Visite du chantier Rabat-Agdal.

Le chantier de la LGV avance à grande vitesse. Les travaux de la gare Rabat-Agdal enregistrent un avancement global de 70%. Ceux de la gare Casa-voyageurs avancent à 80%.

Les travaux de la gare Rabat-Agdal seront achevés en juin 2018, a indiqué mardi 13 mars le ministre de l'Equipement, Abdelkader Amara, lors d'une visite du chantier. 

Conçue sur une superficie de 22.000 m², cette gare va accueillir les trains et le TGV. Elle contribuera à l'amélioration de la qualité des services et l'offre ferroviaire et le renforcement de la sûreté et la sécurité. Elle sera la plus grande gare au niveau national et africain.

Lire aussi: Archi. Les premières images de la future gare routière de Rabat

De son côté, le directeur général de l'Office national des chemins de fer (ONCF), Mohamed Rabie Khlie, a fait savoir que cette gare va accueillir 30 millions de voyageurs par an contre 7 millions actuellement.

La gare Casa-voyageurs avance à 80%

Les travaux de la gare Casa-voyageurs enregistrent un avancement global de 80%, a annoncé le DG de l'ONCF lors d'une visite de chantier, le même jour à Casablanca.

Cette gare, dont les travaux seront achevés en été 2018, couvre une superficie d'environ 10.000 m² et vise à accueillir 20 millions de voyageurs par an à l'horizon 2025, a-t-il indiqué.

Ce projet devra répondre à des enjeux stratégiques à savoir, une identité architecturale forte et une intégration dans l'environnement immédiat, une accessibilité améliorée et une fluidité des circulations et une prise en compte du potentiel de développement économique autour de la gare.. 

L'année "2018 est une année charnière dans le secteur ferroviaire. Elle connaîtra l’achèvement des grands projets structurants lancés par le Roi Mohammed VI, dont la ligne à grande vitesse Tanger-Casablanca, le triplement de la ligne Kénitra-Casablanca, le doublement de la ligne Casablanca-Marrakech, ainsi que l'achèvement de 5 grandes gares qui vont accompagner la ligne à grande vitesse", a-t-il relevé.

Le transport ferroviaire a connu, en sept ans, une importante évolution en terme de trafic qui a doublé, accompagné d'un renforcement considérable de l'offre. Cette évolution a été confrontée à des contraintes liées à la configuration du réseau et à ses capacités, dont la voie unique sur des axes sollicités (Tanger/Kénitra et Settat/ Marrakech) et la saturation de l'axe porteur Casablanca-Rabat-Kénitra.

(Avec MAP)

 

 
Quoi de neuf ?
Rendez-vous Partenaires
  • Newsletter

    Abonnez-vous à nos newsletters et alertes.
Visite du chantier Rabat-Agdal.

Le chantier de la LGV avance à grande vitesse. Les travaux de la gare Rabat-Agdal enregistrent un avancement global de 70%. Ceux de la gare Casa-voyageurs avancent à 80%.

 

 

 

 

 

Les travaux de la gare Rabat-Agdal seront achevés en juin 2018, a indiqué mardi 13 mars le ministre de l'Equipement, Abdelkader Amara, lors d'une visite du chantier. 

Conçue sur une superficie de 22.000 m², cette gare va accueillir les trains et le TGV. Elle contribuera à l'amélioration de la qualité des services et l'offre ferroviaire et le renforcement de la sûreté et la sécurité. Elle sera la plus grande gare au niveau national et africain.

Lire aussi: Archi. Les premières images de la future gare routière de Rabat

De son côté, le directeur général de l'Office national des chemins de fer (ONCF), Mohamed Rabie Khlie, a fait savoir que cette gare va accueillir 30 millions de voyageurs par an contre 7 millions actuellement.

La gare Casa-voyageurs avance à 80%

Les travaux de la gare Casa-voyageurs enregistrent un avancement global de 80%, a annoncé le DG de l'ONCF lors d'une visite de chantier, le même jour à Casablanca.

Cette gare, dont les travaux seront achevés en été 2018, couvre une superficie d'environ 10.000 m² et vise à accueillir 20 millions de voyageurs par an à l'horizon 2025, a-t-il indiqué.

Ce projet devra répondre à des enjeux stratégiques à savoir, une identité architecturale forte et une intégration dans l'environnement immédiat, une accessibilité améliorée et une fluidité des circulations et une prise en compte du potentiel de développement économique autour de la gare.. 

L'année "2018 est une année charnière dans le secteur ferroviaire. Elle connaîtra l’achèvement des grands projets structurants lancés par le Roi Mohammed VI, dont la ligne à grande vitesse Tanger-Casablanca, le triplement de la ligne Kénitra-Casablanca, le doublement de la ligne Casablanca-Marrakech, ainsi que l'achèvement de 5 grandes gares qui vont accompagner la ligne à grande vitesse", a-t-il relevé.

Le transport ferroviaire a connu, en sept ans, une importante évolution en terme de trafic qui a doublé, accompagné d'un renforcement considérable de l'offre. Cette évolution a été confrontée à des contraintes liées à la configuration du réseau et à ses capacités, dont la voie unique sur des axes sollicités (Tanger/Kénitra et Settat/ Marrakech) et la saturation de l'axe porteur Casablanca-Rabat-Kénitra.

(Avec MAP)

 

 
  • Newsletter

    Abonnez-vous à nos newsletters et alertes.
Quoi de neuf ?

A lire aussi


Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.