Menu
facebook twitter
 
.
.
Page d'accueil 

Elum: une start up maroco-française pour produire et consommer sa propre énergie 

Mardi 4 octobre 2016 à 14h50
Elum: une start up maroco-française pour produire et consommer sa propre énergie
 

A 26 ans, le jeune Marocain Karim El Alami met à profit algorithmes et intelligence artificielle, pour produire de l’énergie renouvelable.

Après une participation à la MedCop Climat à Tanger en juillet 2016, la société de Karim El Alami, Elum, prépare le rendez-vous de Marrakech en novembre prochain. Entretien.

- Medias 24:  En quoi consiste l'offre technologique et économique d'Elum ?

- Karim El Alami: Elum développe une plate-forme logicielle Energy OS, qui permet aux bâtiments industriels et commerciaux d'être à la fois producteurs et consommateurs d'énergie. Energy OS, grâce à des algorithmes d'intelligence artificielle avancés, permet d'optimiser les flux d'énergie entre les panneaux photovoltaïques, les batteries, le réseau et le bâtiment. 

L'objectif est la réduction de la facture de l'électricité pour l'industriel de 20%, une réduction des gaz à effet de serre de 30%, provenant de sa consommation électrique et une sécurisation de son alimentation, en éliminant les microcoupures qui sont problématiques pour certaines industries au Maroc. Nous opérons ce processus en trois étapes:

Compréhension: Nous installons des capteurs intelligents qui permettent de visualiser la consommation en temps réel des machines. Grâce à cela, nous pouvons détecter des gisements d'efficacité énergétique importants;

Conception: Une fois les capteurs installés, nous utilisons ces données pour dimensionner et déterminer le bon nombre de panneaux photovoltaïques et batteries, afin d'optimiser la réduction de la facture;

Opération: Une fois le système énergétique installé, nous mettons en place le logiciel qui va déterminer la meilleure allocation d'énergie entre la production solaire future, la consommation future du bâtiment, ainsi que les tarifs en vigueur.

Nous visons deux marchés principaux:

Le marché connecté au réseau: On peut penser aux bâtiments industriels et commerciaux qui paient déjà leur facture d'électricité;

Le marché non connecté au réseau et qui ne fonctionne principalement qu'avec des générateurs diesel. L'intérêt de notre solution est de réduire la consommation de carburant pour le bâtiment en question.

Silicon Valley

- Comment votre projet a-t-il émergé?

- Le projet a émergé suite à la rencontre avec mon cofondateur Cyril Colin lorsque nous étions à UC Berkeley en Californie. Nous avions travaillé pendant un an dans un laboratoire sur l'optimisation des flux énergétiques.

Après une expérience dans l'optimisation des processus industriels dans une usine à la Zone franche de Tanger, j’ai pensé que réduire la facture énergétique était essentiel dans le développement de l'industrialisation du Maroc, car il constitue le deuxième, voire le premier poste de dépenses, devant les salaires des employés. Une solution intelligente, verte et durable semble adaptée dans ce contexte au Maroc et en Afrique, de manière plus générale.

Une fois notre cursus terminé, nous avons rejoint un accélérateur CleanTech Open à San Francisco, considéré comme étant le meilleur accélérateur dans les énergies renouvelables, puis nous avons créé par la suite les deux entités Elum, en France et au Maroc. Nous sommes actuellement sept personnes qui travaillons dans la société, des deux côtés de la Méditerranée. Elum a été lauréat de la première édition du concours Frenchtech Ticket et nous avons été reçus par le président François Hollande à l'Elysée, en mars 2016.

- Quel est votre background et celui de Cyril Colin?

- Nous sommes tous les deux diplômés de l'Ecole Polytechnique (France) et de l’Université de Californie à Berkeley. J’ai moi-même vécu jusqu'à l'âge de 18 ans au Maroc, à Tanger et j’ai étudié l'entrepreneuriat et les énergies renouvelables au cours de mon cursus universitaire. Cyril a une spécialisation finance et énergies renouvelables.

- Quelles sont les références business d'Elum aujourd'hui?

- Les business références d'Elum sont: l’implémentation d'un logiciel de mesure dans une usine à la Zone franche de Tanger, avec détection d'un gisement d'efficacité énergétique de 25%, des études technico-économiques pour le compte d'industriels miniers, des tours de télécommunication, des stations-services et des agences bancaires au Maroc et en Afrique et l’implémentation d’un logiciel Energy OS, sur une usine en Belgique et une implémentation prochaine sur une usine à la Zone franche de Tanger.

- Quels résultats avez-vous obtenus, après votre participation à la conférence MedCop Climat de Tanger?

- Nous avons participé le 18 juillet dernier à la MedCop Climat, avec la tenue d'un stand pendant deux jours, l'occasion pour nous de montrer nos solutions de réduction de facture énergétique à destination des grands industriels. Nous avons reçu la visite de plusieurs personnalités parmi lesquelles Ilyas El Omari, président de la région Tanger-Tétouan-Al Hoceima, Meryem Bensalah, présidente de la CGEM et l'ambassadeur de France au Maroc, Jean-François Girault. Nous avons également échangé avec des entreprises sensibles à la réduction de leur facture, grâce aux énergies renouvelables. Nous sommes en discussions avancées avec certaines d'entre elles pour mettre en place des solutions dans leurs bâtiments.

- Que prévoyez-vous pour la Cop22 Marrakech et qu'en attendez-vous?

- Nous prévoyons la mise en avant de nos solutions et de nos réalisations en Europe et en Afrique et la rencontre avec plusieurs sociétés intéressées par nos solutions. Nous prévoyons également de présenter nos solutions aux nombreux side events organisées durant la COP22, comme celui de la CGEM.
 

.
Signaler une erreurAjouter un commentaire
.
.

Votre commentaire

 

Il vous reste  caractères.
Code de sécurité
Rafraîchir

Accéder à la charte des commentaires »
.
.

Quoi de neuf?

.
.
.

Quoi de neuf?

.
.
.

- Médias 24 présente -

Le guide immobilier de Casablanca - Rabat

Le prix de vente du neuf et de l’occasion, quartier par quartier, appartements, villas, terrains

.
.
.
.
.
.
 
Abonnez vous à nos newsletters et alertes
.
TOUT LE FIL
Close