Menu
facebook twitter
 
.
.
Page d'accueil ECONOMIE ECONOMIEOlives: l'actuelle campagne évaluée à 2 millions de tonnes, le Maroc se hisse à la 4e position mondiale

Olives: l'actuelle campagne évaluée à 2 millions de tonnes, le Maroc se hisse à la 4e position mondiale 

Dimanche 2 décembre 2018 à 10h48
Olives: l'actuelle campagne évaluée à 2 millions de tonnes, le Maroc se hisse à la 4e position mondiale
Aziz Akahannouch au salon de l'olivier à El Attaouia 

Le Maroc se situe désormais à la 4e place mondiale de la production oléicole avec une récolte estimée à 2 millions de tonnes pour l'actuelle campagne, soit une hausse record de 28% en une année. C'est la principale annonce du salon de l'olivier qui vient de se dérouler à El Attaouia (province de Kelaa des Sraghna).

L’oléiculture occupe une superficie de plus de 1,07 million d’hectares. La superficie de cette culture a donc presque doublé en quelques années.

La production au titre de la campagne agricole 2018-2019, est estimée à près de 2 millions de tonnes, soit une hausse de 28 % par rapport à la campagne précédente, a souligné samedi, à El Attaouia (province de Kelaa des Sraghna), le ministre de l’Agriculture, de la Pêche Maritime, du Développement Rural et des Eaux et Forêts, Aziz Akhannouch.

Depuis quelques années, le Maroc devient progressivement un acteur majeur de cette filière hautement rémunératrice et ... diététique. Plants, culture, process de fabrication, groupements de producteurs, coopératives, extension des superficies cultivées, labels: le Maroc produit désormais, sous plusieurs marques, une huile d'olive extra-vierge de très haute qualité, qui régale les papilles les plus exigeantes.

L'olivier est un arbre typique de la Méditerranée, où se concentrent les acteurs majeurs de la filière dans le monde: Espagne (n°1 mondial), Italie (n°2), Grèce (n°3)... SYmboliquement, c'est un arbre qui a une certaine sacralité culturelle et historique, il est évoqué dans les livres saints et occupe une place de premier choix dans l'imaginaire des habitants du pourtour méditerranéen.



"Cette augmentation est due aux conditions climatiques favorables notamment en matière de températures et du volume des précipitations et sa répartition dans le temps et dans l’espace ainsi que l’entrée en production des jeunes plantations", a relevé le ministre dans une déclaration à la presse lors de la cérémonie de clôture de la 5ème édition du Salon National de l'Olivier (28 novembre-1er décembre).

Ces réalisations concrétisent l’impact positif des choix stratégiques adoptés par le Plan Maroc Vert (PMV) pour le développement de la filière oléicole au Maroc, notamment la démarche de contractualisation de l’Etat avec les professionnels du secteur et visant l’intégration de la chaîne de valeur de la filière.

L’olivier représente 65% de la sole arboricole nationale et constitue la principale filière fruitière cultivée, et une source importante d’emplois procurant plus de 51 millions journées de travail par an, l’équivalent de 380.000 emplois permanents, dont la participation des femmes représente 20 %.

Cette filière contribue aussi à l’équilibre de la balance commerciale en assurant une entrée de devises équivalente à 1,8 milliards DH/an (moyenne 2013-2017).

"Cette filière a un avenir très prometteur", a-t-il dit, appelant les agriculteurs à accorder davantage d'attention à l'exportation de l'huile d'olives.

Au niveau de la région Marrakech-Safi, l’olivier constitue la principale filière arboricole avec une superficie de 223.600 ha, soit 20 % de la superficie oléicole nationale et 24 % de la production nationale en olives.

A rappeler que la région Marrakech-Safi enregistre une production record d’olivier pour cette campagne, estimée à 487.000 tonnes, soit environ 24% de la production nationale enregistrant ainsi une augmentation de 167 % comparée à une production de 182.000 tonnes en 2008.

Cette performance est le couronnement du programme de développement de cette filière mis en place au niveau de la région depuis 2009 dans le cadre du PMV.

En effet, 55 projets ont été lancés depuis 2009, dont 30 projets pilier I et 25 projets d’agriculture solidaire pilier II. Ces projets ont boosté l’investissement au niveau de la filière pour atteindre 2,4 milliards de DH dont 1,4 milliard de DH à travers les projets pilier I et 1,03 milliard de DH dans le cadre des projets pilier II.

Le déploiement de ces projets a permis une extension de la superficie oléicole régionale de plus de 50.000 ha, soit 150 % de l’objectif tracé à l’horizon 2020. L’aval de la filière a bénéficié également d’importants investissements mobilisés dans le cadre du Plan Agricole Régional (PAR) à travers la mise en place d’une importante infrastructure de valorisation des olives (503 unités de trituration des olives et 23 conserveries).

Organisée sous le thème "Consommation des produits de qualité, levier pour le développement de la filière oléicole", la 5è édition du Salon national de l’olivier avait pour objectif d’offrir une plateforme de débats et d’échanges autour de la filière oléicole pour en définir les enjeux, exploiter les potentialités et les meilleures pratiques et anticiper les défis futurs.

Organisée sous l’égide du ministère de l’Agriculture, de la pêche maritime, du développement rural et des eaux et forêts, par l’Association du Salon national de l'olivier et la Fédération interprofessionnelle marocaine de l’olive, en partenariat avec le Conseil régional de Marrakech-Safi, la Province de Kelaa des Sraghna et le Conseil communal d’El Attaouia, cette manifestation vise aussi à présenter les potentialités oléicoles régionales et nationales, développer des relations partenariales entre les différents opérateurs, promouvoir les échanges commerciaux et assurer le transfert des technologies de la production et de la transformation oléicole.

S’étendant sur 3 ha, dont une superficie couverte de 4.500 m 2 , ce salon a connu la participation de quelque 80 exposants représentant différents opérateurs du secteur et s’attend à plus de 10.000 visiteurs.

Au programme de ce salon figurent des séminaires qui abordent des thèmes ayant trait à la production, la valorisation et la commercialisation des productions, des ateliers de formation au profit des agriculteurs, un espace de conseil agricole, des ateliers de dégustation des huiles d’olive et olives de table, outre une cérémonie de remise de prix de performance aux 10 meilleures exploitations. Le salon a fermé ses portés le samedi 1er décembre. Il avait commencé le 28 novembre.

 

.
Signaler une erreurAjouter un commentaire
.
.

Votre commentaire

 

Il vous reste  caractères.
Code de sécurité
Rafraîchir

Accéder à la charte des commentaires »
.
.

Quoi de neuf?

.
.
.

Quoi de neuf?

.
.
.

- Médias 24 présente -

Le guide immobilier de Casablanca - Rabat

Le prix de vente du neuf et de l’occasion, quartier par quartier, appartements, villas, terrains

.
.
.
.
.
.
 
Abonnez vous à nos newsletters et alertes
.
TOUT LE FIL
Close