Les déchets envoyés vers le Maroc "ne sont pas dangereux", a souligné le ministre italien de l'Environnement, précisant qu’il n’existe aucun accord entre les deux pays en matière de traitement des déchets produits en Italie.

La déclaration du ministre italien de l'Environnement, Gian Luca Galletti, a été publiée mercredi 13 juillet sur le site web de son ministère. Le communiqué fait état d’un entretien téléphonique que M. Galletti a eu à ce sujet avec Hakima El Haite, ministre chargée de l’Environnement.

L’entretien a également porté sur des questions relatives à la lutte contre les effets des changements climatiques, dans la perspective de la tenue en novembre prochain de la COP22 à Marrakech, ajoute la même source.

Le ministre italien a qualifié d’"absolument infondée" l’information selon laquelle un accord, qui prévoit l’exportation vers le Maroc de déchets italiens, aurait été signé le 6 juin dernier à Rome entre les deux départements à l’occasion de la commémoration du 30e anniversaire du ministère de l’Environnement italien.

Il a également démenti l’information faisant état de la provenance des déchets exportés vers le Maroc de décharges de la région de Campanie (sud de l’Italie), apprend-on de la même source.

Le ministre italien a ajouté qu'il ressort des "informations précises" recueillies par son département, que les déchets, qui "ne sont pas dangereux", ont été acheminés vers le Maroc à partir de la ville de Pescara, dans le respect des normes internationales en matière de transport transfrontalier.

Quoi de neuf ?
Rendez-vous Partenaires
  • Newsletter

    Abonnez-vous à nos newsletters et alertes.

Les déchets envoyés vers le Maroc "ne sont pas dangereux", a souligné le ministre italien de l'Environnement, précisant qu’il n’existe aucun accord entre les deux pays en matière de traitement des déchets produits en Italie.

La déclaration du ministre italien de l'Environnement, Gian Luca Galletti, a été publiée mercredi 13 juillet sur le site web de son ministère. Le communiqué fait état d’un entretien téléphonique que M. Galletti a eu à ce sujet avec Hakima El Haite, ministre chargée de l’Environnement.

L’entretien a également porté sur des questions relatives à la lutte contre les effets des changements climatiques, dans la perspective de la tenue en novembre prochain de la COP22 à Marrakech, ajoute la même source.

Le ministre italien a qualifié d’"absolument infondée" l’information selon laquelle un accord, qui prévoit l’exportation vers le Maroc de déchets italiens, aurait été signé le 6 juin dernier à Rome entre les deux départements à l’occasion de la commémoration du 30e anniversaire du ministère de l’Environnement italien.

Il a également démenti l’information faisant état de la provenance des déchets exportés vers le Maroc de décharges de la région de Campanie (sud de l’Italie), apprend-on de la même source.

Le ministre italien a ajouté qu'il ressort des "informations précises" recueillies par son département, que les déchets, qui "ne sont pas dangereux", ont été acheminés vers le Maroc à partir de la ville de Pescara, dans le respect des normes internationales en matière de transport transfrontalier.

  • Newsletter

    Abonnez-vous à nos newsletters et alertes.
Quoi de neuf ?

A lire aussi


Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.