestraux" donnera le ton au festival.

Le 23 juin à Bab Makina, le grand maître du oud, vocaliste et compositeur tunisien Dhafer Yousef offrira un spectacle, dans lequel il juxtapose la musique ancienne soufie avec la texture du jazz actuel.

Avec son ensemble musical Hesperion XXI, Jordi Savall, l’un des principaux protagonistes du renouveau de la musique historique, convie son public à un voyage musical qui suit les traces du grand explorateur Ibn Battuta. Le 24 juin à Bab Makina.

Le 25 juin au Jardin Jnan Sbil, place aux "Musiques pour la vie et la dignité" de Jordi Savall et son projet Orpheus XXI.

Le 28 juin, la synagogue Slat-al-fassiyine abritera une soirée donnée par le maître chanteur et guitariste Gérard Edery.

Le 26 juin au Jardin Jnan Sbil, rendez-vous avec le maître de kora malien Ballaké Sissoko, le maître du oud marocain Driss El Maloumi et le maître de valiha malgache Rajery.

L'Afrique soufie sera au programme de la soirée du 28 juin à Bab Makina, avec l’ensemble Mtendeni Maulid de Zanzibar.

Le 29 juin à Bab Makina, la rock-star Goran Bregovic se produira avec son Orchestre des Mariages et des Enterrements et l’Orchestre Symphonique de Bretagne.

Le public aura rendez-vous, le 29 juin, avec Soweto Gospel Choir à Bab Makina.

Du 23 au 25 juin, la grande salle de la préfecture Fès Medina-Batha accueillera le Forum de Fès. Scientifiques, philosophes, musicologues, chercheurs mais aussi hommes et femmes de terrain, architectes, musiciens, conservateurs... seront réunis pour partager leurs réflexions autour des "Savoirs ancestraux". 

 

  • Newsletter

    Abonnez-vous à nos newsletters et alertes.
Quoi de neuf ?

A lire aussi


Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.