La session de mai du Conseil de la commune de Fès, qui s’est tenue le mercredi 4 mai, a été l'une des plus riches de l'histoire de la ville. Voici quelques unes des décisions prises.

>Un nouveau guide de procédures pour l’aide octroyée aux associations.

Le Conseil a adopté un guide de procédures, qui régule l’aide et les subventions de la commune aux associations de la société civile, afin d’instaurer plus de transparence et d’équité dans ce domaine.

Le Conseil a également adopté un modèle type pour les partenariats entre la commune et les associations.

>La création d’un marché de gros de poisson

Une convention de partenariat entre la Commune de Fès et l’Office national des pêches a été adoptée, afin de créer un nouveau marché de gros de poisson à Fès. Ce secteur, qui connaît une anarchie totale dans cette ville, peut enfin espérer trouver un cadre légal et organisé pour fournir cette métropole de plus d’un million d’habitants.

La construction et la gestion de ce marché seront déléguées à l’ONP, selon des normes de qualité élevées. La commune quant à elle procurera le foncier et s’engagera à donner toute aide nécessaire à la bonne conduite de ce projet.

>La subvention de la création d’emplois à Fès Shore

Voulant renforcer la compétitivité de Fès Shore, qui peine à décoller face à la concurrence de CasanearShore et du Technopolis de Rabat, la commune et la région se sont alliés pour renforcer l’attractivité de la plateforme dédiée aux métiers de l’offshoring à Fès.

Chaque entreprise implantée et qui s’engage à employer au minimum 50 salariés par an pourra bénéficier d’une subvention de 6.000 DH pour chaque nouvel emploi créé.

Le montant total alloué à cette opération est de 12 MDH, ce qui équivaut à la création à terme de 2.000 emplois directs.

>La contribution au réaménagement de la zone industrielle Bensouda

Le projet de réaménagement de la zone industrielle de Bensouda, est estimé à plus de 22,9 MDH. Les contributions des différents partenaires associés dans ce projet sont réparties entre la Commune de Fès, 2 MDH, la préfecture de Fès 1,5 MDH, la Région Fès-Meknès, 3 MDH, l’Association de la zone industrielle de Bensouda, 6,4 MDH, le ministère de l’Industrie, du commerce, de l’investissement et de l’économie numérique, 10 MDH.

>10 MDH pour le programme des habitations menaçant de ruine

La Commune participera à hauteur de 10 MDH dans le programme des habitations menaçant ruine. Le montant global est de 150 MDH, les ministères de l’Intérieur et de l’Habitat contribuant chacun de 70 MDH. Ce programme couvre plusieurs quartiers: Zone nord, Jnanate, Louizate, Sehb Elouard, Ouinat Elhajjaj, etc.

>Une nouvelle réglementation concernant l’occupation du domaine public

Cette nouvelle réglementation vise à déterminer les conditions et les règles à respecter pour les autorisations de l’occupation à durée déterminée du domaine public communal de la part des cafés, restaurants, glaciers, salons de thé...etc.

La libération du domaine public communal fait partie des grandes attentes de la population fassie.

>Vers la création d’une SDL pour la gestion de l’éclairage public

La commune étudie le projet de création d’une société de développement local (SDL) pour gérer l’éclairage public, afin résoudre les problèmes du secteur. L’éclairage public à Fès, qui connaît quelques difficultés, comme la vétusté du réseau, manque de base de données sur les équipements existants, manque de vision stratégique quant aux besoins et priorités, le faible niveau de maintenance,.. etc.

> Quick et Décathlon arrivent

En vue de renforcer l’attractivité touristique et commerciale de la ville, le Conseil de la commune a accepté la demande de la chaîne de restauration française Quick pour s’installer dans la ville spirituelle du Royaume.

Le lieu choisi est en plein centre ville, derrière le marché central, sur un terrain de 2.370 m2, qui était utilisé comme parking. Il est important de noter que Quick s’engage à construire deux parkings souterrains, dont un sera remis à la commune. La durée de l’autorisation est de 10 ans renouvelables.

Le président du conseil Driss Azami Idrissi a également mentionné l’installation de la grande surface Décathlon, spécialisée dans les vêtements ppareils sportifs, comme signe de renouveau commercial des la ville de Fès.

Quoi de neuf ?
Rendez-vous Partenaires
  • Newsletter

    Abonnez-vous à nos newsletters et alertes.

La session de mai du Conseil de la commune de Fès, qui s’est tenue le mercredi 4 mai, a été l'une des plus riches de l'histoire de la ville. Voici quelques unes des décisions prises.

>Un nouveau guide de procédures pour l’aide octroyée aux associations.

Le Conseil a adopté un guide de procédures, qui régule l’aide et les subventions de la commune aux associations de la société civile, afin d’instaurer plus de transparence et d’équité dans ce domaine.

Le Conseil a également adopté un modèle type pour les partenariats entre la commune et les associations.

>La création d’un marché de gros de poisson

Une convention de partenariat entre la Commune de Fès et l’Office national des pêches a été adoptée, afin de créer un nouveau marché de gros de poisson à Fès. Ce secteur, qui connaît une anarchie totale dans cette ville, peut enfin espérer trouver un cadre légal et organisé pour fournir cette métropole de plus d’un million d’habitants.

La construction et la gestion de ce marché seront déléguées à l’ONP, selon des normes de qualité élevées. La commune quant à elle procurera le foncier et s’engagera à donner toute aide nécessaire à la bonne conduite de ce projet.

>La subvention de la création d’emplois à Fès Shore

Voulant renforcer la compétitivité de Fès Shore, qui peine à décoller face à la concurrence de CasanearShore et du Technopolis de Rabat, la commune et la région se sont alliés pour renforcer l’attractivité de la plateforme dédiée aux métiers de l’offshoring à Fès.

Chaque entreprise implantée et qui s’engage à employer au minimum 50 salariés par an pourra bénéficier d’une subvention de 6.000 DH pour chaque nouvel emploi créé.

Le montant total alloué à cette opération est de 12 MDH, ce qui équivaut à la création à terme de 2.000 emplois directs.

>La contribution au réaménagement de la zone industrielle Bensouda

Le projet de réaménagement de la zone industrielle de Bensouda, est estimé à plus de 22,9 MDH. Les contributions des différents partenaires associés dans ce projet sont réparties entre la Commune de Fès, 2 MDH, la préfecture de Fès 1,5 MDH, la Région Fès-Meknès, 3 MDH, l’Association de la zone industrielle de Bensouda, 6,4 MDH, le ministère de l’Industrie, du commerce, de l’investissement et de l’économie numérique, 10 MDH.

>10 MDH pour le programme des habitations menaçant de ruine

La Commune participera à hauteur de 10 MDH dans le programme des habitations menaçant ruine. Le montant global est de 150 MDH, les ministères de l’Intérieur et de l’Habitat contribuant chacun de 70 MDH. Ce programme couvre plusieurs quartiers: Zone nord, Jnanate, Louizate, Sehb Elouard, Ouinat Elhajjaj, etc.

>Une nouvelle réglementation concernant l’occupation du domaine public

Cette nouvelle réglementation vise à déterminer les conditions et les règles à respecter pour les autorisations de l’occupation à durée déterminée du domaine public communal de la part des cafés, restaurants, glaciers, salons de thé...etc.

La libération du domaine public communal fait partie des grandes attentes de la population fassie.

>Vers la création d’une SDL pour la gestion de l’éclairage public

La commune étudie le projet de création d’une société de développement local (SDL) pour gérer l’éclairage public, afin résoudre les problèmes du secteur. L’éclairage public à Fès, qui connaît quelques difficultés, comme la vétusté du réseau, manque de base de données sur les équipements existants, manque de vision stratégique quant aux besoins et priorités, le faible niveau de maintenance,.. etc.

> Quick et Décathlon arrivent

En vue de renforcer l’attractivité touristique et commerciale de la ville, le Conseil de la commune a accepté la demande de la chaîne de restauration française Quick pour s’installer dans la ville spirituelle du Royaume.

Le lieu choisi est en plein centre ville, derrière le marché central, sur un terrain de 2.370 m2, qui était utilisé comme parking. Il est important de noter que Quick s’engage à construire deux parkings souterrains, dont un sera remis à la commune. La durée de l’autorisation est de 10 ans renouvelables.

Le président du conseil Driss Azami Idrissi a également mentionné l’installation de la grande surface Décathlon, spécialisée dans les vêtements ppareils sportifs, comme signe de renouveau commercial des la ville de Fès.

  • Newsletter

    Abonnez-vous à nos newsletters et alertes.
Quoi de neuf ?

A lire aussi


Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.