Menu
facebook twitter
 
.
.
Page d'accueil ECONOMIE ECONOMIE

Les dépôts de brevets d'invention marocains à leur plus bas niveau en cinq ans ! 

Lundi 16 avril 2018 à 20h14
Les dépôts de brevets d'invention marocains à leur plus bas niveau en cinq ans !
 

Dans ses statistiques de 2017, l’OMPIC note certaines tendances qui se confirment au fil des années: le maintien des demandes d’enregistrement de marques et dessins industriels d’origine marocaine, parallèlement au repli structurel des dépôts de brevets. Détails.

Les statistiques de l’Office marocain de la propriété industrielle et commerciale (OMPIC) permettent de se faire une idée assez claire du niveau de production intellectuelle au sein du Royaume, principalement dans les domaines scientifique, technique et commercial.

Si l’on ne dispose pas pour l’instant d’une ventilation détaillée, qui permettrait d’identifier les organismes de recherche ou les secteurs les plus dynamiques à l’origine de ces demandes d’enregistrement, les chiffres bruts de l’OMPIC au titre de l’année 2017 offrent tout de même un niveau de lecture qui permet d’observer certaines tendances structurelles.

Brevets d’invention: à peine 186 demandes d'origine marocaine

1.917 demandes de brevet ont été déposées en 2017, dont 186 marocaines et 1.734 d’origine étrangère.

Par "Domaine technologique" -pour reprendre la nomenclature de l’OMPIC- ces demandes de brevets ont essentiellement porté sur les "Nécessités courantes de la vie", la "Chimie/Métallurgie", et enfin les "Techniques industrielles/Transport".

Si globalement les demandes de brevet d’invention ont connu une nette progression, passant de 1.240 en 2016 à 1.917 en 2017, cela cache toutefois un net repli des demandes d’origine marocaine, qui sont passées en une année de 239 à 186 demandes. Ce repli a été contrebalancé par l’accroissement des demandes d’origine étrangère, avec 1.734 demandes enregistrées en 2017 contre 1.002 une année auparavant.

La tendance baissière des demandes marocaines se renforce au fil des années, leur nombre ayant atteint son niveau le plus bas depuis 2013, là où celles d’origine étrangère ont plus que doublé sur la même période.

Les USA arrivent en tête du classement avec 575 demandes, suivis de la France et de l’Allemagne avec respectivement 217 et 131 demandes.

Marques marocaines: détergents et cosmétiques en haut du podium

Sur les 5 dernières années, les statistiques de l’OMPIC révèlent une progression soutenue des demandes d’enregistrement de marques d’origine marocaine, alors que les demandes portant sur des marques étrangères connaissent une quasi-stagnation.

Ainsi, 9.490 demandes d’enregistrement de marques ont été traitées en 2017, dont 7889 d’origine marocaine.

Par segment, la ventilation des demandes en fonction de leur origine met en évidence les secteurs qui ont connu le plus fort taux d’enregistrement.

En 2017, les demandes d’enregistrement de marques d’origine marocaine ont porté essentiellement sur:

- Les détergents, huiles et cosmétiques: 1.494 marques

- Café, farines, confiseries, condiments… : 1.336 marques

- Publicité et gestion des affaires commerciales: 1.287 marques

Les demandes d’enregistrement de marques étrangères ont pour leur part concerné les secteurs suivants:

- Produits pharmaceutiques et hygiéniques, aliments pour bébés, compléments alimentaires… : 251 marques

- Publicité et gestion des affaires commerciales: 229 marques

- Instruments scientifiques, photographiques, cinématographiques,…: 211 marques

Par pays, le top 3 hors Maroc est constitué des USA (330 demandes), de l’Espagne (145 demandes) et des Emirats arabes unis (112 demandes).

Dessins et modèles industriels: les Marocains en force grâce aux emballages

La quasi-totalité de ces demandes d’enregistrement sont d’origine marocaine avec 788 demandes, contre 85 d’origine étrangère. 884 demandes d’enregistrement de design industriels ont ainsi été déposées en 2017, en léger repli par rapport à 2016.

 

Par segment, la première position revient aux "Emballages et récipients pour le transport ou la manutention" avec 250 demandes, suivis des "Articles de ménage" (84) et des "Objets d’ornement" (55 demandes).

Par pays, hormis le Maroc, la Suède arrive en tête avec 26 demandes, suivie de l’Espagne et de la France, avec respectivement 13 et 12 demandes.

.
Signaler une erreurAjouter un commentaire
.
.

Votre commentaire

 

Il vous reste  caractères.
Code de sécurité
Rafraîchir

Accéder à la charte des commentaires »
.
.

Quoi de neuf?

.
.
.

Quoi de neuf?

.
.
.

- Médias 24 présente -

Le guide immobilier de Casablanca - Rabat

Le prix de vente du neuf et de l’occasion, quartier par quartier, appartements, villas, terrains

Guide offert par
.
.
.
.
.
.
 
Abonnez vous à nos newsletters et alertes
.
TOUT LE FIL
Close