A l'instar des éditions précédentes, le festival Mawazine-Rythmes du Monde, qui souffle cette année sa 17e bougie, propose un gotha de grandes figures de la musique mondiale représentant différents styles et genres musicaux, allant de l'occidental à l’oriental, en passant par la musique marocaine et africaine.

Le public inconditionnel de Mawazine sera ainsi au rendez-vous, du 22 au 30 juin, avec des spectacles musicaux variés sur les différentes scènes aménagées à cette occasion aussi bien à Rabat qu'à Salé.

C'est le "Kaiser de la chanson arabe", Kadim Al Sahir, qui a ouvert le bal jeudi 21 juin au théâtre national Mohammed V de Rabat.

Il se produira également sur la scène de Nahda, avec les Libanais Saad Ramadan, Marwan Khoury et Melhem Zein, les Egyptiens Bosy, Mohamed Hamaki, Ameer Dandan et Ahmed Chiba, les Syriens Rouwaida Attieh et Wael Jassar et le Tunisien Saber Robai , ainsi que la "Diva du Khalij" Ahlam qui clôturera les spectacles le 30 juin.

L’espace Nahda, considéré comme la scène de la chanson orientale par excellence, ainsi que le théâtre Mohammed V, accueilleront les plus belles voix arabes.

Lire aussi: Le programme du festival Mawazine 2018

La programmation du Théâtre de Rabat s’annonce d’une grande qualité. La scène dédiée à la découverte proposera une impressionnante liste d’artistes fusionnant les genres, parmi lesquels le génial violoniste Ara Malikian (Arménie), la chanteuse Hiba Tawaji (Liban) mais encore le London Community Gospel Choir (Grande-Bretagne), l’icône Souad Massi (Algérie), la soprano Majida El Roumi (Liban), le groupe de Tango Fernando Egoscue Ensamble (Argentine) l’égérie du flamenco Maria Toledo (Espagne) et la chanteuse d’opéra Marwa Nagy (Égypte).

Sur la scène du Bouregreg, cette nouvelle édition mettra à l’honneur quelques-uns des plus grands visages de ce territoire aux cultures et aux sonorités si variées: le guitariste et arrangeur Ebo Taylor (Ghana), la belle Oumou Sangaré (Mali), les merveilleux Las Maravillas Del Mali (Mali), la sensation afro-punk Tshegue (France), le rappeur Rilès (France), le joueur de kora Sidiki Diabaté (Mali), l’Orchestre Poly-Rythmo de Cotonou (Bénin), les emblèmes de l’afrobeat Seun Kuti & Egypt 80 featuring Yasiin Bey (Nigeria/États-Unis) ainsi que le rebelle Tiken Jah Fakoly (Côte d’Ivoire).

Lire aussi: Mawazine 2018: de nouveaux noms annoncés

Le grand concert "Mawazine, Le before", organisé par Maroc-Cultures, a réussi son pari, mardi 19 juin soir, sur la scène de l'OLM-Souissi.

Avec trois jours d’avance sur le coup d’envoi de la 17e édition du Festival Mawazine Rythmes du Monde, le show musical gratuit a fait vibrer le public à l’occasion d’un programme inédit, qui a réuni une sélection des plus grands talents des scènes marocaine et française.

La soirée animée par T-Miss et Samid a offert un cocktail musical impressionnant pour un show magistral grâce aux performances très suivies de Maître Gims, Dadju, Aminux, Ihab Amir, Bahaoui Zouheir, BigFlo & Oli, Black M, Vitaa, Bénabar, Cœur de Pirate, Collectif Métissé, Hyphen Hyphen, L’Algérino, Alonzo, mais aussi Amir, Naestro, Nassi, Romeo Elvis, Slimane, Synapson et Tal.

Le concert a attiré près de 40 mille festivaliers, selon les organisateurs. 

Cliquer ici pour consulter la liste complète des artistes annoncés. 

Avec plus de 2 millions de festivaliers pour chacune de ses dernières éditions, le festival Mawazine est considéré comme le deuxième plus grand événement culturel au monde.

(Avec MAP)

Vente aux enchères
Quoi de neuf ?
Partenaires
  • Newsletter

    Abonnez-vous à nos newsletters et alertes.

A l'instar des éditions précédentes, le festival Mawazine-Rythmes du Monde, qui souffle cette année sa 17e bougie, propose un gotha de grandes figures de la musique mondiale représentant différents styles et genres musicaux, allant de l'occidental à l’oriental, en passant par la musique marocaine et africaine.
 

Le public inconditionnel de Mawazine sera ainsi au rendez-vous, du 22 au 30 juin, avec des spectacles musicaux variés sur les différentes scènes aménagées à cette occasion aussi bien à Rabat qu'à Salé.

C'est le "Kaiser de la chanson arabe", Kadim Al Sahir, qui a ouvert le bal jeudi 21 juin au théâtre national Mohammed V de Rabat.

Il se produira également sur la scène de Nahda, avec les Libanais Saad Ramadan, Marwan Khoury et Melhem Zein, les Egyptiens Bosy, Mohamed Hamaki, Ameer Dandan et Ahmed Chiba, les Syriens Rouwaida Attieh et Wael Jassar et le Tunisien Saber Robai , ainsi que la "Diva du Khalij" Ahlam qui clôturera les spectacles le 30 juin.

L’espace Nahda, considéré comme la scène de la chanson orientale par excellence, ainsi que le théâtre Mohammed V, accueilleront les plus belles voix arabes.

Lire aussi: Le programme du festival Mawazine 2018

La programmation du Théâtre de Rabat s’annonce d’une grande qualité. La scène dédiée à la découverte proposera une impressionnante liste d’artistes fusionnant les genres, parmi lesquels le génial violoniste Ara Malikian (Arménie), la chanteuse Hiba Tawaji (Liban) mais encore le London Community Gospel Choir (Grande-Bretagne), l’icône Souad Massi (Algérie), la soprano Majida El Roumi (Liban), le groupe de Tango Fernando Egoscue Ensamble (Argentine) l’égérie du flamenco Maria Toledo (Espagne) et la chanteuse d’opéra Marwa Nagy (Égypte).

Sur la scène du Bouregreg, cette nouvelle édition mettra à l’honneur quelques-uns des plus grands visages de ce territoire aux cultures et aux sonorités si variées: le guitariste et arrangeur Ebo Taylor (Ghana), la belle Oumou Sangaré (Mali), les merveilleux Las Maravillas Del Mali (Mali), la sensation afro-punk Tshegue (France), le rappeur Rilès (France), le joueur de kora Sidiki Diabaté (Mali), l’Orchestre Poly-Rythmo de Cotonou (Bénin), les emblèmes de l’afrobeat Seun Kuti & Egypt 80 featuring Yasiin Bey (Nigeria/États-Unis) ainsi que le rebelle Tiken Jah Fakoly (Côte d’Ivoire).

Lire aussi: Mawazine 2018: de nouveaux noms annoncés

Le grand concert "Mawazine, Le before", organisé par Maroc-Cultures, a réussi son pari, mardi 19 juin soir, sur la scène de l'OLM-Souissi.

Avec trois jours d’avance sur le coup d’envoi de la 17e édition du Festival Mawazine Rythmes du Monde, le show musical gratuit a fait vibrer le public à l’occasion d’un programme inédit, qui a réuni une sélection des plus grands talents des scènes marocaine et française.

La soirée animée par T-Miss et Samid a offert un cocktail musical impressionnant pour un show magistral grâce aux performances très suivies de Maître Gims, Dadju, Aminux, Ihab Amir, Bahaoui Zouheir, BigFlo & Oli, Black M, Vitaa, Bénabar, Cœur de Pirate, Collectif Métissé, Hyphen Hyphen, L’Algérino, Alonzo, mais aussi Amir, Naestro, Nassi, Romeo Elvis, Slimane, Synapson et Tal.

Le concert a attiré près de 40 mille festivaliers, selon les organisateurs. 

Cliquer ici pour consulter la liste complète des artistes annoncés. 

Avec plus de 2 millions de festivaliers pour chacune de ses dernières éditions, le festival Mawazine est considéré comme le deuxième plus grand événement culturel au monde.

(Avec MAP)

  • Newsletter

    Abonnez-vous à nos newsletters et alertes.
Quoi de neuf ?

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.