Menu
facebook twitter
 
.
.
Page d'accueil ECONOMIE ECONOMIELe déficit extérieur du Maroc s'aggrave de 33% à fin septembre 2018

Le déficit extérieur du Maroc s'aggrave de 33% à fin septembre 2018 

Jeudi 10 janvier 2019 à 13h26
Le déficit extérieur du Maroc s'aggrave de 33% à fin septembre 2018
 

Le compte courant de la balance des paiements affiche un déficit de 41,6 milliards de DH au titre des neuf premiers mois de 2018 contre 31,3 milliards pour la même période en 2017, annonce l’Office des Changes.

Les finances extérieures du Maroc poursuivent leur dégradation. Le compte courant de la balance des paiements affiche un déficit de 41,6 milliards de DH au titre des neuf premiers mois de 2018 contre 31,3 milliards pour la même période en 2017.

Une aggravation qui s’explique par l’augmentation du déficit commercial (8,8 milliards de DH) et des revenus des investissements étrangers transférés en dehors du Maroc (2,1 milliards), conjuguée à la baisse de l’excédent du revenu secondaire (dons, emprunts, envois des MRE…) de 3,4 milliards de DH. L’excédent des services (recettes voyages, transport, services aux entreprises…) a pour sa part connu une amélioration de 4 milliards de DH.

Ce déficit a été financé par les différents flux financiers, notamment le flux des IDE (16 milliards de DH), des autres investissements (6,2 milliards) et par une ponction sur les avoirs de réserve (14,7 milliards de DH).

Notons que la position extérieure globale, qui reflété la situation patrimoniale de l’économie marocaine vis-à-vis du reste du monde, fait ressortir une situation nette débitrice de 710 milliards de DH.

 

>>Lire aussi: Les réserves en devises du Maroc baissent, faut-il s’en inquiéter?

.
Signaler une erreurAjouter un commentaire
.
.

Votre commentaire

 

Il vous reste  caractères.
Code de sécurité
Rafraîchir

Accéder à la charte des commentaires »
.
.

Quoi de neuf?

.
.
.

Quoi de neuf?

.
.
.

- Médias 24 présente -

Le guide immobilier de Casablanca - Rabat

Le prix de vente du neuf et de l’occasion, quartier par quartier, appartements, villas, terrains

.
.
.
.
.
.
 
Abonnez vous à nos newsletters et alertes
.
TOUT LE FIL
Close