Le nouveau wali chargé de la coordination de l'Initiative Nationale pour le Développement Humain (INDH), Mohamed Dardouri, doit assurer le lancement de la troisième phase de cette initiative qui fête cette année sa 13ème année d'existence.

Après neuf ans à la tête de l'Initiative Nationale pour le Développement Humain (INDH), la gouverneure Nadira Guermai passe le flambeau à Mohamed Dardouri, que le Roi Mohammed VI a nommé wali, chargé de la Coordination Nationale de l'INDH, le 24 août dernier. 

C'est à cet ingénieur de formation que revient la lourde mission de lancer la troisième phase de ce programme ambitieux lancé par le roi Mohammed VI en début de règne. L’INDH porte sur la lutte contre la pauvreté en milieu rural, la précarité et l’exclusion sociale en milieu urbain.

Malgré les actions menées au cours des 13 années d'existence de l'INDH, le Roi attend davantage de cette initiative. Dans son discours du Trône, il a appelé à lancer la troisième phase en consolidant les acquis et en recentrant les programmes sur «le développement du capital humain, la promotion de la condition des générations montantes, l’appui aux catégories en situation difficile, et en lançant une nouvelle génération d’initiatives génératrices de revenus et d’emplois».

Voilà la feuille de route du nouveau wali chargé de la coordination de l'INDH.  Ce natif de Sefrou peut compter sur sa connaissance des arcanes de l'administration pour l'aider dans sa nouvelle mission puisqu'il y a fait toute sa carrière.

Son diplôme d’ingénieur des travaux publics en poche (1978), Mohamed Dardouri a entamé sa carrière au ministère de l’Equipement en qualité de chef de service à la direction provinciale de Kénitra, en 1981. Il a ensuite occupé le poste de directeur provincial de l’Equipement dans plusieurs provinces, dont Tiznit en 1984, Laâyoune en 1986 et Tétouan en 1992, avant d’être promu en 1996 directeur régional de l’Equipement à Meknès.

En 2001, Mohamed Dardouri a été nommé directeur-adjoint à la Direction des Routes et de la circulation routière au département de l’Equipement, poste qu’il a occupé jusqu'à sa nomination, le 11 décembre 2002 par le Roi, gouverneur de la préfecture de Mohammedia.

Puis tour à tour, Mohamed Dardouri est nommé en juin 2005 wali de la Région de Tadla-Azilal, gouverneur de la province de Béni Mellal, puis wali de la Région de Fès-Boulmane, gouverneur de la préfecture de Fès en mai 2012, puis wali de la Région de Béni Mellal-Khénifra, gouverneur de la province de Béni Mellal en octobre 2015.

Vente aux enchères
Quoi de neuf ?
Partenaires
  • Newsletter

    Abonnez-vous à nos newsletters et alertes.

Le nouveau wali chargé de la coordination de l'Initiative Nationale pour le Développement Humain (INDH), Mohamed Dardouri, doit assurer le lancement de la troisième phase de cette initiative qui fête cette année sa 13ème année d'existence.

Après neuf ans à la tête de l'Initiative Nationale pour le Développement Humain (INDH), la gouverneure Nadira Guermai passe le flambeau à Mohamed Dardouri, que le Roi Mohammed VI a nommé wali, chargé de la Coordination Nationale de l'INDH, le 24 août dernier. 

C'est à cet ingénieur de formation que revient la lourde mission de lancer la troisième phase de ce programme ambitieux lancé par le roi Mohammed VI en début de règne. L’INDH porte sur la lutte contre la pauvreté en milieu rural, la précarité et l’exclusion sociale en milieu urbain.

Malgré les actions menées au cours des 13 années d'existence de l'INDH, le Roi attend davantage de cette initiative. Dans son discours du Trône, il a appelé à lancer la troisième phase en consolidant les acquis et en recentrant les programmes sur «le développement du capital humain, la promotion de la condition des générations montantes, l’appui aux catégories en situation difficile, et en lançant une nouvelle génération d’initiatives génératrices de revenus et d’emplois».

Voilà la feuille de route du nouveau wali chargé de la coordination de l'INDH.  Ce natif de Sefrou peut compter sur sa connaissance des arcanes de l'administration pour l'aider dans sa nouvelle mission puisqu'il y a fait toute sa carrière.

Son diplôme d’ingénieur des travaux publics en poche (1978), Mohamed Dardouri a entamé sa carrière au ministère de l’Equipement en qualité de chef de service à la direction provinciale de Kénitra, en 1981. Il a ensuite occupé le poste de directeur provincial de l’Equipement dans plusieurs provinces, dont Tiznit en 1984, Laâyoune en 1986 et Tétouan en 1992, avant d’être promu en 1996 directeur régional de l’Equipement à Meknès.

En 2001, Mohamed Dardouri a été nommé directeur-adjoint à la Direction des Routes et de la circulation routière au département de l’Equipement, poste qu’il a occupé jusqu'à sa nomination, le 11 décembre 2002 par le Roi, gouverneur de la préfecture de Mohammedia.

Puis tour à tour, Mohamed Dardouri est nommé en juin 2005 wali de la Région de Tadla-Azilal, gouverneur de la province de Béni Mellal, puis wali de la Région de Fès-Boulmane, gouverneur de la préfecture de Fès en mai 2012, puis wali de la Région de Béni Mellal-Khénifra, gouverneur de la province de Béni Mellal en octobre 2015.

  • Newsletter

    Abonnez-vous à nos newsletters et alertes.
Quoi de neuf ?

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.