Ce mode permettra à l’assuré de ne payer que la part non prise en charge par l’organisme gestionnaire de l’AMO, à savoir la CNOPS et la CNSS. 86 médicaments sont concernés.

La convention tiers payant signée le 15 mars 2016 entre la CNSS et la Cnops d’un côté et l’Ordre national des pharmaciens de l'autre côté a été publiée le 19 mai  au bulletin officiel. Elle entrera en vigueur mardi 19 juillet. Les 60 jours de décalage laisseront le temps aux 12.000 officines marocaines de se préparer à la mise en œuvre du tiers payant, notamment dans sa composante logistique.

Dans la nouvelle configuration, les pharmacies seront tenues de mentionner l’identifiant national des professionnels de santé et des établissements de soin (INPE), délivré par l’Anam (Agence nationale de l’assurance maladie) dans tous les documents et imprimés AMO. Ceux ne comportant pas cet identifiant ne seront pas recevables par l’organisme gestionnaire.

86 médicaments coûteux seront pris en charge en officines, dès le 19 juillet, moyennant des prises en charge préalables auprès de la Cnops et Cnss. Il s'agit essentiellement de médicaments prescrits en traitement de pathologies lourdes ou chroniques.

Il est prévu que la commission de négociation et de suivi, présidée par le DG de l'ANAM, tienne une première réunion d’évaluation vers la fin octobre, soit trois mois après l’entrée en vigueur effective du nouveau dispositif. Cette commission a la charge entre autres de travailler sur la mise à jour de la liste des médicaments concernés par la prise en charge en mode tiers payant.

Précisons que la convention du  15 mars couvrira toute la période 2016-2020. Elle remplace la convention de juillet 2012, conclue entre la CNSS et les pharmaciens et portant sur une liste de 29 médicaments.

 

Vente aux enchères
Quoi de neuf ?
Partenaires
  • Newsletter

    Abonnez-vous à nos newsletters et alertes.

Ce mode permettra à l’assuré de ne payer que la part non prise en charge par l’organisme gestionnaire de l’AMO, à savoir la CNOPS et la CNSS. 86 médicaments sont concernés.

La convention tiers payant signée le 15 mars 2016 entre la CNSS et la Cnops d’un côté et l’Ordre national des pharmaciens de l'autre côté a été publiée le 19 mai  au bulletin officiel. Elle entrera en vigueur mardi 19 juillet. Les 60 jours de décalage laisseront le temps aux 12.000 officines marocaines de se préparer à la mise en œuvre du tiers payant, notamment dans sa composante logistique.

Dans la nouvelle configuration, les pharmacies seront tenues de mentionner l’identifiant national des professionnels de santé et des établissements de soin (INPE), délivré par l’Anam (Agence nationale de l’assurance maladie) dans tous les documents et imprimés AMO. Ceux ne comportant pas cet identifiant ne seront pas recevables par l’organisme gestionnaire.

86 médicaments coûteux seront pris en charge en officines, dès le 19 juillet, moyennant des prises en charge préalables auprès de la Cnops et Cnss. Il s'agit essentiellement de médicaments prescrits en traitement de pathologies lourdes ou chroniques.

Il est prévu que la commission de négociation et de suivi, présidée par le DG de l'ANAM, tienne une première réunion d’évaluation vers la fin octobre, soit trois mois après l’entrée en vigueur effective du nouveau dispositif. Cette commission a la charge entre autres de travailler sur la mise à jour de la liste des médicaments concernés par la prise en charge en mode tiers payant.

Précisons que la convention du  15 mars couvrira toute la période 2016-2020. Elle remplace la convention de juillet 2012, conclue entre la CNSS et les pharmaciens et portant sur une liste de 29 médicaments.

 

  • Newsletter

    Abonnez-vous à nos newsletters et alertes.
Quoi de neuf ?

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.