Le contenu des reportings des banques sur les taux des crédits sera amélioré. Plusieurs objectifs sont recherchés par la Banque centrale dont la garantie d'une concurrence saine.

Bank Al-Maghrib est en train de revoir le contenu du reporting que lui font les banques sur les taux d’intérêts débiteurs appliqués à la clientèle. C’est ce qu’a déclaré Abdellatif Jouahri, wali de la Banque centrale, lors du point de presse du conseil de politique monétaire du 20 mars.

Pour lui, les éléments d’information contenus dans ce reporting ont été fixés il y a longtemps (2006). «Nous regardons de plus près le contenu de ces reportings», a-t-il déclaré. L’objectif est de parvenir à un système qui reflète mieux la réalité des conditions appliquées par les banques sur le terrain.

Voici un document qui décrit la méthodologie utilisée pour l’élaboration du reporting :

Autre volonté de la banque centrale : mieux mesurer le degré de transmission des décisions de politique monétaire sur les taux des crédits.

Mais pour M. Jouahri, les banques jouent déjà le jeu : «Les taux débiteurs ont enregistré une baisse plus importante que celle qu’a connue le taux directeur depuis son premier abaissement en 2012».

La hausse du taux moyen global des crédits en 2017 est, comme l’indiquent les statistiques de BAM, due uniquement à l’augmentation du coût des crédits de trésorerie des entreprises.

Enfin, par l’amélioration du système de reporting, la banque centrale veut s’assurer que la concurrence entre les banques joue pleinement. «Nous avons une mission de protection du consommateur. Nous ne tolèrerons aucune entente entre les banques», a mis en grande M. Jouahri.

Notons que BAM publie trimestriellement les taux moyens débiteurs appliqués par les banques à la clientèle par catégorie de crédit.

Quoi de neuf ?
Rendez-vous Partenaires
  • Newsletter

    Abonnez-vous à nos newsletters et alertes.

Le contenu des reportings des banques sur les taux des crédits sera amélioré. Plusieurs objectifs sont recherchés par la Banque centrale dont la garantie d'une concurrence saine.

Bank Al-Maghrib est en train de revoir le contenu du reporting que lui font les banques sur les taux d’intérêts débiteurs appliqués à la clientèle. C’est ce qu’a déclaré Abdellatif Jouahri, wali de la Banque centrale, lors du point de presse du conseil de politique monétaire du 20 mars.

Pour lui, les éléments d’information contenus dans ce reporting ont été fixés il y a longtemps (2006). «Nous regardons de plus près le contenu de ces reportings», a-t-il déclaré. L’objectif est de parvenir à un système qui reflète mieux la réalité des conditions appliquées par les banques sur le terrain.

Voici un document qui décrit la méthodologie utilisée pour l’élaboration du reporting :

Autre volonté de la banque centrale : mieux mesurer le degré de transmission des décisions de politique monétaire sur les taux des crédits.

Mais pour M. Jouahri, les banques jouent déjà le jeu : «Les taux débiteurs ont enregistré une baisse plus importante que celle qu’a connue le taux directeur depuis son premier abaissement en 2012».

La hausse du taux moyen global des crédits en 2017 est, comme l’indiquent les statistiques de BAM, due uniquement à l’augmentation du coût des crédits de trésorerie des entreprises.

Enfin, par l’amélioration du système de reporting, la banque centrale veut s’assurer que la concurrence entre les banques joue pleinement. «Nous avons une mission de protection du consommateur. Nous ne tolèrerons aucune entente entre les banques», a mis en grande M. Jouahri.

Notons que BAM publie trimestriellement les taux moyens débiteurs appliqués par les banques à la clientèle par catégorie de crédit.

  • Newsletter

    Abonnez-vous à nos newsletters et alertes.
Quoi de neuf ?

A lire aussi


Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.