Menu
facebook twitter
 
.
.
Page d'accueil ECONOMIE ECONOMIEEchanges extérieurs: un mauvais mois d'août

Echanges extérieurs: un mauvais mois d'août 

Vendredi 14 septembre 2018 à 13h58
Echanges extérieurs: un mauvais mois d'août
 

Tous les indicateurs relatifs aux échanges extérieurs se sont détériorés au cours du mois d'août 2018: solde de la balance commerciale, transferts des RME, recettes touristiques. Seuls les flux d'IDE ont légèrement rattrapé le retard accumulé à partir du mois d'avril, en restant toutefois en baisse par rapport à la même période de l'année précédente.

MISE A JOUR DE L'ARTICLE DU 14.09.2018. Notre article avait été basé sur les indicateurs prélminiares. Voici les chiffres mis à jour selon la publication de l'Office des changes du 5 octobre 2018.

Les recettes RME ont fortement décéléré en ce mois d'août 2018, selon les statistiques de l'Office des changes.

Sur la période janvier-juillet 2018, elles affichaient encore une progression de 1,9 MMDH.

Sur la période janvier-août 2018, la progression n'est plus que de 436 MDH, ou 1% par rapport à la même période de 2017.

Idem pour les recettes voyages.

Les recettes touristiques n'ont augmenté que de 614 MDH. Et moins vite que l'année précédente. Là aussi, il y a une décélération.

A fin juillet 2018, la progression par rapport à 2017 était de 3,2 MMDH. A fin août, elle n'était plus que de 614 MDH, ou un modeste 1,3%. Les professionnels du tourisme annoncent un retour à la croissance en aout, mais cela n'est pas visible dans les chiffres relatifs aux recettes.

Les dépenses voyages ont quant à elles augmenté de 898 MDH en huit mois, comparativement à la même période de 2017.

Pour ce qui concerne les importations, leur progression annuelle est passée de 24,9 MMDH fin juillet, à 29,8 MMDH fin août 2018.

La progression des exportations quant à elle est moins marquée: 16,1 MMDH à fin juillet et 18,4 MMDH fin août 2018.

De sorte que le solde, négatif, s'est aggravé de près de 11,5 milliards de DH par rapport à l'année précédente .

Seuls les IDE limitent un peu la casse, en rattrapant partiellement leur retard par rapport à l'année précédente et de 2,7 MMDH en un mois.

Bank Al Maghrib estime que le déficit du compte courant de la balance des paiement s'établira à 4% en 2018 et baisserait à 3,7% en 2019.

(Source: Office des changes)

 

 

.
Signaler une erreurAjouter un commentaire
.
.

Votre commentaire

 

Il vous reste  caractères.
Code de sécurité
Rafraîchir

Accéder à la charte des commentaires »
.
.

Quoi de neuf?

.
.
.

Quoi de neuf?

.
.
.

- Médias 24 présente -

Le guide immobilier de Casablanca - Rabat

Le prix de vente du neuf et de l’occasion, quartier par quartier, appartements, villas, terrains

Guide offert par
.
.
.
.
.
.
 
Abonnez vous à nos newsletters et alertes
.
TOUT LE FIL
Close