Menu
facebook twitter
 
.
.
Page d'accueil ECONOMIE ECONOMIE

Un million de touristes anglais en 2020? 

Jeudi 1 mars 2018 à 13h08
Un million de touristes anglais en 2020?
 

Troisième marché pourvoyeur de touristes au Maroc, la Grande-Bretagne recèle un potentiel encore inexploité qui pourrait à terme égaler les marchés français ou national. Selon l’ABTA (association des agents de voyage anglais) et l’ONMT, le nombre d’arrivées britanniques qui va doubler en 2020 peut exploser si de nouvelles dessertes aériennes sont mises en place par les compagnies low-cost.

"7 villes anglaises sont desservies par les compagnies aériennes mais c’est loin d’être suffisant vu que la demande ne cesse de s’amplifier", a déclaré l’ambassadrice-adjointe Smita Rossetti dans son discours d’ouverture lors d’une conférence organisée, mercredi 28 février, par la Chambre de commerce britannique, en présence de Lamia Boutaleb, secrétaire d’Etat au Tourisme.

Selon elle, le Maroc, déserté par les Anglais à partir de 2015, est désormais une de leurs destinations favorites grâce à la sécurité et à la stabilité qui le distinguent des autres pays musulmans.

Tout comme sa concitoyenne du Foreign Office, Victoria Bacon, directrice du département Brand et développement de l’ABTA a assuré que le Royaume pouvait capter une partie beaucoup plus importante de ce marché sachant qu’ils sont 70 millions à voyager à l’étranger chaque année.

"Il y a une vraie opportunité pour les Marocains mais il faut mettre l’accent sur l’aérien qui ne couvre pas directement une bonne partie des villes anglaises et marocaines. C’est le low-cost qui tire vers le marché vers le haut grâce à ses campagnes agressives sur le net. Si 58% des anglais se rendent à Marrakech, les opérateurs doivent proposer des nouveaux packages pour des destinations alternatives car les city-break sont devenus beaucoup populaires que les city-beach comme Agadir", a recommandé la représentante de l’ABTA qui a accompagné 325.000 anglais sur 650.000 qui se sont rendus au Maroc en 2017.

Un constat confirmé par Jamal Kilito, directeur du marketing et de la stratégie à l’ONMT, pour qui l’éventuelle explosion des arrivées britanniques se fera en trois étapes (court, moyen et long-terme).

"Afin de capitaliser l’engouement de ce marché, il y a urgence à renforcer les connexions aériennes entre les villes anglaises de province et des destinations marocaines non desservies.

"Ce réservoir de touristes peut être capté rapidement et facilement juste en créant des nouveaux vols. En installant des liaisons Manchester-Tanger ou Bristol-Fès, on peut gagner 200.000 sièges dès la fin de l’année 2018.

"A moyen terme, il va falloir implémenter l’accord que nous avons signé récemment avec le T.O. Thomas Cook. En consolidant l’investissement hôtelier, le transport aérien et la distribution commerciale, nous pourrons toucher un nouveau segment touristique avec, par exemple, plus d’arrivées de familles sur des destinations balnéaires. Comme il faudra attendre de créer de nouveaux produits, cela ne sera possible qu’à partir de 2019 ou 2020", a expliqué Kilito qui n’a pas démenti le chiffre de 1 million de visiteurs anglais en 2020 annoncé par Victoria Bacon.

"Sur le plus long-terme, nous allons devoir créer de nouvelles destinations ou les rendre plus attractives (Fès et Tanger). Certaines niches comme Dakhla (surf, kite-surf, pêche …), ou l’arrière-pays de villes comme Meknès (vignobles …) devront être valorisées pour des clientèles particulières", a conclu Kilito, très optimiste sur la concrétisation des visées anglaises du Maroc.

En dehors de la création de nouvelles dessertes aériennes et destinations, le digital devra faire l’objet des priorités de l’ONMT et du ministère du tourisme sachant que 70% des Anglais achètent leur package online et que la secrétaire d’Etat a reconnu que l’augmentation des arrivées anglaises en 2017 s’expliquait par les campagnes agressives des compagnies low-cost (Ryan Air …) sur le net et pas par les opérateurs publics ou privés du Maroc. 

Ci-après, la conférence organisée par la Chambre de commerce britannique:

.
Signaler une erreurAjouter un commentaire
.
.

Votre commentaire

 

Il vous reste  caractères.
Code de sécurité
Rafraîchir

Accéder à la charte des commentaires »
.
.

Quoi de neuf?

.
.
.

Quoi de neuf?

.
.
.

- Médias 24 présente -

Le guide immobilier de Casablanca - Rabat

Le prix de vente du neuf et de l’occasion, quartier par quartier, appartements, villas, terrains

Guide offert par
.
.
.
.
.
.
 
Abonnez vous à nos newsletters et alertes
.
TOUT LE FIL
Close