Le ministère de l’Economie et des finances ainsi que le ministère de l’Industrie et du commerce ont décidé de maintenir les taux du droit antidumping sur les importations de cahiers originaires de Tunisie, fixés en septembre 2018.

Selon un arrêté conjoint publié au Bulletin officiel du 3 janvier, les taux finaux ont été maintenus à 15,69% sur les exportations de SITPEC et à 27,71% sur ceux de SOTEFI et du reste des exportateurs tunisiens. Ces taux sont valables pour une durée de 5 ans.

Cette décision est effective à partir du 4 janvier, suite à sa publication au B.O.

Rappelons que l’enquête antidumping sur les cahiers tunisiens a été ouverte le 11 mai 2017 sur la base d'une plainte déposée par trois producteurs marocains: MAPAF, Med Paper et Promograph.

Selon l'avis relatif à l'ouverture de l'enquête, les importations de cahiers originaires de Tunisie ont fait l’objet d’un dumping dommageable pour l'industrie marocaine. Les marges de dumping estimées varient entre 33% et 127%.

Le 10 mai 2018, l'Administration des douanes et impôts indirects a alors rendu effective l'institution d'un droit antidumping, valable pour une période de 4 mois, sur les importations de cahiers originaires de Tunisie. Les taux appliqués variaient de 33,77% à 51,06%.

Quatre mois après (septembre 2018), les taux sont tombés à 27,71% et 15,69%, et sont à présent maintenus.

Suite à cette décision, l'Association des fabricants marocains de cahiers (AFMC) avait jugé que ces taux sont sous-évalués au regard du comportement agressif des exportateurs tunisiens.

Selon eux, les mesures sont loin d’être dissuasives et apparaissent largement insuffisantes pour protéger efficacement l’industrie marocaine. 

Vente aux enchères
Quoi de neuf ?
Partenaires
  • Newsletter

    Abonnez-vous à nos newsletters et alertes.

Le ministère de l’Economie et des finances ainsi que le ministère de l’Industrie et du commerce ont décidé de maintenir les taux du droit antidumping sur les importations de cahiers originaires de Tunisie, fixés en septembre 2018.
 

Selon un arrêté conjoint publié au Bulletin officiel du 3 janvier, les taux finaux ont été maintenus à 15,69% sur les exportations de SITPEC et à 27,71% sur ceux de SOTEFI et du reste des exportateurs tunisiens. Ces taux sont valables pour une durée de 5 ans.

Cette décision est effective à partir du 4 janvier, suite à sa publication au B.O.

Rappelons que l’enquête antidumping sur les cahiers tunisiens a été ouverte le 11 mai 2017 sur la base d'une plainte déposée par trois producteurs marocains: MAPAF, Med Paper et Promograph.

Selon l'avis relatif à l'ouverture de l'enquête, les importations de cahiers originaires de Tunisie ont fait l’objet d’un dumping dommageable pour l'industrie marocaine. Les marges de dumping estimées varient entre 33% et 127%.

Le 10 mai 2018, l'Administration des douanes et impôts indirects a alors rendu effective l'institution d'un droit antidumping, valable pour une période de 4 mois, sur les importations de cahiers originaires de Tunisie. Les taux appliqués variaient de 33,77% à 51,06%.

Quatre mois après (septembre 2018), les taux sont tombés à 27,71% et 15,69%, et sont à présent maintenus.

Suite à cette décision, l'Association des fabricants marocains de cahiers (AFMC) avait jugé que ces taux sont sous-évalués au regard du comportement agressif des exportateurs tunisiens.

Selon eux, les mesures sont loin d’être dissuasives et apparaissent largement insuffisantes pour protéger efficacement l’industrie marocaine. 

  • Newsletter

    Abonnez-vous à nos newsletters et alertes.
Quoi de neuf ?

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.