Il a augmenté de 32,4% en 10 ans. Les salaires les plus élevés sont perçus dans l'enseignement supérieur et la justice. Médias24 livre les derniers éléments disponibles sur la fonction publique, les salaires moyens par échelle et par département ministériel.

La fonction publique emploie actuellement 568.655 fonctionnaires civils, selon le dernier rapport sur les ressources humaines accompagnant le PLF 2019. 90% de cet effectif est concentré au niveau de six départements ministériels.

Ces fonctionnaire représentent une masse salariale estimée à 108,85 MMDH en 2018 contre 70,29 MMDH en 2008. Soit une augmentation de 55% en dix ans. Selon le rapport sur la fonction publique accompagnant le projet de loi des finances 2019, deux phases peuvent être distinguées au cours de ces deux dernières années :

- Avant 2012: où la croissance était forte, 8,31% en moyenne annuelle et résulte essentiellement de l’exécution des décisions des révisions salariales prises dans le cadre du dialogue social en faveur du personnel de l’Etat.

- 2012-2018: où la progression des dépenses du personnel a ralenti (2,01% en moyenne par an). Ce ralentissement est dû en partie à l’effet conjugué des suppressions des postes budgétaires, suite aux départs à la retraite et des mesures prises par le gouvernement tendant à maîtriser l’évolution des dépenses de personnel.

Les dépenses du personnel enregistrent donc un trend haussier soutenu que le gouvernement tente de maîtriser. En effet, la stratégie de l'Etat est de contenir l’évolution de ces dépenses et à terme, de les ramener de 11,5% à moins de 10% du PIB.

Où va cette importante manne financière ?

Cette importante enveloppe financière réservée aux salaires des fonctionnaires va essentiellement au ministère de l'Education nationale, avec 42,2 MMDH. C'est normal, le département concentre plus de 50% de l'effectif. Suivi du département de l'Intérieur, avec 14,2 MMDH. En troisième position, on retrouve le secteur de la santé avec 7,9 MMDH. 

La ventilation des dépenses du personnel par échelle fait ressortir que :

- Les salaires du personnel classé aux échelles 5 et 6 (personnel d’exécution) représentent 13,41% du total des dépenses du personnel.

- La charge salariale du personnel de maîtrise (fonctionnaires classés aux échelles de 7 à 9) représente 17,71% de la masse totale.

- Les salaires destinés aux cadres et cadres supérieurs de l’Etat (personnel classé aux échelles 10 et plus) absorbent 68,88% de la masse globale. Cette forte concentration résulte essentiellement de l’accélération du rythme des avancements de grade et du recrutement massif des cadres durant ces dernières années.

55,6% des fonctionnaires touchent entre 4.000 DH et 8.000 DH

Le salaire mensuel net moyen dans la fonction publique en 2018 est de 7.549 DH contre 5.650 DH il y a 10 ans. Soit une augmentation de 32,44%, ou une augmentation annuelle moyenne de 2,94%.

Le salaire moyen par département fait ressortir que les salaires les plus élevés sont attribués au département de l'Enseignement supérieur dont les fonctionnaires touchent en moyenne un salaire de 14.278 DH. 

Au niveau de la Justice, ce salaire moyen est de 11.060 DH, suivi de la Santé avec 9.447 DH, l'Education nationale avec 8.318. 

L’analyse par échelle fait ressortir que le salaire moyen est comme suit :

- Echelles <= 6 : 4.223 DH

- Echelles 7 à 9 : 5.216 DH

- Echelles 10 et + : 9.332 DH

En 2017, les régularisations servies au titre des avancements de grade et d’échelon ont totalisé une enveloppe de 2,6 MMDH, soit 2,5% des dépenses du personnel. Les avancements de grade ont représenté 45,7% de cette enveloppe.

Par ailleurs, la tranche des salaires de 4.000 à 8.000 représente 55.63% du total des dépenses. 

Près de 2% des fonctionnaires touchent des salaires dépassant 20.000 DH. Les fonctionnaires dont les salaires dépassent 40.000 DH ne représentent que 0,06%. 

A noter que le salaire minimum dans la fonction publique est de 3000 DH depuis 2014. 

>>Lire aussi: PLF 2019: Voici les documents en français

Quoi de neuf ?
Rendez-vous Partenaires
  • Newsletter

    Abonnez-vous à nos newsletters et alertes.

Il a augmenté de 32,4% en 10 ans. Les salaires les plus élevés sont perçus dans l'enseignement supérieur et la justice. Médias24 livre les derniers éléments disponibles sur la fonction publique, les salaires moyens par échelle et par département ministériel.

La fonction publique emploie actuellement 568.655 fonctionnaires civils, selon le dernier rapport sur les ressources humaines accompagnant le PLF 2019. 90% de cet effectif est concentré au niveau de six départements ministériels.

Ces fonctionnaire représentent une masse salariale estimée à 108,85 MMDH en 2018 contre 70,29 MMDH en 2008. Soit une augmentation de 55% en dix ans. Selon le rapport sur la fonction publique accompagnant le projet de loi des finances 2019, deux phases peuvent être distinguées au cours de ces deux dernières années :

- Avant 2012: où la croissance était forte, 8,31% en moyenne annuelle et résulte essentiellement de l’exécution des décisions des révisions salariales prises dans le cadre du dialogue social en faveur du personnel de l’Etat.

- 2012-2018: où la progression des dépenses du personnel a ralenti (2,01% en moyenne par an). Ce ralentissement est dû en partie à l’effet conjugué des suppressions des postes budgétaires, suite aux départs à la retraite et des mesures prises par le gouvernement tendant à maîtriser l’évolution des dépenses de personnel.

Les dépenses du personnel enregistrent donc un trend haussier soutenu que le gouvernement tente de maîtriser. En effet, la stratégie de l'Etat est de contenir l’évolution de ces dépenses et à terme, de les ramener de 11,5% à moins de 10% du PIB.

Où va cette importante manne financière ?

Cette importante enveloppe financière réservée aux salaires des fonctionnaires va essentiellement au ministère de l'Education nationale, avec 42,2 MMDH. C'est normal, le département concentre plus de 50% de l'effectif. Suivi du département de l'Intérieur, avec 14,2 MMDH. En troisième position, on retrouve le secteur de la santé avec 7,9 MMDH. 

La ventilation des dépenses du personnel par échelle fait ressortir que :

- Les salaires du personnel classé aux échelles 5 et 6 (personnel d’exécution) représentent 13,41% du total des dépenses du personnel.

- La charge salariale du personnel de maîtrise (fonctionnaires classés aux échelles de 7 à 9) représente 17,71% de la masse totale.

- Les salaires destinés aux cadres et cadres supérieurs de l’Etat (personnel classé aux échelles 10 et plus) absorbent 68,88% de la masse globale. Cette forte concentration résulte essentiellement de l’accélération du rythme des avancements de grade et du recrutement massif des cadres durant ces dernières années.

55,6% des fonctionnaires touchent entre 4.000 DH et 8.000 DH

Le salaire mensuel net moyen dans la fonction publique en 2018 est de 7.549 DH contre 5.650 DH il y a 10 ans. Soit une augmentation de 32,44%, ou une augmentation annuelle moyenne de 2,94%.

Le salaire moyen par département fait ressortir que les salaires les plus élevés sont attribués au département de l'Enseignement supérieur dont les fonctionnaires touchent en moyenne un salaire de 14.278 DH. 

Au niveau de la Justice, ce salaire moyen est de 11.060 DH, suivi de la Santé avec 9.447 DH, l'Education nationale avec 8.318. 

L’analyse par échelle fait ressortir que le salaire moyen est comme suit :

- Echelles <= 6 : 4.223 DH

- Echelles 7 à 9 : 5.216 DH

- Echelles 10 et + : 9.332 DH

En 2017, les régularisations servies au titre des avancements de grade et d’échelon ont totalisé une enveloppe de 2,6 MMDH, soit 2,5% des dépenses du personnel. Les avancements de grade ont représenté 45,7% de cette enveloppe.

Par ailleurs, la tranche des salaires de 4.000 à 8.000 représente 55.63% du total des dépenses. 

Près de 2% des fonctionnaires touchent des salaires dépassant 20.000 DH. Les fonctionnaires dont les salaires dépassent 40.000 DH ne représentent que 0,06%. 

A noter que le salaire minimum dans la fonction publique est de 3000 DH depuis 2014. 

>>Lire aussi: PLF 2019: Voici les documents en français

  • Newsletter

    Abonnez-vous à nos newsletters et alertes.
Quoi de neuf ?

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.