Jeudi 11 octobre: séance de travail avec le nouveau bureau de la CNT.

Après sa réélection en juin, à la tête de la Confédération nationale du tourisme, Abdellatif Kabbaj affirme que la priorité de son 2e mandat sera de travailler "main dans la main avec l’Etat". Selon lui, les acteurs du secteur privé finalisent une feuille de route commune avec le ministère du Tourisme dont le contenu sera révélé dans quelques semaines. Un événement, sachant que le binôme ministériel ne cesse de reporter sa diffusion aux professionnels.

Au cours d'un échange avec Médias24, le président de la CNT nous apprend qu’une rencontre réunissant l’ensemble des acteurs du secteur touristique s’est tenue ce jeudi 11 octobre au siège du ministère du Tourisme.

Ministre et secrétaire d’Etat, directeur général de l’ONMT, équipe au complet de la CNT, directeurs des départements touristiques …, tous les représentants de l’Etat et du secteur privé ont répondu présent afin d’accorder leurs propositions sur une relance du tourisme dans le cadre d'une feuille de route commune.

Selon Kabbaj, "la plus importante réunion de l’année" a initié la voix du changement mais malgré notre insistance, il s’est refusé à nous révéler le contenu ou même les grands axes de cette stratégie.

"Le ministère et les membres de la CNT forment désormais une équipe soudée pour aller de l’avant et travailler sur l’expérience client. Nous allons prendre le temps pour regrouper les idées maîtresses de chaque protagoniste.

"Chacun exposera les points forts et les faiblesses du secteur avant de sortir une synthèse qui constituera la feuille de route des années à venir.

"Si elle fourmille de détails, son contenu ne sera pas dévoilé avant sa finalisation", affirme le président qui précise que les deux parties se sont promis d’être discrètes.

Devant notre insistance, notre interlocuteur se contente d’assurer que le résultat de ce partenariat public-privé donnera les solutions adéquates pour améliorer la fréquentation touristique.

Sachant que la publication de cette feuille de route traîne depuis l’arrivée aux affaires du binôme Boutaleb-Sajid, soit près de deux ans, c’est donc une bonne nouvelle pour les professionnels qui dénonçaient le manque de visibilité et de communication des autorités publiques.

"Pour l’instant, il n’y a rien à communiquer mais je peux vous révéler que cette stratégie tant attendue par la profession sera prête dans moins d’un mois.

"Ce matin, nous avons constitué des commissions mixtes qui seront à pied d’œuvre dès la semaine prochaine. Elles vont travailler durant une quinzaine de jours avant de nous pondre une feuille de route commune et définitive.

"Elle devrait être prête au plus tard dans un mois. D’un commun accord avec nos interlocuteurs publics, nous avons décidé d’être positifs et d’oublier les querelles du passé.

"La nouvelle CNT ne regarde plus dans le rétroviseur car elle veut aller de l’avant. Le temps des critiques stériles et des bilans pour déterminer les responsabilités des uns et des autres dans les mauvais résultats est révolu", annonce-t-il, en sous-entendant le récent rapport d’Amyn Alami sur l’échec des dernières visions publiques.

A la question de savoir si le budget ministériel ou celui de promotion de l’ONMT ferait l’objet d’une augmentation dans le cadre du projet de loi de finances 2019, Kabbaj conclut que le ministre Sajid ne lui en a pas fait part mais qu’il y aurait "peut être un budget additionnel pour financer les priorités de l’imminente feuille de route commune".

Quoi de neuf ?
Rendez-vous Partenaires
  • Newsletter

    Abonnez-vous à nos newsletters et alertes.
Jeudi 11 octobre: séance de travail avec le nouveau bureau de la CNT.

Après sa réélection en juin, à la tête de la Confédération nationale du tourisme, Abdellatif Kabbaj affirme que la priorité de son 2e mandat sera de travailler "main dans la main avec l’Etat". Selon lui, les acteurs du secteur privé finalisent une feuille de route commune avec le ministère du Tourisme dont le contenu sera révélé dans quelques semaines. Un événement, sachant que le binôme ministériel ne cesse de reporter sa diffusion aux professionnels.

Au cours d'un échange avec Médias24, le président de la CNT nous apprend qu’une rencontre réunissant l’ensemble des acteurs du secteur touristique s’est tenue ce jeudi 11 octobre au siège du ministère du Tourisme.

Ministre et secrétaire d’Etat, directeur général de l’ONMT, équipe au complet de la CNT, directeurs des départements touristiques …, tous les représentants de l’Etat et du secteur privé ont répondu présent afin d’accorder leurs propositions sur une relance du tourisme dans le cadre d'une feuille de route commune.

Selon Kabbaj, "la plus importante réunion de l’année" a initié la voix du changement mais malgré notre insistance, il s’est refusé à nous révéler le contenu ou même les grands axes de cette stratégie.

"Le ministère et les membres de la CNT forment désormais une équipe soudée pour aller de l’avant et travailler sur l’expérience client. Nous allons prendre le temps pour regrouper les idées maîtresses de chaque protagoniste.

"Chacun exposera les points forts et les faiblesses du secteur avant de sortir une synthèse qui constituera la feuille de route des années à venir.

"Si elle fourmille de détails, son contenu ne sera pas dévoilé avant sa finalisation", affirme le président qui précise que les deux parties se sont promis d’être discrètes.

Devant notre insistance, notre interlocuteur se contente d’assurer que le résultat de ce partenariat public-privé donnera les solutions adéquates pour améliorer la fréquentation touristique.

Sachant que la publication de cette feuille de route traîne depuis l’arrivée aux affaires du binôme Boutaleb-Sajid, soit près de deux ans, c’est donc une bonne nouvelle pour les professionnels qui dénonçaient le manque de visibilité et de communication des autorités publiques.

"Pour l’instant, il n’y a rien à communiquer mais je peux vous révéler que cette stratégie tant attendue par la profession sera prête dans moins d’un mois.

"Ce matin, nous avons constitué des commissions mixtes qui seront à pied d’œuvre dès la semaine prochaine. Elles vont travailler durant une quinzaine de jours avant de nous pondre une feuille de route commune et définitive.

"Elle devrait être prête au plus tard dans un mois. D’un commun accord avec nos interlocuteurs publics, nous avons décidé d’être positifs et d’oublier les querelles du passé.

"La nouvelle CNT ne regarde plus dans le rétroviseur car elle veut aller de l’avant. Le temps des critiques stériles et des bilans pour déterminer les responsabilités des uns et des autres dans les mauvais résultats est révolu", annonce-t-il, en sous-entendant le récent rapport d’Amyn Alami sur l’échec des dernières visions publiques.

A la question de savoir si le budget ministériel ou celui de promotion de l’ONMT ferait l’objet d’une augmentation dans le cadre du projet de loi de finances 2019, Kabbaj conclut que le ministre Sajid ne lui en a pas fait part mais qu’il y aurait "peut être un budget additionnel pour financer les priorités de l’imminente feuille de route commune".

  • Newsletter

    Abonnez-vous à nos newsletters et alertes.
Quoi de neuf ?

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.