Maroc. Le taux de chômage grimpe à 15,7% dans les villes

Le chômage évolue à bas bruit pour devenir une bombe à retardement. A fin mars 2017, le taux de chômage passe à 15,7% en milieu urbain. Le nombre de chômeurs approche 1,3 million, le taux de chômage des jeunes de 15 à 24 ans dans les villes dépasse 40% et le taux d’activité continue de baisser...

Entre le premier trimestre de 2016 et la même période de 2017, 109.000 postes d’emplois ont été créés par l’économie marocaine (62.000 en milieu urbain et 47.000 en milieu rural), contre une perte de 13.000 une année auparavant. Sur ces 109.000 emplois, seuls 86.000 sont des emplois rémunérés.

Le secteur des "services" a créé 45.000 emplois, celui de l’"agriculture, forêt et pêche" 28.000, les BTP 20.000 et l’"industrie y compris l'artisanat" 16.000.

Sur cette base,le nombre de chômeurs a connu une augmentation de 63.000 personnes entre les deux périodes, exclusivement en milieu urbain, portant ainsi l’effectif total des chômeurs à 1.296.000 et le taux de chômage de 10,4% à 10,7% au niveau national et de 15,0% à 15,7% en milieu urbain.

En milieu rural, ce taux a baissé de 4,2% à 4,1%. Le chômage reste élevé parmi les femmes, passant de 13,8%  à 14,7%, parmi les jeunes âgés de 15 à 24 ans, passant de 24,9% à 25,5% et parmi les diplômés, passant de 18,2% à 18,5%.

La population sous-employées’est établie à 1.057.000 personnes. Le taux de sous-emploi s’est accru de 0,1 point, par rapport au premier trimestre de 2016, passant ainsi de 9,7% à 9,8% au niveau national ; de 9,3% à 9,4% en milieu urbain et de 10,1% à 10,3% en milieu rural.

Légère baisse des taux d’activité et d’emploi

Avec 12.062.000 personnes, la population active âgée de 15 ans et plus a augmenté, entre les premiers trimestres de 2016 et 2017, de 1,4% au niveau national (1,8% en milieu urbain et 0,9% en milieu rural). La population en âge d’activité s’est accrue, quant à elle,  de 1,7%. Le taux d’activité continue, ainsi, sa tendance à la baisse passant, entre les deux périodes, de 47,6% à 47,5%.

Les emplois créés au cours de cette période sont de 86.000 postes d’emploi rémunérés (57.000 en milieu urbain et 29.000 en milieu rural) et de 23.000 postes d’emploi non rémunérés (18.000 en zones rurales et 5.000 en zones urbaines).

Contribution sectorielle à la création nette d’emplois: services, BTP, industrie

Le volume d’emploi dans le secteur des "services" s’est accru, entre le 1er trimestre de 2016 et la même période de 2017, de 45.000 postes au niveau national (un accroissement de 1%), dont 19.000 dans la branche des "services personnels et domestiques" et 17.000 dans le "commerce de détail hors magasin". Selon le milieu de résidence, 33.000 postes sont créés en milieu urbain et 12.000 en milieu rural.

Le secteur des BTP a enregistré une création nette de 20.000 emplois (14.000 emplois en milieu urbain et 6.000 en milieu rural), ce qui correspond à une hausse de 1,8% du volume d’emploi dans ce secteur.

Le secteur de l’"industrie y compris l’artisanat" a connu une création nette de 16.000 postes durant la même période (10.000 emplois en milieu urbain et 6.000 en milieu rural). Ces nouveaux postes proviennent principalement de la branche du "travail du bois et fabrication d'articles en bois" avec 7.000 postes.

Le secteur de l’"agriculture, forêt et pêche" a créé 28.000 postes d’emploi (5.000 postes en zones urbaines et 23.000 en zones rurales).

Chômage et sous-emploi en hausse

Le nombre de chômeurs est passé, entre le premier trimestre de 2016 et celui de 2017, de 1.233.000 à 1.296.000 personnes, ce qui représente une hausse de 63.000 personnes enregistrée exclusivement en milieu urbain.

Le taux de chômage est ainsi passé de 10,4% à 10,7% au niveau national, de 15,0% à 15,7% en milieu urbain et de 4,2% à 4,1% en milieu rural.

Les taux de chômage les plus élevés sont enregistrés parmi les jeunes âgés de 15 à 24 ans (25,5% en moyenne nationale, 41,5% en milieu urbain) et les adultes âgés de 25 à 34 ans (16,6%).

Par ailleurs, le volume des actifs occupés en situation de sous-emploi a augmenté, entre les premiers trimestres de 2016 et 2017, de 1.034.000 à 1.057.000 personnes au niveau national, de 539.000 à 550.000 personnes dans les villes et de 495.000 à 507.000 dans la campagne.

(Source : Enquête nationale sur l'emploi, Haut Commissariat au Plan)

Indicateurs trimestriels d'activité, d’emploi et de chômage par milieu de résidence

                                                                                            (Effectifs en milliers et taux en %)

Indicateurs

1er  trimestre 2016*

1er  trimestre 2017

Urbain

Rural

National

Urbain

Rural

National

 Activité et emploi ( 15 ans et plus )

 

 

 

 

 

 

  Population active  

6786

5104

11890

6911

5151

12062

 Taux de féminisation de la population active

22,4

29,2

25,3

20,5

28,6

24,2

  Taux d'activité

43,4

54,6

47,6

43,1

54,9

47,5

  . Selon le sexe

 

 

 

 

 

 

      Hommes

68,9

78,2

72,4

68,1

78,2

71,9

      Femmes

19,0

31,5

23,7

19,4

31,4

23,7

  . Selon l’âge

 

 

 

 

 

 

      15 - 24 ans

22,2

36,0

27,9

23,1

36,8

28,7

     25 - 34 ans

59,8

61,7

60,5

59,5

63,4

60,9

     35 - 44 ans

58,4

67,7

61,7

58,3

68,4

61,9

     45 ans et plus

38,5

57,7

45,4

37,1

56,4

44,0

  . Selon le diplôme

 

 

 

 

 

 

      Sans diplôme

38,1

56,9

47,6

36,9

56,9

46,8

      Ayant un diplôme

47,6

47,1

47,5

48,1

49,4

48,3

- Population active occupée  

5766

4891

10657

5828

4938

10766

- Taux d’emploi

36,9

52,3

42,7

36,3

52,7

42,4

- Part de l’emploi  rémunéré dans l’emploi total. Dont :

96,7

63,1

81,2

96,6

63,1

81,2

- Salariés  

68,9

41,1

59,0

68,5

42,1

59,1

- Auto-employés   

31,1

58,9

41,0

31,1

57,8

40,6

-          - Population active occupée sous employée

539

495

1034

550

507

1057

Taux de sous emploi

9,3

10,1

9,7

9,4

10,3

9,8

  Chômage

 

 

 

 

 

 

- Population active en chômage    

1020

213

1233

1083

213

1296

- Taux de féminisation de la population

   active en chômage

36,4

21,2

33,8

37,2

21,3

34,6

- Taux de chômage

15,0

4,2

10,4

15,7

4,1

10,7

  Selon le sexe

 

 

 

 

 

 

      Hommes

12,3

4,7

9,2

12,8

4,5

9,4

      Femmes

24,4

3,0

13,8

25,2

3,1

14,7

  . Selon l'âge

 

 

 

 

 

 

      15-24 ans

40,3

11,2

24,9

41,5

10,9

25,5

      25-34 ans

22,6

5,6

16,1

23,2

5,6

16,6

      35-44 ans

8,3

2,1

5,9

9,1

2,1

6,3

      45 ans et plus

3,9

1,1

2,6

4,0

1,0

2,6

 Selon le diplôme

 

 

 

 

 

 

      Sans diplôme

7,4

2,3

4,3

7,5

2,1

4,3

      Ayant un diplôme

19,9

11,4

18,2

20,7

10,7

18,5

 

 

 

Quoi de neuf ?
La carte de l'épidémie de coronavirus en temps réel
Rendez-vous Partenaires
Maroc. Le taux de chômage grimpe à 15,7% dans les villes

Le chômage évolue à bas bruit pour devenir une bombe à retardement. A fin mars 2017, le taux de chômage passe à 15,7% en milieu urbain. Le nombre de chômeurs approche 1,3 million, le taux de chômage des jeunes de 15 à 24 ans dans les villes dépasse 40% et le taux d’activité continue de baisser...

Entre le premier trimestre de 2016 et la même période de 2017, 109.000 postes d’emplois ont été créés par l’économie marocaine (62.000 en milieu urbain et 47.000 en milieu rural), contre une perte de 13.000 une année auparavant. Sur ces 109.000 emplois, seuls 86.000 sont des emplois rémunérés.

Le secteur des "services" a créé 45.000 emplois, celui de l’"agriculture, forêt et pêche" 28.000, les BTP 20.000 et l’"industrie y compris l'artisanat" 16.000.

Sur cette base,le nombre de chômeurs a connu une augmentation de 63.000 personnes entre les deux périodes, exclusivement en milieu urbain, portant ainsi l’effectif total des chômeurs à 1.296.000 et le taux de chômage de 10,4% à 10,7% au niveau national et de 15,0% à 15,7% en milieu urbain.

En milieu rural, ce taux a baissé de 4,2% à 4,1%. Le chômage reste élevé parmi les femmes, passant de 13,8%  à 14,7%, parmi les jeunes âgés de 15 à 24 ans, passant de 24,9% à 25,5% et parmi les diplômés, passant de 18,2% à 18,5%.

La population sous-employées’est établie à 1.057.000 personnes. Le taux de sous-emploi s’est accru de 0,1 point, par rapport au premier trimestre de 2016, passant ainsi de 9,7% à 9,8% au niveau national ; de 9,3% à 9,4% en milieu urbain et de 10,1% à 10,3% en milieu rural.

Légère baisse des taux d’activité et d’emploi

Avec 12.062.000 personnes, la population active âgée de 15 ans et plus a augmenté, entre les premiers trimestres de 2016 et 2017, de 1,4% au niveau national (1,8% en milieu urbain et 0,9% en milieu rural). La population en âge d’activité s’est accrue, quant à elle,  de 1,7%. Le taux d’activité continue, ainsi, sa tendance à la baisse passant, entre les deux périodes, de 47,6% à 47,5%.

Les emplois créés au cours de cette période sont de 86.000 postes d’emploi rémunérés (57.000 en milieu urbain et 29.000 en milieu rural) et de 23.000 postes d’emploi non rémunérés (18.000 en zones rurales et 5.000 en zones urbaines).

Contribution sectorielle à la création nette d’emplois: services, BTP, industrie

Le volume d’emploi dans le secteur des "services" s’est accru, entre le 1er trimestre de 2016 et la même période de 2017, de 45.000 postes au niveau national (un accroissement de 1%), dont 19.000 dans la branche des "services personnels et domestiques" et 17.000 dans le "commerce de détail hors magasin". Selon le milieu de résidence, 33.000 postes sont créés en milieu urbain et 12.000 en milieu rural.

Le secteur des BTP a enregistré une création nette de 20.000 emplois (14.000 emplois en milieu urbain et 6.000 en milieu rural), ce qui correspond à une hausse de 1,8% du volume d’emploi dans ce secteur.

Le secteur de l’"industrie y compris l’artisanat" a connu une création nette de 16.000 postes durant la même période (10.000 emplois en milieu urbain et 6.000 en milieu rural). Ces nouveaux postes proviennent principalement de la branche du "travail du bois et fabrication d'articles en bois" avec 7.000 postes.

Le secteur de l’"agriculture, forêt et pêche" a créé 28.000 postes d’emploi (5.000 postes en zones urbaines et 23.000 en zones rurales).

Chômage et sous-emploi en hausse

Le nombre de chômeurs est passé, entre le premier trimestre de 2016 et celui de 2017, de 1.233.000 à 1.296.000 personnes, ce qui représente une hausse de 63.000 personnes enregistrée exclusivement en milieu urbain.

Le taux de chômage est ainsi passé de 10,4% à 10,7% au niveau national, de 15,0% à 15,7% en milieu urbain et de 4,2% à 4,1% en milieu rural.

Les taux de chômage les plus élevés sont enregistrés parmi les jeunes âgés de 15 à 24 ans (25,5% en moyenne nationale, 41,5% en milieu urbain) et les adultes âgés de 25 à 34 ans (16,6%).

Par ailleurs, le volume des actifs occupés en situation de sous-emploi a augmenté, entre les premiers trimestres de 2016 et 2017, de 1.034.000 à 1.057.000 personnes au niveau national, de 539.000 à 550.000 personnes dans les villes et de 495.000 à 507.000 dans la campagne.

(Source : Enquête nationale sur l'emploi, Haut Commissariat au Plan)

Indicateurs trimestriels d'activité, d’emploi et de chômage par milieu de résidence

                                                                                            (Effectifs en milliers et taux en %)

Indicateurs

1er  trimestre 2016*

1er  trimestre 2017

Urbain

Rural

National

Urbain

Rural

National

 Activité et emploi ( 15 ans et plus )

 

 

 

 

 

 

  Population active  

6786

5104

11890

6911

5151

12062

 Taux de féminisation de la population active

22,4

29,2

25,3

20,5

28,6

24,2

  Taux d'activité

43,4

54,6

47,6

43,1

54,9

47,5

  . Selon le sexe

 

 

 

 

 

 

      Hommes

68,9

78,2

72,4

68,1

78,2

71,9

      Femmes

19,0

31,5

23,7

19,4

31,4

23,7

  . Selon l’âge

 

 

 

 

 

 

      15 - 24 ans

22,2

36,0

27,9

23,1

36,8

28,7

     25 - 34 ans

59,8

61,7

60,5

59,5

63,4

60,9

     35 - 44 ans

58,4

67,7

61,7

58,3

68,4

61,9

     45 ans et plus

38,5

57,7

45,4

37,1

56,4

44,0

  . Selon le diplôme

 

 

 

 

 

 

      Sans diplôme

38,1

56,9

47,6

36,9

56,9

46,8

      Ayant un diplôme

47,6

47,1

47,5

48,1

49,4

48,3

- Population active occupée  

5766

4891

10657

5828

4938

10766

- Taux d’emploi

36,9

52,3

42,7

36,3

52,7

42,4

- Part de l’emploi  rémunéré dans l’emploi total. Dont :

96,7

63,1

81,2

96,6

63,1

81,2

- Salariés  

68,9

41,1

59,0

68,5

42,1

59,1

- Auto-employés   

31,1

58,9

41,0

31,1

57,8

40,6

-          - Population active occupée sous employée

539

495

1034

550

507

1057

Taux de sous emploi

9,3

10,1

9,7

9,4

10,3

9,8

  Chômage

 

 

 

 

 

 

- Population active en chômage    

1020

213

1233

1083

213

1296

- Taux de féminisation de la population

   active en chômage

36,4

21,2

33,8

37,2

21,3

34,6

- Taux de chômage

15,0

4,2

10,4

15,7

4,1

10,7

  Selon le sexe

 

 

 

 

 

 

      Hommes

12,3

4,7

9,2

12,8

4,5

9,4

      Femmes

24,4

3,0

13,8

25,2

3,1

14,7

  . Selon l'âge

 

 

 

 

 

 

      15-24 ans

40,3

11,2

24,9

41,5

10,9

25,5

      25-34 ans

22,6

5,6

16,1

23,2

5,6

16,6

      35-44 ans

8,3

2,1

5,9

9,1

2,1

6,3

      45 ans et plus

3,9

1,1

2,6

4,0

1,0

2,6

 Selon le diplôme

 

 

 

 

 

 

      Sans diplôme

7,4

2,3

4,3

7,5

2,1

4,3

      Ayant un diplôme

19,9

11,4

18,2

20,7

10,7

18,5

 

 

 

Quoi de neuf ?
La carte de l'épidémie de coronavirus en temps réel

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.