Doing Business 2018 – Le détail des indicateurs de performance

Si le Maroc se classe au 69e rang mondial parmi 190 pays - dans le rapport Doing Business 2018, une première lecture fait état d’une légère régression de certains indicateurs, et au maintien voire l’amélioration de certains volets, en tête desquels arrivent la création d’entreprise et le paiement des impôts. Mais le Maroc est le leader incontesté en Afrique du Nord et l'un des leaders en Afrique et zone Mena.

Comme le démontre ce tableau de synthèse des principaux indicateurs, le Maroc a su maintenir son classement sur 4 indicateurs, a observé un léger repli sur 3 trois d’entre-eux, et a enregistré une amélioration de trois paramètres. Fait intéressant, le royaume se classe mieux que la plupart des pays de la région, mais livre aussi une meilleure performance que la France et l’Espagne sur certains indicateurs.

 

 

>Indicateurs stables

-Obtention de prêt : rang 105

-Protection des investisseurs minoritaires : rang 62

-Commerce transfrontalier : rang 65

-Exécution des contrats : rang 57

 

>Régressions

-Transfert de propriété : rang 86

-Raccordement à l’électricité : rang 72

-Obtention d’un permis de construire : rang 17. Bien qu’en léger repli, ce dernier indicateur démontre que non seulement le Maroc fait mieux que les pays de la région, mais obtient aussi un meilleur classement que la France (18) et l’Espagne (123)

 

 

>Améliorations

-Règlement de l’insolvabilité : rang 134

-Paiement des taxes et impôts : rang 25. Là encore, le Maroc surclasse aussi bien les pays de la région que la France et l’Espagne.

 

-Création d’entreprise : rang 35. Le Maroc se classe 10 places derrière la France (25), et 51 places devant l’Espagne (86).

 


 

Quoi de neuf ?
La carte de l'épidémie de coronavirus en temps réel
Rendez-vous Partenaires
Doing Business 2018 – Le détail des indicateurs de performance

Si le Maroc se classe au 69e rang mondial parmi 190 pays - dans le rapport Doing Business 2018, une première lecture fait état d’une légère régression de certains indicateurs, et au maintien voire l’amélioration de certains volets, en tête desquels arrivent la création d’entreprise et le paiement des impôts. Mais le Maroc est le leader incontesté en Afrique du Nord et l'un des leaders en Afrique et zone Mena.

Comme le démontre ce tableau de synthèse des principaux indicateurs, le Maroc a su maintenir son classement sur 4 indicateurs, a observé un léger repli sur 3 trois d’entre-eux, et a enregistré une amélioration de trois paramètres. Fait intéressant, le royaume se classe mieux que la plupart des pays de la région, mais livre aussi une meilleure performance que la France et l’Espagne sur certains indicateurs.

 

 

>Indicateurs stables

-Obtention de prêt : rang 105

-Protection des investisseurs minoritaires : rang 62

-Commerce transfrontalier : rang 65

-Exécution des contrats : rang 57

 

>Régressions

-Transfert de propriété : rang 86

-Raccordement à l’électricité : rang 72

-Obtention d’un permis de construire : rang 17. Bien qu’en léger repli, ce dernier indicateur démontre que non seulement le Maroc fait mieux que les pays de la région, mais obtient aussi un meilleur classement que la France (18) et l’Espagne (123)

 

 

>Améliorations

-Règlement de l’insolvabilité : rang 134

-Paiement des taxes et impôts : rang 25. Là encore, le Maroc surclasse aussi bien les pays de la région que la France et l’Espagne.

 

-Création d’entreprise : rang 35. Le Maroc se classe 10 places derrière la France (25), et 51 places devant l’Espagne (86).

 


 

Quoi de neuf ?
La carte de l'épidémie de coronavirus en temps réel

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.