Une production record de dattes au Maroc en 2016

Avec 128.000 tonnes, la production des dattes au Maroc a atteint un niveau record pour l'année 2016, enregistrant une hausse de 16% par rapport à 2015.

Cette production record a été atteinte cette année sur une superficie de palmeraies de 50.000 ha, contre une moyenne annuelle de 90.000 tonnes jusqu’en 2009, a indiqué le ministère de l’Agriculture et de la pêche maritime dans un communiqué.

En l’espace de quelques années, le secteur a enregistré d’importants progrès, concrétisés par la réhabilitation des anciennes palmeraies, la création de nouvelles exploitations, ainsi que l’introduction de techniques de pointe en matière d’irrigation, d’exploitation et de valorisation des produits.

Selon le communiqué, cette filière a bénéficié d’une attention particulière dans le cadre du Plan Maroc vert, à travers la mise en place d’un contrat-programme de mise à niveau signé entre le gouvernement et les organisations interprofessionnelles (Fimadattes et Fenaprod) et qui mobilise près de 7,7 milliards de DH entre 2010 et 2020. 

Le bilan des réalisations est très positif pour les différentes composantes du contrat programme, précise le communiqué, ajoutant que la production de vitro plants par exemple a atteint 500.000 annuellement contre 30.000 en 2010 et le programme de plantation de palmiers dattiers aura atteint à fin 2016 un taux de réalisation de 68%, sachant que l’objectif des 3 millions sera atteint en 2018, deux années avant l’échéance fixée.

Pour valoriser au mieux la datte marocaine, un programme ambitieux de normalisation a été initié pour faciliter son accès à divers marchés et un programme de 39 unités de stockage frigorifique, de conditionnement et d’emballage des dattes, d’une capacité de 8.880 tonnes, est en cours de réalisation, dont plus 50% des unités déjà fonctionnelles, au niveau des régions productrices pour un objectif de 30.000 tonnes à l’horizon 2020, a fait savoir le ministère.

La filière dattière contribue à hauteur de 40% à 60% dans la formation du revenu agricole pour plus de 2 millions d’habitants et contribue à la création de 1,6 million journées de travail par an, pour une population rurale de régions parmi les plus fragiles de notre pays et qui représentent près de 40% du territoire national.

Quoi de neuf ?
La carte de l'épidémie de coronavirus en temps réel
Rendez-vous Partenaires
Une production record de dattes au Maroc en 2016

Avec 128.000 tonnes, la production des dattes au Maroc a atteint un niveau record pour l'année 2016, enregistrant une hausse de 16% par rapport à 2015.

Cette production record a été atteinte cette année sur une superficie de palmeraies de 50.000 ha, contre une moyenne annuelle de 90.000 tonnes jusqu’en 2009, a indiqué le ministère de l’Agriculture et de la pêche maritime dans un communiqué.

En l’espace de quelques années, le secteur a enregistré d’importants progrès, concrétisés par la réhabilitation des anciennes palmeraies, la création de nouvelles exploitations, ainsi que l’introduction de techniques de pointe en matière d’irrigation, d’exploitation et de valorisation des produits.

Selon le communiqué, cette filière a bénéficié d’une attention particulière dans le cadre du Plan Maroc vert, à travers la mise en place d’un contrat-programme de mise à niveau signé entre le gouvernement et les organisations interprofessionnelles (Fimadattes et Fenaprod) et qui mobilise près de 7,7 milliards de DH entre 2010 et 2020. 

Le bilan des réalisations est très positif pour les différentes composantes du contrat programme, précise le communiqué, ajoutant que la production de vitro plants par exemple a atteint 500.000 annuellement contre 30.000 en 2010 et le programme de plantation de palmiers dattiers aura atteint à fin 2016 un taux de réalisation de 68%, sachant que l’objectif des 3 millions sera atteint en 2018, deux années avant l’échéance fixée.

Pour valoriser au mieux la datte marocaine, un programme ambitieux de normalisation a été initié pour faciliter son accès à divers marchés et un programme de 39 unités de stockage frigorifique, de conditionnement et d’emballage des dattes, d’une capacité de 8.880 tonnes, est en cours de réalisation, dont plus 50% des unités déjà fonctionnelles, au niveau des régions productrices pour un objectif de 30.000 tonnes à l’horizon 2020, a fait savoir le ministère.

La filière dattière contribue à hauteur de 40% à 60% dans la formation du revenu agricole pour plus de 2 millions d’habitants et contribue à la création de 1,6 million journées de travail par an, pour une population rurale de régions parmi les plus fragiles de notre pays et qui représentent près de 40% du territoire national.

Quoi de neuf ?
La carte de l'épidémie de coronavirus en temps réel

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.