Le gouvernement a pris la décision de plafonner les marges des distributeurs d'hydrocarbures. Lahcen Daoudi met les dernières touches à sa proposition qui sera livrée au gouvernement à la fin de la semaine. Le marché revient à une structure des prix négociée avec les opérateurs, avec une marge plafonnée.

C’est acté. Le gouvernement a pris la décision de plafonner les marges des distributeurs d'hydrocarbures. "La décision a été prise et nous comptons l’appliquer aussi vite que possible", assure à Médias24 Lahcen Daoudi, ministre délégué chargé des Affaires générales et de la Gouvernance.

Le ministre assure que son département travaille depuis trois mois sur le retour au plafonnement des prix dans le secteur des hydrocarbures. "On reviendra à une formule des prix où la marge sera plafonnée", nous révèle-t-il.

En d’autres termes, le gouvernement fixera, après négociations avec les professionnels, un plafond de marge à ne pas dépasser. "Nous maintenons la concurrence en dessous du plafond", nous explique-t-il.

Ce n’est donc pas un simple retour vers l’ancienne formule d’avant la libéralisation. Puisqu’avant la réforme, la structure des prix était fixe avec une marge fixe.

Daoudi promet de livrer sa formule finalisée au gouvernement d'ici la fin de la semaine. Cette nouvelle structure des prix sera par la suite présentée aux professionnels.

L'augmentation des prix à la pompe est due à la hausse des marges sur laquelle le gouvernement est décidé d’agir. Mais elle est aussi due à la hausse des cours internationaux du pétrole et celle de la parité Dollar/Dirham.

Le gouvernement devra donc également apporter une réponse à cette contrainte dans sa proposition de régulation des prix des hydrocarbures (compensation à partir d'un certain niveau de prix, souscription à une couverture internationale?...). 

>> Lire aussi : Carburant: les principaux chiffres du rapport parlementaire

>> Lire aussi : Le pétrole à près de 80 dollars: Faut-il accélérer le retour au plafonnement des prix?

>>Lire aussi: Parlement. Rapport sur les hydrocarbures: le PJD demande un retour aux prix plafonnés

Vente aux enchères
Quoi de neuf ?
Partenaires
  • Newsletter

    Abonnez-vous à nos newsletters et alertes.

Le gouvernement a pris la décision de plafonner les marges des distributeurs d'hydrocarbures. Lahcen Daoudi met les dernières touches à sa proposition qui sera livrée au gouvernement à la fin de la semaine. Le marché revient à une structure des prix négociée avec les opérateurs, avec une marge plafonnée.

C’est acté. Le gouvernement a pris la décision de plafonner les marges des distributeurs d'hydrocarbures. "La décision a été prise et nous comptons l’appliquer aussi vite que possible", assure à Médias24 Lahcen Daoudi, ministre délégué chargé des Affaires générales et de la Gouvernance.

Le ministre assure que son département travaille depuis trois mois sur le retour au plafonnement des prix dans le secteur des hydrocarbures. "On reviendra à une formule des prix où la marge sera plafonnée", nous révèle-t-il.

En d’autres termes, le gouvernement fixera, après négociations avec les professionnels, un plafond de marge à ne pas dépasser. "Nous maintenons la concurrence en dessous du plafond", nous explique-t-il.

Ce n’est donc pas un simple retour vers l’ancienne formule d’avant la libéralisation. Puisqu’avant la réforme, la structure des prix était fixe avec une marge fixe.

Daoudi promet de livrer sa formule finalisée au gouvernement d'ici la fin de la semaine. Cette nouvelle structure des prix sera par la suite présentée aux professionnels.

L'augmentation des prix à la pompe est due à la hausse des marges sur laquelle le gouvernement est décidé d’agir. Mais elle est aussi due à la hausse des cours internationaux du pétrole et celle de la parité Dollar/Dirham.

Le gouvernement devra donc également apporter une réponse à cette contrainte dans sa proposition de régulation des prix des hydrocarbures (compensation à partir d'un certain niveau de prix, souscription à une couverture internationale?...). 

>> Lire aussi : Carburant: les principaux chiffres du rapport parlementaire

>> Lire aussi : Le pétrole à près de 80 dollars: Faut-il accélérer le retour au plafonnement des prix?

>>Lire aussi: Parlement. Rapport sur les hydrocarbures: le PJD demande un retour aux prix plafonnés

  • Newsletter

    Abonnez-vous à nos newsletters et alertes.
Quoi de neuf ?

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.