Les chiffres des recettes douanières publiés par la TGR n’incluent pas tous les montants collectés réellement par l’Administration des douanes et impôts indirects, en 2018. Ces montants s’élèvent à 100,8 milliards de DH, en hausse de 6,4% par rapport à 2017.

Comme pour les impôts domestiques gérés par la DGI (IS, IT, TVA à l’intérieur…), les statistiques que vient de publier la Trésorerie générale du Royaume (TGR) au titre de l’année 2018 ne reflètent pas toutes les recettes encaissées par l’Administration des douanes et impôts indirects.

Dans son dernier bulletin, la TGR précise que les recettes douanières (droits de douane, TVA à l’importation et TIC sur les produits énergétiques) se sont élevées à 64,3 milliards de DH, en hausse de 5,7% ou 3,5 milliards de DH par rapport à 2017.

D’abord, ce montant n’inclut pas les autres recettes collectées par la Douane comme la TIC sur les produits de tabac et la redevance Gazoduc.

Ensuite, ce montant s’entend hors recettes transférées aux collectivités territoriales (30% de la TVA à l’importation) ainsi que celles affectées aux comptes spéciaux du Trésor (fonds spécial routier, fonds de développement agricole…) et aux autres organismes publics (taxe parafiscale sur l’importation…).

En réalité, les recettes encaissées par la Douane sont beaucoup plus importantes. En 2018, leur montant brut s’élève à 101,6 milliards de DH, en croissance de 6,5%.

En retranchant les remboursements, dégrèvements et restitutions d’impôts (770 MDH), le montant net ressort à 100,8 milliards de DH. La part des collectivités territoriales dans la TVA à l’importation s’établit, elle, à 16,4 milliards, ce qui laisse des recettes nettes hors TVA des collectivités de 84,4 milliards de DH, en hausse de 6,4%.

Les 100 milliards de DH de la Douane, ajoutés aux 150 milliards de DH de la DGI, font monter les recettes fiscales au titre de l’année 2018 à 250 milliards de DH.

Voici le détail des recettes de la douane et leur évolution :

(Source: Administration des douanes, calculs Médias24)

Quoi de neuf ?
Rendez-vous Partenaires
  • Newsletter

    Abonnez-vous à nos newsletters et alertes.

Les chiffres des recettes douanières publiés par la TGR n’incluent pas tous les montants collectés réellement par l’Administration des douanes et impôts indirects, en 2018. Ces montants s’élèvent à 100,8 milliards de DH, en hausse de 6,4% par rapport à 2017.

Comme pour les impôts domestiques gérés par la DGI (IS, IT, TVA à l’intérieur…), les statistiques que vient de publier la Trésorerie générale du Royaume (TGR) au titre de l’année 2018 ne reflètent pas toutes les recettes encaissées par l’Administration des douanes et impôts indirects.

Dans son dernier bulletin, la TGR précise que les recettes douanières (droits de douane, TVA à l’importation et TIC sur les produits énergétiques) se sont élevées à 64,3 milliards de DH, en hausse de 5,7% ou 3,5 milliards de DH par rapport à 2017.

D’abord, ce montant n’inclut pas les autres recettes collectées par la Douane comme la TIC sur les produits de tabac et la redevance Gazoduc.

Ensuite, ce montant s’entend hors recettes transférées aux collectivités territoriales (30% de la TVA à l’importation) ainsi que celles affectées aux comptes spéciaux du Trésor (fonds spécial routier, fonds de développement agricole…) et aux autres organismes publics (taxe parafiscale sur l’importation…).

En réalité, les recettes encaissées par la Douane sont beaucoup plus importantes. En 2018, leur montant brut s’élève à 101,6 milliards de DH, en croissance de 6,5%.

En retranchant les remboursements, dégrèvements et restitutions d’impôts (770 MDH), le montant net ressort à 100,8 milliards de DH. La part des collectivités territoriales dans la TVA à l’importation s’établit, elle, à 16,4 milliards, ce qui laisse des recettes nettes hors TVA des collectivités de 84,4 milliards de DH, en hausse de 6,4%.

Les 100 milliards de DH de la Douane, ajoutés aux 150 milliards de DH de la DGI, font monter les recettes fiscales au titre de l’année 2018 à 250 milliards de DH.

Voici le détail des recettes de la douane et leur évolution :

(Source: Administration des douanes, calculs Médias24)

  • Newsletter

    Abonnez-vous à nos newsletters et alertes.
Quoi de neuf ?

A lire aussi


Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.