Menu
facebook twitter
 
.
.
Page d'accueil 

Les travaux du pôle urbain de Mazagan ont démarré  

Lundi 30 octobre 2017 à 13h49
Les travaux du pôle urbain de Mazagan ont démarré
Photo d'illustration (citadelle portugaise d'El Jadida). Le nouveau pôle urbain sera situé en face de l'hôtel Mazagan. 

Les travaux de voirie et d'assainissement du nouveau pôle urbain de Mazagan (PUMA) ont démarré cette semaine, a annoncé Karim Laghmich, directeur général de SAEDM (Société d’aménagement et de développement de Mazagan) ce lundi 30 octobre. Les premières livraisons sont prévues en 2020.

La SAEDM est détenue à 51% par le Groupe OCP et 49% par la Direction des domaines de l’État. Le Puma est situé près d’El Jadida, quasiment en face de l'hôtel Mazagan.

Du fait de cette géographie du capital, il n’y aura pas d'expropriation, le terrain appartenant aux domaines privés de l'État. Il s’agit d’un nouveau pôle urbain et non d’une ville nouvelle.

La phase 1 du développement (résidentiel et équipement) nécessitera un investissement de 608 MDH.

Karim Laghmich a insisté sur la mixité sociale dans le résidentiel, avec un coefficient d'occupation au sol de 0,5, ce qui signifie une faible densité de béton.

Ce n'est pas OCP qui finance le PUMA. Des montages financiers seront montés avec chaque partenaire, en fonction du projet. Société Générale et BMCE seront les principales banques qui financeront.

Pour les développeurs, le lancement des appels à manifestation d'intérêt est prévu d'ici fin 2017, a ajouté M. Laghmich.

Le prix de vente sera étudié en fonction du pouvoir d'achat local.

Le pôle Chimie de l'Université Mohammed VI de Benguérir va se délocaliser à Puma. Jesa et d'autres acteurs de l'écosystème Ocp vont également s'y implanter.

Des études sont en cours avec plusieurs groupes internationaux, dont Suez et Véolia, pour la gestion de l’eau et des déchets.

Tout l’arrosage de tout le pôle urbain proviendra de la collecte des eaux de pluie et du traitement des eaux usées.

En 2016, le projet était annoncé pour s'étendre sur 1.300 hectares, dont 614 hectares réservés à une zone résidentielle, un pôle académique, un espace de recherche et d’innovation, des équipements touristiques et culturels et des zones d’activités tertiaires. Le reste de la superficie englobera 186 hectares de voiries principales, 311 hectares d’espaces verts et 180 hectares de réserve foncière.

La concrétisation de ce mégaprojet nécessitera en cumul au moins 5 MMDH d’investissements, uniquement dans l'aménagement initial, voirie, assainisseent etc.... Il devrait accueillir dans une vingtaine d’années une population de 130.000 habitants. 

.
Signaler une erreurAjouter un commentaire
.
.

Votre commentaire

 

Il vous reste  caractères.
Code de sécurité
Rafraîchir

Accéder à la charte des commentaires »
.
.

Quoi de neuf?

.
.
.

Quoi de neuf?

.
.
.

- Médias 24 présente -

Le guide immobilier de Casablanca - Rabat

Le prix de vente du neuf et de l’occasion, quartier par quartier, appartements, villas, terrains

.
.
.
.
.
.
 
Abonnez vous à nos newsletters et alertes
.
TOUT LE FIL
Close