C'est officiel. La décharge de Médiouna sera définitivement fermée en décembre 2016. Cette décision a été prise au cours d'une réunion tenue le vendredi 3 juin par le Conseil de la ville de Casablanca.

Contactée par Médias24, une source sûre au sein du Conseil de la ville a affirmé que le comité chargé du suivi de la décharge a validé un agenda relatif à la fermeture de l'actuelle décharge sauvage et la construction d'une nouvelle décharge, qui sera dotée d'un centre de tri des déchets.

"Malgré la validation de cet agenda, la fermeture effective de l'actuelle décharge ainsi que la construction de la nouvelle décharge dépendront de l'efficacité de l'équipe de travail sur le terrain et de la célérité des procédures administratives. Une contrainte pèse encore: le conseil communal de Mejjatia-Ouled Taleb, la commune qui accueillera la nouvelle décharge, refuse toujours de donner l’autorisation," précise notre source.

Par ailleurs, notre interlocuteur a ajouté que l'adoption du plan d'investissement de la nouvelle décharge et du centre de tri des déchets a été reportée, pour permettre aux membres du comité de suivi de présenter leurs remarques.

Rappelons que le Conseil de la ville de Casablanca procèdera au lancement des travaux pour la construction de la nouvelle décharge en novembre 2016,  parallèlement à la Cop22. Le Conseil de la ville, pressé par la tenue de la COP22 et par l'indignation des habitants de Casablanca, démarrera les travaux de la nouvelle décharge en novembre et l'ouvrira partiellement à l'exploitation dès décembre.

 

Quoi de neuf ?
Rendez-vous Partenaires
  • Newsletter

    Abonnez-vous à nos newsletters et alertes.

C'est officiel. La décharge de Médiouna sera définitivement fermée en décembre 2016. Cette décision a été prise au cours d'une réunion tenue le vendredi 3 juin par le Conseil de la ville de Casablanca.
 

Contactée par Médias24, une source sûre au sein du Conseil de la ville a affirmé que le comité chargé du suivi de la décharge a validé un agenda relatif à la fermeture de l'actuelle décharge sauvage et la construction d'une nouvelle décharge, qui sera dotée d'un centre de tri des déchets.

"Malgré la validation de cet agenda, la fermeture effective de l'actuelle décharge ainsi que la construction de la nouvelle décharge dépendront de l'efficacité de l'équipe de travail sur le terrain et de la célérité des procédures administratives. Une contrainte pèse encore: le conseil communal de Mejjatia-Ouled Taleb, la commune qui accueillera la nouvelle décharge, refuse toujours de donner l’autorisation," précise notre source.

Par ailleurs, notre interlocuteur a ajouté que l'adoption du plan d'investissement de la nouvelle décharge et du centre de tri des déchets a été reportée, pour permettre aux membres du comité de suivi de présenter leurs remarques.

Rappelons que le Conseil de la ville de Casablanca procèdera au lancement des travaux pour la construction de la nouvelle décharge en novembre 2016,  parallèlement à la Cop22. Le Conseil de la ville, pressé par la tenue de la COP22 et par l'indignation des habitants de Casablanca, démarrera les travaux de la nouvelle décharge en novembre et l'ouvrira partiellement à l'exploitation dès décembre.

 

  • Newsletter

    Abonnez-vous à nos newsletters et alertes.
Quoi de neuf ?

A lire aussi


Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.