Le bâtonnier du barreau de Casablanca qualifie d'enragé et d'hystérique le comportement de certains avocats au procès de Taoufik Bouachrine.

Le bâtonnier de Casablanca suit de prêt le procès de Touafik Bouachrine. Et ne trouve pas de mots assez durs contre certains de ses pairs. Me Hassan Birouaine a publié une note où, sans les nommer, il tire à boulets rouges sur des avocats dont le comportement est jugé "indigne". Défense et partie civile sont concernées. 

"Quiconque suit de prêt le déroulé du procès de M. Touafik Bouachrine, soit en assistant soit à travers les internet, constatera que certains avocats, de part et d'autre, se sont éloignés du bon sens et perdu la sérénité et la clairvoyance qu'un avocat est tenu d'observer en exerçant son devoir", a souligné Me Birouaine dans son écrit signé le 25 mai.

Le bâtonnier utilise des mots forts, accusant ces avocats de "piétiner l'uniforme de la profession" lorsqu'ils "s'échangent des expressions obscènes". Des scènes de ce genre ont été observées de manière récurrentes, à l'intérieur et l'extérieur de la salle d'audience. Le procès se tient à la Cour d'appel de Casablanca, Chambre criminelle. 

Le plus grave, dit Me Birouaine, "c'est que parmi ces avocats, certains portent des titres honorables". Ceux là même qui étaient censés "donner l'exemple", ont au contraire, "exacerbé" la situation en tenant "des propos honteux."

"Les avocats du barreau de Casablanca dénoncent ces comportements enragés, hystériques et sans précédant dans l'histoire de la profession", assène le juriste. Il en appelle à la responsabilité de son barreaux à l'égard "des institutions professionnelles et judiciaires", mais aussi de "l'opinion publique qui a exprimé son agacement vis-à-vis des propos obscènes qu'il entend, regarde et lit".

 

Vente aux enchères
Quoi de neuf ?
Partenaires
  • Newsletter

    Abonnez-vous à nos newsletters et alertes.

Le bâtonnier du barreau de Casablanca qualifie d'enragé et d'hystérique le comportement de certains avocats au procès de Taoufik Bouachrine.

 

 

Le bâtonnier de Casablanca suit de prêt le procès de Touafik Bouachrine. Et ne trouve pas de mots assez durs contre certains de ses pairs. Me Hassan Birouaine a publié une note où, sans les nommer, il tire à boulets rouges sur des avocats dont le comportement est jugé "indigne". Défense et partie civile sont concernées. 

"Quiconque suit de prêt le déroulé du procès de M. Touafik Bouachrine, soit en assistant soit à travers les internet, constatera que certains avocats, de part et d'autre, se sont éloignés du bon sens et perdu la sérénité et la clairvoyance qu'un avocat est tenu d'observer en exerçant son devoir", a souligné Me Birouaine dans son écrit signé le 25 mai.

Le bâtonnier utilise des mots forts, accusant ces avocats de "piétiner l'uniforme de la profession" lorsqu'ils "s'échangent des expressions obscènes". Des scènes de ce genre ont été observées de manière récurrentes, à l'intérieur et l'extérieur de la salle d'audience. Le procès se tient à la Cour d'appel de Casablanca, Chambre criminelle. 

Le plus grave, dit Me Birouaine, "c'est que parmi ces avocats, certains portent des titres honorables". Ceux là même qui étaient censés "donner l'exemple", ont au contraire, "exacerbé" la situation en tenant "des propos honteux."

"Les avocats du barreau de Casablanca dénoncent ces comportements enragés, hystériques et sans précédant dans l'histoire de la profession", assène le juriste. Il en appelle à la responsabilité de son barreaux à l'égard "des institutions professionnelles et judiciaires", mais aussi de "l'opinion publique qui a exprimé son agacement vis-à-vis des propos obscènes qu'il entend, regarde et lit".

 

  • Newsletter

    Abonnez-vous à nos newsletters et alertes.
Quoi de neuf ?

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.