Les investissements en exploration pétrolière ont atteint en 2018 plus de 1,44 milliard de DH, dont 30,51 millions pour l’Office national des hydrocarbures et des mines (Onhym).

A fin novembre 2018, la recherche d’hydrocarbures a couvert une superficie totale de 126.971,71 km² et comptait 28 permis en onshore, 42 permis en offshore (dont 17 ONHYM), une autorisation de reconnaissance et 10 concessions d'exploitation (dont 1 ONHYM), souligne l’Onhym dans un communiqué.

Le nombre total de partenaires s’élève à 13 pour la recherche des hydrocarbures, a relevé l’Onhym.

L’Office note, par ailleurs, que l’année 2018 s’est également caractérisée par le forage de 7 puits (5 dans le bassin du Gharb, dont 4 sont positifs, 1 sur Grand Tendrara et un 1 en offshore) et la signature de 3 nouveaux accords pétroliers avec les sociétés Repsol et Shell sur la zone Tanfit et Sound Energy sur la zone Sidi Moktar Onshore et Grand Tendrara.

Pour la recherche minière, les travaux en 2018 ont porté sur 49 objectifs. Les travaux propres de l’Onhym ont concerné 35 objectifs dont 10 pour les métaux précieux, 10 pour les métaux de base et l’uranium, 04 pour les roches et minéraux industriels, 8 pour la reconnaissance minière et 3 projets spéciaux (géothermie).

Les travaux en partenariat, quant à eux, ont intéressé 14 objectifs dont 4 pour les métaux précieux, 6 pour les métaux de base et 4 pour les roches et minéraux industriels.

En outre, l'Onhym fait remarquer que dans le cadre de la recherche stratégique, les travaux ont concerné six projets en plus de la géothermie, à savoir la campagne de géochimie alluvionnaire dans le Haut Atlas central, le projet intégré d'exploration minière dans les Provinces du Sud, le projet intégré d'exploration minière dans l’Anti-Atlas, le traitement des images multispectrales dans les Provinces du Sud, le contrôle des cibles hyperspectrales de l'Anti Atlas occidental et l’analyse et interprétation des données géophysiques aéroportées dans l’Anti Atlas occidental.

S’agissant de la production d’hydrocarbures, l’Office note que durant l’année 2018, le volume de gaz naturel algérien ayant transité par le gazoduc Maghreb-Europe a enregistré une augmentation de 18,9% par rapport à 2017, en passant de 7,95 milliards NM3 à 9,45 milliards NM3.

Le chiffre d’affaires généré par la vente des hydrocarbures à fin décembre 2018 s’élève à 141,5 MDH, contre 110,67 millions pour 2017, enregistrant ainsi une hausse de 27,8%.

Par ailleurs, le plan triennal 2019-2021 a été présenté lors du Conseil d'administration tenu ce lundi 7 janvier.

Ce plan est basé sur la poursuite de l’exploration minière et pétrolière et le développement de trois projets structurants de production: la mise en production de Tendrara, l’extension de la production de Meskala et la poursuite de production dans le Gharb.

(Avec MAP)

Quoi de neuf ?
Rendez-vous Partenaires
  • Newsletter

    Abonnez-vous à nos newsletters et alertes.

Les investissements en exploration pétrolière ont atteint en 2018 plus de 1,44 milliard de DH, dont 30,51 millions pour l’Office national des hydrocarbures et des mines (Onhym).

A fin novembre 2018, la recherche d’hydrocarbures a couvert une superficie totale de 126.971,71 km² et comptait 28 permis en onshore, 42 permis en offshore (dont 17 ONHYM), une autorisation de reconnaissance et 10 concessions d'exploitation (dont 1 ONHYM), souligne l’Onhym dans un communiqué.

Le nombre total de partenaires s’élève à 13 pour la recherche des hydrocarbures, a relevé l’Onhym.

L’Office note, par ailleurs, que l’année 2018 s’est également caractérisée par le forage de 7 puits (5 dans le bassin du Gharb, dont 4 sont positifs, 1 sur Grand Tendrara et un 1 en offshore) et la signature de 3 nouveaux accords pétroliers avec les sociétés Repsol et Shell sur la zone Tanfit et Sound Energy sur la zone Sidi Moktar Onshore et Grand Tendrara.

Pour la recherche minière, les travaux en 2018 ont porté sur 49 objectifs. Les travaux propres de l’Onhym ont concerné 35 objectifs dont 10 pour les métaux précieux, 10 pour les métaux de base et l’uranium, 04 pour les roches et minéraux industriels, 8 pour la reconnaissance minière et 3 projets spéciaux (géothermie).

Les travaux en partenariat, quant à eux, ont intéressé 14 objectifs dont 4 pour les métaux précieux, 6 pour les métaux de base et 4 pour les roches et minéraux industriels.

En outre, l'Onhym fait remarquer que dans le cadre de la recherche stratégique, les travaux ont concerné six projets en plus de la géothermie, à savoir la campagne de géochimie alluvionnaire dans le Haut Atlas central, le projet intégré d'exploration minière dans les Provinces du Sud, le projet intégré d'exploration minière dans l’Anti-Atlas, le traitement des images multispectrales dans les Provinces du Sud, le contrôle des cibles hyperspectrales de l'Anti Atlas occidental et l’analyse et interprétation des données géophysiques aéroportées dans l’Anti Atlas occidental.

S’agissant de la production d’hydrocarbures, l’Office note que durant l’année 2018, le volume de gaz naturel algérien ayant transité par le gazoduc Maghreb-Europe a enregistré une augmentation de 18,9% par rapport à 2017, en passant de 7,95 milliards NM3 à 9,45 milliards NM3.

Le chiffre d’affaires généré par la vente des hydrocarbures à fin décembre 2018 s’élève à 141,5 MDH, contre 110,67 millions pour 2017, enregistrant ainsi une hausse de 27,8%.

Par ailleurs, le plan triennal 2019-2021 a été présenté lors du Conseil d'administration tenu ce lundi 7 janvier.

Ce plan est basé sur la poursuite de l’exploration minière et pétrolière et le développement de trois projets structurants de production: la mise en production de Tendrara, l’extension de la production de Meskala et la poursuite de production dans le Gharb.

(Avec MAP)

  • Newsletter

    Abonnez-vous à nos newsletters et alertes.
Quoi de neuf ?

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.